Nicolas de Tavernost juge "tout à fait envisageable" un ticket avec TF1 pour les JO 2024 de Paris

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas de Tavernost juge "tout à fait envisageable" un ticket avec TF1 pour les JO 2024 de Paris
Nicolas de Tavernost dans "Les dessous de l'écran" sur RT
Hier à 19h, le président du directoire du groupe M6 était l'invité des "Dessous de l'écran" sur RTL.

Dimanche à 19h dans "Les dessous de l'Ecran" sur RTL, Philippe Robuchon et Benjamin Meffre recevaient en premier invité Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6. A la veille du rachat du pôle radio de RTL par son groupe, Nicolas de Tavernost a expliqué les enjeux de cette opération.

À lire aussi
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Radio
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
TV
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
TV
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy

Nicolas de Tavernost a notamment justifié ce rachat par "une compétition très forte à l'intérieur des médias", qui oblige à "regrouper nos forces, dans le respect des antennes". Si ce rachat n'aura aucun impact sur les auditeurs, il permettra le développement de "différents aspects en commun qui vont (...) faire progresser les stations".

"Il y aura deux rédactions, deux entités tout à fait différentes"

Nicolas de Taversost a par ailleurs précisé que les animateurs des radios du groupe RTL pourront continuer à travailler sur d'autres chaînes de télévision que celles du groupe M6 (M6, W9, 6ter, Paris Première). "Il n'est pas question d'interdire à qui que ce soit d'aller continuer de faire son métier (...) A nous aussi de les convaincre quand il y a des opportunités pour faire des choses en commun", a-t-il ajouté. D'un point de vue éditorial, Nicolas de Tavernost a notamment évoqué un rapprochement entre Paris Première, chaîne du groupe M6, et le service culturel de RTL, ou encore un autre entre W9, chaîne à coloration musicale, et RTL 2, la radio musicale du pôle radio de RTL.

Le dirigeant a par ailleurs confirmé que les deux rédactions de M6 et RTL resteront autonomes, avec des lignes éditoriales différentes qui seront préservées. "La radio, ce n'est pas de la télé même s'il y a des aspects communs donc il y aura deux rédactions, deux entités tout à fait différentes. Simplement, ces entités seront amenées à collaborer, à travailler ensemble (...) On va travailler pour voir tout ce qui peut être mutuellement profitable", a expliqué Nicolas de Tavernost.

"Un ticket avec TF1 pour les JO 2024 est tout à fait envisageable"

Au sujet de la chaîne M6, le président du directoire a réaffirmé l'objectif d'atteindre cette saison les 10% de part d'audience. En matière de programmes, le président du directoire a notamment affirmé son intérêt pour les droits des JO 2024 à Paris, déclarant "tout à fait envisageable" de faire un ticket avec TF1, comme son groupe est en train de le faire pour les droits des matchs de l'équipe de France masculine de football. "C'est d'ailleurs un moyen pour le service public de faire des économies en partageant avec nous", a-t-il glissé avec humour à propos de France Télévisions, diffuseur historique des Jeux olympiques.

Nicolas de Tavernost "prêt à tout" pour obtenir une rémunération des FAI

Concernant les opérateurs télécom, Nicolas de Tavernost a réaffirmé son intention d'obtenir de ces derniers une participation aux recettes tirées de la diffusion des chaînes de télévision du groupe M6. "Nous sommes prêts à tout. Nous sommes prêts à faire prévaloir notre point de vue. Il n'est pas envisageable que nos signaux ne soient pas rémunérés par ceux qui les diffusent et qui en tirent une rémunération", a-t-il affirmé. Avant de préciser : "Mais je préfère m'inscrire dans un cadre de discussions. Ne commençons pas par faire le contrat de divorce avant d'essayer de faire le contrat de mariage".

Abordant enfin Paris Première, Nicolas de Tavernost a précisé qu'il ne redemandera pas au CSA le passage en clair de sa chaîne s'il arrive à renouveler les contrats de diffusion entre Paris Première et les opérateurs télécom. Si ce n'est pas le cas, le président du directoire de M6 retournera en revanche voir une troisième fois le CSA pour un passage en gratuit. "J'ai bon espoir qu'on puisse aboutir", a-t-il ajouté à propos des négociations en cours avec les opérateurs télécom.

l ECOUTEZ ici l'intégralité des "Dessous de l'écran" du dimanche 1er octobre 2017.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Hyace

Moi aussi



Steph3333

j'ai écouté l'interview hier soir sur rtl. Une chose n'est pas dite ici, il ne semblait pas joyeux quand on lui parlait des audiences... Il a parlé de l'Amour est dans le Pré, avec satisfaction, mais la série quadra ne semblait pas être dans ses petits papiers, langue de bois en prime (sursaut la semaine prochaine pour la série).
Chose beaucoup moins futile, il a dit qu'il n'y aurait pas de licenciement suite au rapprochement avec RTL, mais que les gens ne seront pas remplacés à leur départ (30-50 personnes environ).



Szut

y'a Plaza pour le vélo et Lemarchant pour la course de brouettes déjà... Cordula peu servir pour la gym...



adri18

Une partie peut etre l'intégralité ca m'étonnerait :))



Simsoland

c'est bien beau mais avec quels commentateurs et journalistes sportifs yen a aucun dans son groupe



jerome

J'espere que le service public gardera les jeux



adri18

"Prêt à tout pour une rémunération des FAI", en attendant ils laissent TF1 aller au front quitte à se mettre à dos tous les opérateurs. Il est comique De Tarvernost xDDD

Et Par pitié que TF1 se démerde soit ils vont seul aux JO pour les sports collectifs, soit non mais pas de partage avec le groupe M6, on va quand même pas changer de chaine toutes les 1h pour regarder les JO.

Après partage des matchs de football entre TF1 et M6 pourquoi pas, ces matchs ne sont pas vraiment un évènement pour les chaines, juste une vitrine couteuse. TF1 préfèra surement se focaliser pour décrocher les coupes d'europe ou du monde



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
TV
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
TV
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Séries
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon" démarre mal
Cinéma
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon"...
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Séries
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"
Interview
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"
Ce soir que regardez-vous ?
3
Votes
Contact
Je regarde
2
Votes
Le contrat
Je regarde
2
Votes
Ni reprise, ni échangée
Je regarde
1
Votes
L'émission politique
Je regarde
1
Votes
Le choix de Cheyenne
Je regarde
1
Votes
Mon beau-père et moi
Je regarde
1
Votes
Football
Je regarde
1
Votes
Secret Story
Je regarde
1
Votes
Alexandre
Je regarde
0
Votes
Billions
Je regarde
0
Votes
La grande librairie
Je regarde
0
Votes
Les 50 chansons...
Je regarde
0
Votes
Don Carlos
Je regarde
0
Votes
Pay the Ghost
Je regarde
0
Votes
Cold Case, affaires...
Je regarde