Crise à NRJ 12 : Jean-Paul Baudecroux reprend la main, une nouvelle relance en préparation

Partager l'article
Vous lisez:
Crise à NRJ 12 : Jean-Paul Baudecroux reprend la main, une nouvelle relance en préparation
Jean-Paul Baudecroux
Jean-Paul Baudecroux © Abaca
Le patron du groupe NRJ a personnellement repris en main la grille de NRJ 12 et souhaite revenir aux fondamentaux de la chaîne.

Infos puremedias.com. Rien ne va plus chez NRJ 12. En difficultés depuis plusieurs mois, la chaîne avait décidé de se reconstruire quasi-intégralement à la rentrée dernière, sous la houlette de Vincent Broussard. Mais trois mois après le lancement de la nouvelle grille, toutes les nouveautés ("L'Académie des 9", "Le Labo de Damidot", "Le Daily Mag", "Coup de jeune à Vegas"...) sont des échecs. Les succès restent ceux de l'ancienne grille ("Crimes", "SOS ma famille a besoin d'aide", "The Big Bang Theory"). Les audiences sont elles en berne. Sur septembre-octobre, la chaîne se contente de 1,7% de parts de marché, sa plus faible rentrée depuis 2009 ! Face à ce constat, les décisions stratégiques se multiplient à l'état-major de NRJ 12.

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"Samedi, il va y avoir des morts" : Un Gilet jaune au bord des larmes dans "L'heure des pros"
TV
"Samedi, il va y avoir des morts" : Un Gilet jaune au bord des larmes dans...

Interventions dans les programmes

Bruno Fallot a quitté la chaîne - remplacé pour "une mission de court terme" par Catherine Comte - et Vincent Broussard est plus que jamais menacé. Il pourrait quitter son poste avant la fin de l'année. Selon nos informations, Jean-Paul Baudecroux a personnellement repris en main la chaîne ces dernières semaines. Le fondateur du groupe NRJ souhaite une nouvelle relance en revenant aux fondamentaux : divertissement et télé-réalité. Avec Maryam Salehi, directrice déléguée du groupe, ils multiplient ainsi les rendez-vous pour trouver un successeur à Vincent Broussard. Une promotion interne est notamment envisagée.

Le successeur aura fort à faire, Jean-Paul Baudecroux espérant des résultats rapides pour sa chaîne. "Il applique la même règle qu'en politique : celle des 100 jours. Il accorde une confiance totale pendant trois mois, disant oui à tout mais s'il n'y a pas de résultats ou de signaux positifs passé ce délai, il se détache totalement du collaborateur en question. C'est ce qui s'est passé avec Vincent Broussard", nous indique une source en interne.

De plus, Jean-Paul Baudecroux n'hésite pas à intervenir personnellement sur la grille de la chaîne. Ainsi, c'est lui-même qui a décidé d'annuler les deux derniers numéros de "Face à France", l'émission de Jean-Marc Morandini. Contrairement à l'animateur, le grand patron refuse que le programme aborde des sujets d'actualité comme les attentats, préférant des thémathiques plus légères. Jean-Paul Baudecroux envisagerait même de supprimer purement et simplement l'émission dans les prochaines semaines. Le numéro prévu mardi 1er décembre reste pour le moment maintenu.

"La présidence ne connaît pas le temps de la télé"

Outre les programmes, Jean-Paul Baudecroux souhaite remettre à l'antenne télé les personnalités de la radio, comme Cauet ou Manu Lévy. C'est également le grand patron de NRJ qui contacte personnellement les animateurs extérieurs. Il a ainsi repris personnellement contact avec Matthieu Delormeau pour tenter de le faire revenir. L'animateur devenu chroniqueur de "Touche pas à mon poste" a confié dernièrement sur D8 qu'il prendrait sa décision dans les prochains jours.

Mais en interne, la reprise en main de la chaîne par le grand patron fait grincer des dents. "Il y a une ambiance mortifère. Tout le monde veut partir. C'est sinistre", nous confie une source. "On ne sait plus à qui parler, personne ne répond", se plaint une autre. "La présidence reproduit année après année le même schéma. Face à des audiences en berne, elle veut des changements mais une fois ces changements mis en oeuvre, elle ne leur laisse pas le temps de prendre. La présidence ne connaît pas le temps de la télé. Résultat, elle est condamnée à l'échec", surenchérit un salarié du groupe. Les inquiétudes se multiplient en interne, bien que tous espérent voir la chaîne retrouver son niveau de 2011-2012, où l'objectif était alors de passer le cap des 3% de parts de marché, deux fois plus qu'aujourd'hui. Contactée par puremedias.com, NRJ 12 n'a pas souhaité commenter nos informations.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"La chanson secrète" : TF1 lance un nouveau concept musical le 29 décembre
Programme TV
"La chanson secrète" : TF1 lance un nouveau concept musical le 29 décembre
"OPJ, Pacifique Sud" : France Ô lancera une nouvelle série quotidienne en 2019
Séries
"OPJ, Pacifique Sud" : France Ô lancera une nouvelle série quotidienne en 2019
L'année médias 2018 vue par... Pascal Praud
Année médias
L'année médias 2018 vue par... Pascal Praud
Attentat à Strasbourg : CNews piégée par un faux proche du terroriste ?
TV
Attentat à Strasbourg : CNews piégée par un faux proche du terroriste ?
Radio Notes 2018 : Votez pour votre humoriste préféré !
Radio
Radio Notes 2018 : Votez pour votre humoriste préféré !
Le journaliste sportif Jean-René Godart quitte France Télévisions
Sport
Le journaliste sportif Jean-René Godart quitte France Télévisions
Vidéos Puremedias