Daniel Cohn-Bendit revient sur Europe 1

Partager l'article
Vous lisez:
Daniel Cohn-Bendit revient sur Europe 1
Daniel Cohn-Bendit
Daniel Cohn-Bendit © Abaca
L'ancien députée européen délivrait auparavant une chronique quotidienne dans la matinale de la station.

Il est enfin de retour sur Europe 1. Selon une information du "Parisien", que puremedias.com est en mesure de confirmer, Daniel Cohn-Bendit proposera dès ce lundi une chronique sur l'Europe, tous les jours à 12h55 dans l'émission d'information de Maxime Switek. Auparavant, l'ex-député européen franco-allemand, présent à l'antenne depuis 2013, délivrait sa chronique dans la matinale présentée par Thomas Sotto.

À lire aussi
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Radio
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
TV
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
TV
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy

Retiré temporairement de l'antenne pendant la campagne présidentielle

Lors de la précédente campagne présidentielle, "Dany le rouge" avait adressé son soutien au candidat Emmanuel Macron. Dans le cadre des obligations de temps de parole imposées par le CSA, il avait ainsi dû se retirer de l'antenne d'Europe 1 en avril dernier. Cette décision des Sages de l'audiovisuel avait d'ailleurs agacé vivement le chroniqueur. "Tous les commentateurs ont une opinion politique ! Ils savent pour qui ils vont voter ou s'ils ne le savent pas, ils peuvent le dire !", avait-il lâché, avant d'ajouter : "Moi, je trouve que cette règle est absolument inique ! Europe 1 perd une bonne occasion d'avoir un bon commentateur."

Il était ensuite revenu dans la matinale d'Europe 1 après le second tour de la présidentielle et pour la dernière émission de Thomas Sotto, Daniel Cohn-Bendit avait tenu à rendre hommage au matinalier et à ses équipes en juillet dernier. "J'ai découvert un univers que je ne connaissais pas. Cet univers, c'est grâce à toi (...) Je sais que, vraisemblablement, tu ne continueras pas. Je ne le comprends pas mais c'est la vie, c'est comme ça", avait lancé l'homme politique.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
arlouf

Il s'est expliqué pour la Grand Bazar, pas pour le reste, qui aurait mérité explication même si cette émission n'avait pas eu lieu. Évidemment que ce n'était pas un point central du programme, mais on s'en tape que ce soit à la marge, car même a la marge, le résultat c'est 1000 victimes, au moins. Et il ne faut pas oublier que ça découle directement de la doctrine, qui elle est très centrale dans le parti à l'époque etqui consiste à ne rien interdire. Un enfant de 6 ans comprend la nécessité de l'interdit, pas ces gens, qui en plus refusent de s'expliquer quand arrivent les victimes qui allaient forcément arriver avec une telle idéologie. Vous estimez qu'il n'a pas à s'expliquer sur un tel drame dont il était au coeur de la machine qui l'a produit, je ne le pense pas. On verra vos réactions si un jour de pareils scandales surviennent pour des affaires similaires à droite. Je sais que vous serez sévère, et c'est bien heureux sur de tels sujets. Ce qui est à mon sens assez degueulasse, c'est d'être partisan quand le sujet est si grave, et les victimes si nombreuses.



mr23

Bon, on va avoir toutes les solutions à nos problèmes, puisque Cohn-Bendit revient !

Monsieur "je sais tout", "j'ai les solutions à tout", va de nouveau nous gaver de ses conseils de gocho-bobo reconverti à droite, puisqu'il soutient E. Macron.
Et après Europe 1 s'étonne de décrocher dans l'audimat des chaînes d'info ! ! ! !



Marcel Bouchu

Mais justement, il s'en est expliqué, plusieurs fois, j'ai donné les liens. Et ça ne m'a jamais semblé être un élément central de son programme, puisqu'à partir des années 80, il a parlé essentiellement d'écologie, et puis il n'est plus dans la politique active.



NorbertGabriel

Attention à la descente ...



arlouf

On a surtout vu beaucoup d'élites, de droite ou de gauche, profiter de cette libération sexuelle pour pouvoir s'en prendre aux enfants. Quand on voit que chez les Verts allemands les pédophiles étaient considérés comme une minorité a défendre tout comme les gays c'est terrifiant et profondément insultant pour ces derniers. Et dans ce parti, la tendance s'est prolongée jusque dans les années 90, et là le contexte n'était absolument plus favorable à cela. La réalité c'est que ce parti était un des derniers bastions pour défendre de telles atrocités. Cohn Bendit en était un des responsables, vous décidez qu'il ne pouvait ni ne savait rien, permettez moi de ne pas y croire du tout. Vouz decidez qu'il n'a pas à s'en expliquer, pas moi. Cela entache gravement toute son action politique.



Marcel Bouchu

Il faut remettre dans le contexte de l'époque aussi, bien entendu personne ne tiendrait de tels propos aujourd'hui, mais dans les années 70 les pédophiles étaient rarement arrêtés, d'où Emile Louis et quelques autres. De la même manière, les viols étaient pris à la légère, et je ne parle même pas de la condition des gays. Et c'est pas une question de gauche ou de droite, Matzneff a été cité dans cette discussion et c'est un très bon exemple.



arlouf

C'est bien ça ces responsables politiques pas responsables de la ligne du parti, de l'acceptation des pédophiles et même de leur défense dans le parti, pas tenus de préciser leur rôle sur une si trouble période, on vous a connu moins coulant avec les politiques, mais Cohn Bendit a le bon goût d'avoir été de gauche et donc on ferme les yeux. Il va falloir souffrir que d'autres ne soient pas aussi tolérants avec le comportement immonde qu'ont eu tous ces responsables qui ont, au pire des cas, soutenu cette politique, et dans le meilleur, ont laissé faire (avec les victimes derrière).



Marcel Bouchu

Il ne s'est pas non plus excusé pour le réchauffement climatique et la guerre en Syrie, il n'est pas responsable de tout, juste 10 lignes dans un livre qui n'a sans doute pas été réédité.



arlouf

Il a condamné ses propres écrits, dit que c'était mainstream chez les Verts (tiens donc ils ont tous le même humour ou c'est juste qu'ils écrivaient simplement ce qu'ils pensaient réellement ?), mais n'a absolument pas condamné la politique menée, la tolérance pour les pédophiles, et ne s'est jamais excusé pour les 1000 victimes dont parle l'article du temps.



Marcel Bouchu

Ok, vous aviez le lien sous la main, mais Cohn Bendit à bien condamné (bien lire tout l'article).
http://m.slate.fr/monde/726...



arlouf

https://www.letemps.ch/mond...



Marcel Bouchu

Vous avez une preuve pour les pédophiles au sein du parti (pas en allemand de préférence, merci) ?



arlouf

Il n'a jamais dénoncé cette tâche indélébile dans l'histoire récente du parti, ni pris la peine de s'excuser pour les victimes qu'ont pu faire les pédophiles (reconnus et condamnés comme tels) qu'on laissait évoluer au sein du parti. C'est une faute politique (et sûrement pas que) immense sur laquelle il m'est impossible de faire l'impasse.



Marcel Bouchu

Oui, enfin, vous déviez beaucoup du sujet de départ pour nous amener là, par ailleurs je vais sans doute vous décevoir mais je maîtrise assez peu l'allemand, en dehors du titre ça va être difficile de me faire une idée.



arlouf

Ce qui est factuel, c'est qu'il n'a jamais participé à la remise en question d'un parti qu'il a, avec d'autres, porté très haut. Beaucoup sont morts politiquement du fait de ces scandales qui se sont étalés jusqu'en 2015, pour des affaires portant sur les années où Cohn Bendit était aux premières loges. On peut dire que c'est de la méchante calomnie, on peut aussi dire qu'il est complètement irréel qu'il ne soit pas questionné sur sa position par rapport à ce passé. Surtout quand un ancien camarade affirme ne pas croire du tout Cohn Bendit et ses explications très légères sur ses écrits pédophiles (https://www.welt.de/politik... , dernière question, le camarade est un co fondateur du parti) . Tout cela pose des questions auxquelles il n'a jamais cru bon de se soumettre.



Marcel Bouchu

Vous êtes sûr qu'il était bien dans ce parti à ce moment précis et qu'il a pris cette résolution ou c'est juste une spéculation pour aider votre thèse indémontrable à avoir l'air plus réelle ?



NorbertGabriel

Intelligentsia citadine... Etant donné que j'ai passé plus de 50 ans en province, et pas dans des grandes villes, je ne suis donc pas concerné. De Sartre, je connais surtout le théâtre, et les romans.. Voilà...



arlouf

J'aurais voulu qu'il fasse comme ses collègues, c'est à dire affronter le passé de son parti. Apparemment c'est trop demander.



Marcel Bouchu

Alors là pardon mais c'est n'importe quoi. L'affaire sur les écolos allemands date de 2013, date à laquelle Cohn-Bendit n'était pas loin de se retirer de la vie politique (ce qu'il a fait après les européennes de 2014 où il ne s'est pas représenté). Ensuite, il n'a jamais déclaré ce que vous dites à la télé, il n'a pas dit qu'il y prenait plaisir même dans les dix lignes citées à tout bout de champ (et sans contexte, mais c'est secondaire). Et je m'en veux de me répéter vu que vous ne comprenez manifestement pas, mais aucun enfant ne s'est plaint, jamais, même 40 ans après le bouquin, la scène était manifestement juste une provocation idiote, ce qu'il a reconnu, que voulez-vous de plus ?



arlouf

C'est marrant comme les liens du Monde sont acceptables contre Laporte mais pas contre Cohn Bendit. Une chose est toutefois sûre à son propos, il faut être très malsain pour se plaire à raconter à la télé qu'on se fait tripoter par des mômes et qu'on trouve ça fascinant. D'autant plus quand quelques années plus tard on a de hautes fonctions dans un parti qui s'était donné comme un objectif parmi d'autres d'aider les pédophiles, vus comme une minorité maltraitée à protéger. Tout cela ne relève pas de la légende, c'est très factuel. Il nous jouera sûrement le couplet fillonesque "j'étais pas au courant" si jamais un jour il doit s'en expliquer. Je trouve pour ma part étrange qu'on ait accueilli sans questionnement dans la vie politique française une personne issue d'un parti qui allait connaître une purge après avoir décidé d'affronter un passé immensément trouble. Je suis certain que si des rapports révélaient une affaire similaire sur les Républicains ex UMP, vous trouveriez honteux qu'un cacique français de l'époque se fasse la malle à l'étranger pour continuer sa vie politique à l'abri des conséquences de ces révélations. Mais quand on a l'indignation sélective cela n'est en rien étonnant.



NorbertGabriel

Plus tard, mon bon, plus tard..



L'Œil

C'est donc dans les années 70 que tu as dégénéré...
Je rigole !



Marcel Bouchu

Pour Laporte, il n'y a pas que Sarkzoy hélas :
http://www.lefigaro.fr/actu...
http://www.lemonde.fr/sport...

Et il n'y a rien dans le cas de Cohn Bendit, dix lignes dans un bouquin mais même 40 ans après aucun gamin l'ayant "fréquenté" à l'époque n'a rien dénoncé, aucune mise en examen, le dossier est vide, seulement le gars énerve bien à droite et en plus il a un nom juif. Ben parfois, moi aussi je me sens juif allemand, grâce à ce genre de légendes colportées sans fondement.



Pascal Mar

sinon ca va ta vie?



Pascal Mar

minable



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
TV
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
TV
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Séries
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon" démarre mal
Cinéma
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon"...
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Séries
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"
Interview
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"
Ce soir que regardez-vous ?
2
Votes
Ni reprise, ni échangée
Je regarde
1
Votes
Contact
Je regarde
1
Votes
Football
Je regarde
1
Votes
Secret Story
Je regarde
1
Votes
Alexandre
Je regarde
0
Votes
Billions
Je regarde
0
Votes
L'émission politique
Je regarde
0
Votes
Le choix de Cheyenne
Je regarde
0
Votes
La grande librairie
Je regarde
0
Votes
Les 50 chansons...
Je regarde
0
Votes
Don Carlos
Je regarde
0
Votes
Mon beau-père et moi
Je regarde
0
Votes
Pay the Ghost
Je regarde
0
Votes
Cold Case, affaires...
Je regarde
0
Votes
Le contrat
Je regarde