L'année médias 2017 vue par... Jean-Baptiste Marteau

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2017 vue par... Jean-Baptiste Marteau
Jean-Baptiste Marteau
Jean-Baptiste Marteau © Russeil/FTV
Pour la cinquième saison, puremedias.com vous propose "L'année médias vue par...", votre série de fin d'année.

Que retenir de cette année médiatique ? Pour la cinquième saison, puremedias.com propose sa série d'interviews des personnalités du PAF, qui vous livrent leurs coups de coeur et coups de gueule. Au tour de Jean-Baptiste Marteau, joker des 13 Heures week-end de France 2 et membre de l'équipe de "L'Emission politique".

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée face à la colère d'un auditeur de RMC
TV
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée...

La personnalité médiatique de l'année ?
Jean d'Ormesson. Il n'y a qu'en France que la disparition d'un écrivain suscite une telle réaction populaire. À l'image de l'admiration et la sympathie que nous avions tous pour ce grand personnage.

La personnalité politique de l'année ?
Difficile de ne pas citer Emmanuel Macron. Il a réussi l'élection la plus surprenante de la Vème République et considérablement affaibli les oppositions de droite comme de gauche. Va-t-il pour autant réussir? Réponse en 2022.

Le coup médias de l'année ?
Le transfert d'Anne-Sophie Lapix. Un pari risqué qui s'avère totalement gagnant. Les téléspectateurs comme la rédaction l'ont adoptée immédiatement. Bravo !

Le mensonge médiatique de l'année ?
François Fillon en janvier 2017: "Il n'y a qu'une chose qui m'empêcherait d'être candidat, c'est d'être mis en examen". On a vu le résultat.

L'émission TV de l'année ?
Le débat de l'entre-deux tours. Un face à face suivi par près de 17 millions de téléspectateurs qui est encore cité aujourd'hui comme un tournant de la présidentielle. Mention spéciale aux deux arbitres, Nathalie Saint-Cricq et Christophe Jakubyszyn, qui ont fait tout ce qu'ils pouvaient malgré les contraintes énormes de l'exercice.

L'émission radio de l'année ?
"L'Instant M" de Sonia Devillers sur France Inter. La preuve qu'on peut parler de l'actualité des médias avec du fond en mettant de côté les buzz et petites polémiques quotidiennes.

Le dérapage médias de l'année ?
Égalité parfaite entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Que ce soit lors du débat de l'entre-deux tours ou bien "L'Emission politique", l'agressivité et l'outrance ne sont jamais payants pour convaincre.

Le flop TV/radio de l'année ?
Il y a malheureusement beaucoup. Mais j'ai trop de respect pour le travail des équipes éditoriales et de production pour pointer du doigt telle ou telle émission. On a trop tendance à oublier que derrière un animateur et un programme, ce sont des gens passionnés qui bossent.

Le/la journaliste de l'année ?
Laurent Delahousse. Derrière le journaliste, il y a aussi l'innovateur. Il se remet sans cesse en question pour essayer de faire bouger les lignes, de renouveler le genre. Le changement ne plait pas toujours à tout le monde, mais on lui doit le courage d'essayer. Je l'admire beaucoup.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Anne-Élisabeth Lemoine. Faire encore progresser l'audience de "C à vous", il fallait le faire ! Du fond et beaucoup de fun : cocktail parfait pour l'access.

La personnalité médiatique qui marquera 2018 ?
Kim Jong-un. Ces dernières années, le dictateur nord-coréen a pu faire rire une partie du monde occidental, il est aujourd'hui un personnage central sur l'échiquier international et l'hypothèse d'une guerre nucléaire est crédible. Terrifiant.

Le mois dernier, Jean-Baptiste Marteau était l'invité de #QHM sur puremedias.com :

Jean-Baptiste Marteau invité de #QHM © Dailymotion
Jean-Baptiste Marteau
Jean-Baptiste Marteau
Jean-Baptiste Marteau dans #QHM : "Je comprends le malaise à l'info de France 2"
Jean-Baptiste Marteau invité de #QHM le 25 octobre
Audiences : Record estival pour le 13 Heures de Jean-Baptiste Marteau sur France 2
Voir toute l'actualité sur Jean-Baptiste Marteau
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Romain

Jean-Baptiste Marteau est un excellent journaliste, apprécié par la rédaction et les téléspectateurs.

Il est neutre, objectif et impartial contrairement à ce que disent certains ici dans leurs commentaires qui ne sont que des militants politiques.

Il a beaucoup de classe en ne citant aucun flop TV / radio de l'année par respect pour les équipes qui bossent sur ces émissions.

De nombreux journalistes et animateurs devraient s'en inspirer.

Il est promis à un brillant avenir.



SauceDZ

D'accord, vous l'appréciez parce qu'il est de droite. Donc ses analyses ne sont ni bonnes, ni claires car elles ne sont pas objectives, on l'a vu avec Monsieur Mélenchon. CQFD.



Marylene

Très bon journaliste que j apprécie vraiment
Ses analyses sont souvent très bonnes et très claires
Ils se sont excusés !
Ou est le problème si JB Marteau était au sein des jeunes de l UMP
9o pour cent des journalistes sont de gauche en France !



anti-rtl

Comme il est vexé par Melenchon, lui...
En même temps, il ne fallait pas bidonner...



Pfff

Non, ce n'est pas factuel, c'est votre avis. Ou alors, oui, y a de mauvais journalistes mais contre tous les partis, aucune profession n'est parfaite. Que le FN se plaigne je veux bien, les journalistes n'aiment pas trop Le Pen, mais Melenchon, laissez moi rire

Pendant des années, on nous a vomi que les journalistes étaient gauchistes, faudrait savoir

Oui, y a sans doute qq mauvais mais dans le mainstream global, celui de monter des polemiques debiles chauqe matin en sortant des citations de leur contexte. Ce qui touche tous les politiques, qui pleurent de trouille face aux reseaux sociaux

Pas cette malheureuse St-Cricq

Quant à votre paragraphe sur l'ego, je le partage. Que Melenchon en ait bcp, c'est pas un souci, c'est meme necessaire, vous avez ptet raison, je fais ptet fausse route là dessus

Je partage moins votre partie sur le NPA, Melenchon est aussi d'extreme gauche et ne souhaite pas plus gouverner, sinon il proposerait pas des mesures aussi grotesques que ses mesures fiscales. Pour vous citer, dans son cas, grotesque, c'est factuel. Je parle du fiscal, pas du reste



Pfff

Je sais que c'est de Beaumarchais mais je le reliais au médiatique (sourire).
Quant au reste, parler du concret, le Venezuela, sur lequel il refuse de répondre concrètement, sur lequel il défend (et c'est son droit) Maduro, c'est pas banal. Le soutien des communautaristes de tout poil à son mouvement (à travers Obono), idem

Ceci dit, je te rejoins, à titre personnel, ce ne sont pas forcément mes tasses de thé. Mais un journaliste n'est pas orienté s'il pose des questions ininteressantes quand meme !

Oui, il pourrait parler d'autre chose, et alors ? Ce n'est pas être orienté que de le mettre face à des réalités clivantes, c'est juste faire leur job. Hurler, crier, injurier, tourner le dos à un contradicteur parce qu'il 'lestime (peut-être à raison, voyez je ne suis pas anti JLM primaire) pas objectif, ce n'est pas franchement faire preuve de grandeur

Les Mitterrand, Chirac et desormais Macron savent se placer au dessus de la melee. Hollande et Sarko, moins, d'où leur impopularité

Le grand Marchais savait être féroce mais tjrs avec classe, Besancenot aussi. Cette methode de discrediter en permanence n'est pas la methode des extremes mais elle est la methode des grossiers et du FN. Encore une fois, ça ne fait pas du programme de Melenchon son copié-collé, il a meme rien à voir. Mais oublie la thematique FN si elle te heurte. Et pense global



Jonathan

En quoi parler continuellement de la députée Obono ou du Vénézuéla, c'est poser des questions critiques ?
Il n'est nullement question d'avoir des journalistes serviles à l'égard de Mélenchon, mais de faire un travail honnête qui ne consiste pas à reposer un milliard de fois des questions auxquelles Mélenchon a déjà répondues maintes et maintes fois.
Comprenez bien que beaucoup de journalistes ne cherchent pas à informer mais à se payer Mélenchon. Ils ne lui poseront jamais de questions sur les quarante livrets thématiques qui accompagnent « L'avenir en commun ». Les ont-ils seulement lus ?
Mélenchon agace beaucoup de journalistes qui étaient extrêmement proches du PS (comme la Saint-Cricq) et ils le lui font payer.
Le journal de Dassault n'a rien inventé, rendez à Beaumarchais ce qui appartient à Beaumarchais. La citation que vous évoquez, fort juste, est extraite de la pièce Le mariage de Figaro.



Jonathan

Il n'y a pas de stratégie de victimisation, ni d'invectives gratuites contre les médias. Le traitement réservé à la France Insoumise par certains détenteurs de cartes de presse n'est pas honnête. C'est factuel.
Besancenot est un homme d'extrême-gauche, dont le parti (NPA) ne souhaite aucunement gouverner. C'est un homme de conviction, mais je ne vois pas ce qu'il vient faire là-dedans. Les stratégies ne sont absolument pas les mêmes puisque les objectifs diffèrent fondamentalement.
Mélenchon ne fait d'ombre à personne, des députés inconnus ont pu émerger et s'expriment beaucoup plus que lui : Corbière, Quatennens, Bernalicis, Obono et Panot. Cette marotte journalistique sur l'égo de Mélenchon est absurde. Des élus politiques de cette trempe ont évidemment cet égo là. Qui peut penser que des personnes comme le PR Macron en sont dépourvues ?
La polémique fait partie du débat politique. Vous êtes extrêmement susceptible si vous avez été atteint en quoi que ce soit parce que j'ai écrit.
Votre dernière phrase est fort juste : elle sied parfaitement à la politique appliquée par le gouvernement Philippe. Vaut-il mieux être dru dans sa façon de s'exprimer et mettre en application des mesures qui améliorent la vie de chacun ? Ou parler mielleusement et prendre des mesures d'une dureté sociale sans précédent ? La réponse est dans la question.



Pfff

Je n'ai pas de larmoyant, je ne m'y retrouve plus mais une chose est sure, je n'ai jamais fréquenté de gens comme vous quand j'y étais. Jamais le PC n'a singé le FN comme vous le faites, ce n'est pas être une perruche, c'est tout simplement être objectif, ce que vous avez du mal à être

Je n'ai pas dit que c'est le meme programme, on parle de la strategie de victimisation et de communication...

Comparez un Olivier Besancenot qui parle au nom de ses camarades mais cherche absolument à ne pas leur faire d'ombre et un Jean-Luc Melenchon. Deux stratégies totalement opposées.

Toujours dans l'invective contre les medias, les autres forumeurs, etc... Vous en etes d'ailleurs un bel exemple, vous ne savez argumenter sans vilipender... malheureusement

Tout ça pour vous dire qu'on ne vit pas harmonieusement, pas plus qu'on ne gouverne dans le mepris des autres



Pfff

Et donc pour vous, poser des questions critiques, c'est ne pas etre honnetes ? Ils devraient donc se contenter de lui cirer les pompes ? Ou alors où commencent les bonnes et les mauvaises questions pour vous ? Comme dit Le Figaro, il n'est pas d'eloge flatteur sans la liberté de blamer



Jonathan

Personne n'est objectif. Ce n'est pas le reproche qu'on lui fait. Il convient de savoir d'où parlent tous ces journalistes. Marteau a récusé son passé de jeune militant UMP.
Mon pauvre, l'utilisation d'un déterminant devant un prénom (qu'il soit masculin ou féminin) est bien antérieure à la création du parti de la fasciste Le Pen. Quelle pauvreté dans l'argumentation, vous répétez, comme une perruche, ce que pérorent les médiacrates FI = FN. Misère de la pensée !
Passez-moi votre discours larmoyant sur votre passé de prétendu votant communiste. Si vous teniez réellement à ces belles idées humanistes, vous vous rendriez compte qu'elles sont entravées par une élite politique et médiatique qui n'ont aucun intérêt à les voir mettre en œuvre.



Jonathan

Vous mésestimez le militantisme politique et les relations des journalistes avec les élus. Ils ont évidemment une opinion personnelle, qu'ils voudraient dissimuler, pour se draper dans les habits du prétendu chevalier blanc du journalisme. Tout cela est vain.
On ne leur demande pas d'être objectifs, mais honnêtes. Ils ne le sont pas tous, et il convient de le dire quand ce n'est pas le cas. L'exemple de Saint-Cricq et de Marteau est patent.



Pfff

Vous avez en plus le don de savoir ce qui se passe dans la tete des gens... Merveilleux. J'oubliais le complot interplanétaire pour empecher Melenchon, adoré, adulé par le peuple (on l'a encore vu quand il appelle à manifester) de vaincre...

Je sais pas quel metier vous faites mais les journalistes sont comme vous, ils sont au boulot, pas au parti. Que Melenchon, Macron ou Gogol gagne, ça leur est completement égal professionnellement...

Ils ont fait une bourde, ça arrive avec tous les partis... Macron en prend plein la gueule (les articles à la con sur le flicage des chomeurs, dites moi pas que c'est bienveillant...), Hollande en a pris, Sarko en a pris 100 fois plus, il pleurnichait pas tous les quinze secondes...

Ils ont sans doute une opinion personnelle (et Melenchon comme Macron sont leurs deux favoris et de loin), leurs patrons sont ptet plus Macron mais quand ils font un reportage, ils s'en contre-foutent

Tout le monde n'est comme vous fan de politique...



Pfff

Il ne cache rien du tout, ça n'a juste aucun interet, il est objectif. Quant à votre façon de parler des femmes, elle rappelle bcp les methodes du FN, c'est d'une tristesse. Moi qui fut longtemps votant communiste, du temps où ça avait un sens, je suis affligé de voir des gens comme vous, outranciers et grossiers, défendre ces belles idées humanistes, qui n'ont jamais été le mépris, l'injure, l'agressivité. Bref, c'est bien triste



Thomas

Pareil, surtout pour bosser avec lui X)



Jonathan

Mazette !



pupuce

ah je vois que t'es pas au courant,
il vient de s'arrêter ! il s'est fait choper.



Jonathan

Eh bien...



Jonathan

Le problème est qu'il cache son passé militant en se drapant dans les habits du journaliste objectif, qui lave plus blanc que blanc. Comme la Saint-Cricq d'ailleurs.



Jonathan

Oui, absolument, et il mange les enfants la nuit !



francesca

aucune questions sur les bidonnages de ces reportages sur Melenchon ?



Jonathan

Oui, sciemment. Que croyez-vous... ?



Sylvain

La copie conforme de l'interview de Chloé Nabédian. Ils ont bien appris la leçon de Macron (président de France TV) pour bien la retranscrire. Brosse à reluire et cours de "lèche" magistral !



Pfff

Sciemment carrément... Le ridicule ne tue pas, heureusement pour vous.



Pfff

Et donc ça l'empeche d'etre objectif ? Il est journaliste, pas militant. Un jour, vous comprendrez qu'un journaliste développe un raisonnement, on peut etre supporter de l'OM et admettre que le PSG est meilleur pour prendre un exemple simple...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 19h : "DNA" leader, "C à vous" et "L'info du vrai" en forme, "Quotidien" devant "TPMP" au plus bas
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader, "C à vous" et "L'info du vrai" en forme,...
Audiences : "Un bébé pour Noël" leader devant "Les Rivières Pourpres", TMC bat France 3
Audiences
Audiences : "Un bébé pour Noël" leader devant "Les Rivières Pourpres", TMC bat...
Laëtitia Milot attend "Un bébé pour Noël" ce soir sur TF1
Programme TV
Laëtitia Milot attend "Un bébé pour Noël" ce soir sur TF1
Catastrophe d'audience, W9 déprogramme le final de "Wisdom"
TV
Catastrophe d'audience, W9 déprogramme le final de "Wisdom"
"Family Business" : Gérard Darmon et Jonathan Cohen héros de la prochaine série française de Netflix
Séries
"Family Business" : Gérard Darmon et Jonathan Cohen héros de la prochaine série...
"Laisse-moi tranquille" : Asia Argento très agacée par les questions de Mouloud Achour sur "l'affaire Jimmy Bennett"
TV
"Laisse-moi tranquille" : Asia Argento très agacée par les questions de Mouloud...
Vidéos Puremedias