Combien gagnent Canteloup et Gerra sur Europe 1 et RTL ?

Partager l'article
Vous lisez:
Combien gagnent Canteloup et Gerra sur Europe 1 et RTL ?
Nicolas Canteloup et Laurent Gerra.
Nicolas Canteloup et Laurent Gerra. © Abaca
Le magazine Capital fait les comptes : faire rire est très, très rentable.

Ils s'affrontent tous les deux, chaque matin, sur deux radios concurrentes. Mais là n'est pas leur seule activité : télévision, spectacles ou encore ventes de DVD. Dans son numéro de septembre, le magazine Capital fait les comptes. Et ces deux PME du rire s'avèrent très, très rentables. Elles réalisent selon le magazine "entre 6 et 8 millions d'euros de chiffre d'affaires par an".

À lire aussi
"Brigitte Macron à poil sur un tas de palettes" : Marlène Schiappa va saisir le CSA
Politique
"Brigitte Macron à poil sur un tas de palettes" : Marlène Schiappa va saisir le CSA
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux mains sur RMC (màj)
Sport
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux...
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct
TV
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct

Faire rire la France entière au réveil est l'une des activités les plus rentables pour les deux humoristes. Laurent Gerra facturerait ainsi 1 million d'euros chaque saison à RTL pour amuser ses auditeurs. Nicolas Canteloup, malgré une audience bien moindre n'est pas loin de son concurrent : 900 000 euros par saison pour sa "Revue de presque" quotidienne de sept minutes. Des sommes qui ne vont pas directement dans leur poche : elles sont partagées avec leurs producteurs et auteurs. A cette rémunération "de base" s'ajoutent de confortables droits d'auteurs. Pour chaque chronique diffusée ou rediffusée, ils sont automatiquement redistribués aux humoristes par la SACD. Et les montants reversés, ajustées sur l'audience, peuvent très vite s'envoler ! Malgré ce coût élevé, avoir des humoristes dans sa matinale reste très rentable pour les radios généralistes : le spot de 30 secondes s'achète à cette heure entre 16 et 19 000 euros selon Capital.

A cette activité radiophonique s'ajoutent les autres prestations des humoristes. Toujours selon notre confrère, Gerra et Canteloup touchent respectivement 30 000 et 15 000 euros de droits d'auteur par an pour leurs chroniques à la télévision, sur France 2 et TF1. Mais leur véritable cachet, versé par la chaîne, est "top secret". Enfin, leurs spectacles rapportent beaucoup, 3 à 5 millions d'euros de chiffre d'affaires pour chacun d'eux. Un pactole à partager avec leurs producteurs une fois tous les frais déduits. Enfin, la vente de DVD issus de ces spectacles arrondit considérablement leurs fins de mois : 2 millions d'euros pour chacun d'entre eux. C'est bien connu : en ces temps d'austérité, les Français ont besoin de rire. Mais les humoristes ne connaissent visiblement pas la crise.

Nicolas Canteloup
Nicolas Canteloup
Europe 1 : Devant Arnaud Lagardère, Nicolas Canteloup se moque des nouveaux locaux
Europe 1 : Quand Nicolas Canteloup se paie Arnaud Lagardère
Audiences : "C'est Canteloup" au plus haut sur TF1 avant la venue d'Anne Hidalgo
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Voir toute l'actualité sur Nicolas Canteloup
Autour de Nicolas Canteloup
  • Europe 1
  • Nikos Aliagas
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Retour à l'instinct primaire" (RMC Découverte) : Pourquoi des candidates portent plainte contre la production
TV
"Retour à l'instinct primaire" (RMC Découverte) : Pourquoi des candidates portent...
"Les dix petits nègres" : M6 prépare une adaptation en série avec Guillaume de Tonquedec
Séries
"Les dix petits nègres" : M6 prépare une adaptation en série avec Guillaume de...
"L'émission politique", "Le Parisien", Bourdin, Bachelot : Tous à l'heure du Grand débat !
TV
"L'émission politique", "Le Parisien", Bourdin, Bachelot : Tous à l'heure du Grand...
"Destination Eurovision 2019" : Qui sont les candidats de la deuxième demi-finale ?
TV
"Destination Eurovision 2019" : Qui sont les candidats de la deuxième demi-finale ?
Jaume Roures (Mediapro) : "Il est rare que Canal+ se remette en cause"
Sport
Jaume Roures (Mediapro) : "Il est rare que Canal+ se remette en cause"
Roch-Olivier Maistre nommé président du CSA par Emmanuel Macron
Politique
Roch-Olivier Maistre nommé président du CSA par Emmanuel Macron
Vidéos Puremedias