Mark Harmon : "NCIS mérite tout son succès"

Partager l'article
Vous lisez:
Mark Harmon : "NCIS mérite tout son succès"
Mark Harmon
Mark Harmon © Art Streiber / CBS STUDIOS INC. ALL RIGHTS RESERVED
Entretien avec l'acteur américain, dont la série "NCIS" est la plus populaire aux Etats-Unis, et qui réalise des records d'audience sur M6.

Oubliez Les Experts ! Alors que la série pleure encore le départ de William Petersen, et a vu ses audiences chuter sensiblement ces deux dernières années, NCIS ne connaît pas la crise. La série de CBS, lancée il y a sept ans, a fait le chemin inverse, dépassant pour la première fois la barre des 20 millions de téléspectateurs cette année. Elle s'est confortablement installée en tête des audiences hebdomadaires, sans pour autant générer autant de buzz ou récolter autant de récompenses que des séries bien moins populaires.

Récemment de passage à Paris, Mark Harmon a accordé une interview à Ozap. Le héros de la série, qui est un peu le père de l'équipe, y explique pourquoi, selon lui, la série a mis du temps à atteindre ces sommets, et surtout pourquoi elle le mérite. L'acteur américain, âgé de 58 ans, revient évidemment sur les rumeurs incessantes et les questions qui entourent son départ, et évoque le rôle de l'humour et des personnages dans le succès de la série - même s'il reconnaît qu'aucun personnage n'est à l'abri. Entretien.

« Les débuts ont été assez chaotiques »



Comment expliquer cette montée en puissance de la série, après toutes ces années ?
C'est vrai, on est la série numéro un aux Etats-Unis. Et on a connu pas mal de changements, devant et derrière la caméra, et je pense qu'on fait mieux les choses aujourd'hui qu'on les a jamais faites. Et je pense aussi qu'on a énormément de chance d'avoir une équipe qui apprécie à ce point son travail. Au bout du compte, je pense qu'on a mérité ce succès. On y a travaillé très dur, et les débuts ont été assez chaotiques. On avait du mal à avoir les scripts à temps, on travaillait parfois page par page. Mais ceux qui ont tenu le coup - et la plupart sont encore là aujourd'hui - sont vraiment récompensés par le succès de la série. Et c'est agréable de voir des gens qui sont à ce point impliqués dans une série. C'est ça, la différence de NCIS. J'ai travaillé sur beaucoup d'autres séries, mais je n'ai jamais rencontré un cast comme ça, ni de gens qui soient si impliqués.

Vous avez le meilleur job du monde, en fait ?
Pour moi ? Oui, je pense ! Mais ce qui le rend aussi agréable, c'est aussi les gens avec qui je travaille. Je ne sais pas s'il est possible d'avoir un boulot qu'on adore sans avoir le soutien d'autres gens autour de vous. Et c'est aussi important d'avoir un peu de recul, et je peux mettre les choses en perspective parce que j'ai travaillé sur d'autres séries où ça ne se passait pas aussi bien. C'est important de se souvenir de ça, pour comparer avec ce que je vis actuellement.

Vous ne vous amuseriez peut-être pas autant aujourd'hui si vous n'aviez pas un peu ramé avant ?
Oui, exactement. Et cette série est très spéciale pour moi. Et c'est important d'en profiter.

« Les gens me demandent sans cesse si je vais partir ! »



Vous dites beaucoup de bien de la série, de l'équipe, de l'atmosphère... Pourtant, l'une des questions qu'on vous pose le plus souvent, c'est quand vous comptez partir.

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
France Inter : Gérald Darmanin agacé par la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Gérald Darmanin agacé par la chronique de Charline Vanhoenacker et...
"T'es ridicule ! T'es nul !" : Vif accrochage avec Mathieu Kassovitz chez Frédéric Taddéï sur RT France
TV
"T'es ridicule ! T'es nul !" : Vif accrochage avec Mathieu Kassovitz chez Frédéric...


Je n'ai aucune intention de quitter la série.

Non, mais les gens vous le demandent sans cesse...
C'est bizarre, non ? Les choses se passent incroyablement bien, et les gens ne demandent que ça, c'est vrai. Enfin, ce n'est pas la seule question, heureusement. Mais le 1er juillet prochain, on reprend le tournage, et c'est reparti pour 24 épisodes, que j'ai hâte de tourner avec toute l'équipe. A l'heure actuelle, NCIS est la série numéro un partout dans le monde, donc je trouve ça étrange de parler du départ de telle ou telle personne. On travaille tellement dur pour y arriver qu'il est important de se souvenir que c'est tout ce travail qui vous a amené là où vous êtes, parce que c'est ce même travail qui va vous y maintenir. Et pour moi, la question est simple : j'ai un contrat de huit ans, que j'ai signé au départ. Donc j'honorerais mon contrat. C'est primordial pour moi, en tant qu'acteur et en tant qu'homme.

Si on vous demande si souvent si vous partez, c'est peut-être une conséquence de la vision que les gens ont de Hollywood, des acteurs qui quittent les séries alors qu'ils sont encore sous contrat, des menaces et des négociations parfois très publiques...
Les réactions des acteurs sont le reflet de leur éducation. Moi, je m'intéresse aux gens, ils sont importants pour moi. Et je m'attends à recevoir ce que je donne. Je ne sais pas si c'est rare, mais s'il y a un contrat, je l'honore. La plupart des séries ne durent pas assez longtemps pour que ce genre de problèmes se pose. Les acteurs peuvent signer un contrat sur huit ans, mais ils n'y arrivent jamais. NCIS, c'est différent. La série a bien démarré et a pris de la vitesse, et c'est assez rare. Mais ça ne change pas mon engagement envers les scénarios et envers la série, mais surtout envers les personnes qui y travaillent. On n'en parle jamais, mais il y a 388 personnes qui travaillent sur la série, et qui savent qu'ils reviendront travailler le 1er juillet. Pour moi, c'est beaucoup plus réel, plus tangible que le succès ou non de la série. A une époque où tant de gens n'ont pas de travail, le succès de la série permet ça.

Pensez-vous que la série peut continuer sans vous, comme Les Experts ont continué sans William Petersen ?
Oui, absolument ! Non pas que je veuille partir. Mais la série s'est déjà plusieurs fois débarrassé de personnages depuis le début, et j'ai toujours dit que n'importe qui pouvait partir. Je ne dis pas ça pour piéger qui que ce soit, c'est vraiment ce que je pense. J'ai déjà travaillé sur d'autres séries, où c'est mon personnage qui est parti. C'est la vie d'un acteur, il faut juste trouver d'autres rôles.

« Aujourd'hui, "Les Experts" essaient d'être plus drôles »



Ce qui est assez paradoxal, dans NCIS, c'est que l'un des éléments qui fait le succès de la série est l'humour - par opposition aux dramas policiers comme Les Experts ou New York Unité Spéciale - alors qu'on parle depuis plusieurs années maintenant de la crise des comédies aux Etats-Unis, et qu'on n'a jamais retrouvé des séries cultes comme Friends, par exemple...
Si je peux me permettre, qu'est-ce qui vous a séduit, dans Friends ?

C'était toujours très drôle... et les personnages étaient bien écrits et attachants !
Voilà ! Je pense que ce sont les personnages qui vous ont séduit. Et vous aviez l'impression que ces six amis étaient vraiment amis. Et je pense que c'est pareil dans NCIS. On peut jouer la comédie et prétendre qu'on aime quelqu'un, ou on peut simplement aimer quelqu'un. Et notre groupe s'apprécie vraiment, et se respecte. Et c'est généralement ce qu'on cherche quand on travaille dans ce milieu, mais on le trouve rarement. Et c'est pareil en tant que téléspectateur. On a de la chance, et il faut en profiter, et continuer à travailler. Personne sur le plateau ne fait les choses à moitié, on fait tout très sérieusement et à fond.

Le fait que l'humour soit un élément si important dans la série, pensez-vous que ça a donné naissance à une nouvelle génération de séries policières, un peu plus légères, comme Mentalist, Bones, alors que Les Experts, un peu avant vous, étaient très sérieux ?
Et aujourd'hui, Les Experts essaient d'être plus drôles ! Mais bon, on ne peut pas écrire une blague et espérer que ça rendra la série plus drôle. Ca vient aussi des personnages. Chez nous, dès le début, la toute première fois que j'ai lu le script, les personnages étaient bien écrits, et c'était drôle. Et puis il y avait l'affaire, mais l'affaire n'est pas le coeur de la série. Vous pourriez être un excellent scénariste sur un procédural, et écrire d'excellentes affaires, mais vous plantez en beauté sur NCIS. Parce que NCIS, c'est d'abord des personnages, puis de l'humour. Mais pas des blagues. Pas de l'humour de sitcom. L'humour vient des personnages, du fait qu'on est une famille un peu dysfonctionnelle, et c'est peut-être ça qui attire les gens. Ils connaissent des gens comme ça, des gens avec qui ils travaillent aussi. C'est quelque chose que beaucoup de séries essaient d'insuffler à leur personnages, à leurs intrigues, mais c'est beaucoup plus dur qu'il n'y paraît.

« Les récompenses, ce n'est pas ce qui nous motive »



Vous expliquez souvent que vous méritez votre succès actuel parce que vous avez travaillé dur. Pourtant, vous n'êtes toujours pas reconnu aux Emmy Awards, aux Golden Globes... C'est parce que ça a l'air si facile, peut-être ?
Je ne sais pas. Je crois qu'il y a une question de format et d'étiquette, déjà. Les gens ont dit dès le début qu'on était une série policière, et voilà. Mais la série, au fil des années, a prouvé plusieurs fois qu'elle était beaucoup plus que ce à quoi on la limitait au début. Et vous avez raison, on a eu un peu de reconnaissance, surtout pour nos guest stars, et des catégories plus techniques, ou les cascades. Pour le reste, effectivement, on a été oubliés, mais d'une, ça peut toujours changer, et de deux, ce n'est pas ce qui nous touche le plus ou nous motive. Oui, c'est agréable, et ça égaye la cheminée, et je ne veux pas dire qu'on ne l'apprécierait pas si on en avait. Mais dès le début, on n'a pensé qu'à faire notre travail correctement, et on ne l'a pas fait pour notre gloire personnelle. C'est un travail d'équipe, et ça marche justement pour ça.

Que pensez-vous du spin-off de NCIS, NCIS : Los Angeles, lancé avec succès cette année sur CBS ?
J'espère qu'ils auront du succès. Ils sont diffusés juste après nous, le mardi à 21h, et sans vouloir leur enlever quelque mérite que ce soit, n'importe quelle série qui serait diffusée après nous aurait beaucoup de chance ! Mentalist a été lancé dans cette case l'an dernier. Et je pense que notre audience aide notre petit frère. Mais les deux séries ont été créées par des gens différents, sur un modèle différent, et je leur souhaite le meilleur. Et quand ils feront NCIS : Les Bermudes, je suis partant !


L'avis d'Alessandra Sublet, rédactrice en chef exceptionnelle
« Je ne suis pas très téléphage donc, quand j'allume la télé, c'est souvent pour les séries. La série phare pour moi, celle que je regardais tout le temps, c'était soit Engrenages, soit Cold Case, donc NCIS, je ne suis pas trop pour être honnête avec vous. Ce qui m'a interpellée, c'est que j'ai lu un super article, - vous allez dire que je me la pète - , j'étais à Londres, je lisais le Times et j'ai lu que la série marchait tellement bien, que le héros a repris la co-production et a scénarisé une partie des épisodes lui-même et qu'aujourd'hui c'est lui à 100% qui produit et qui écrit les épisodes. Et ça, je trouve ça fantastique. Je me suis juste dit : "Tiens, pas bête, pas folle la guêpe" (rires).  ».

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Miss France 2019 est Vaimalama Chaves (Miss Tahiti)
TV
Miss France 2019 est Vaimalama Chaves (Miss Tahiti)
Miss France 2019 : Des candidates filmées seins nus en coulisses
TV
Miss France 2019 : Des candidates filmées seins nus en coulisses
"Qui veut gagner des millions" : Jean-Pierre Foucault et Camille Combal réunis dans une parodie du "Parrain" sur TF1
TV
"Qui veut gagner des millions" : Jean-Pierre Foucault et Camille Combal réunis...
"NCIS : Los Angeles" : La saison 9 revient le 29 décembre sur M6
Programme TV
"NCIS : Los Angeles" : La saison 9 revient le 29 décembre sur M6
L'année médias 2018 vue par... Bernard Poirette
Année médias
L'année médias 2018 vue par... Bernard Poirette
Miss France 2019 : Découvrez les 30 candidates avant la cérémonie diffusée ce soir sur TF1
TV
Miss France 2019 : Découvrez les 30 candidates avant la cérémonie diffusée ce soir...
Vidéos Puremedias