• Accueil »
  • News
  • »
  • Patrick Cohen : "Ce que dit Schneidermann est hallucinant !"
14H35 Le 18/03/13 News 46
Patrick Cohen : "Ce que dit Schneidermann est hallucinant !"

Patrick Cohen : "Ce que dit Schneidermann est hallucinant !"

Dans "La nouvelle édition" ce midi sur Canal+, Patrick Cohen a réagi au billet de Daniel Schneidermann sur la politique des invités du service public, publié dans Libération ce matin.

Politique éditoriale des intervenants sur le service public, round 3. Invité dans "La nouvelle édition" ce midi sur Canal+, Patrick Cohen a répondu à Daniel Schneidermann, qui ce matin dans les colonnes de Libération parle de "faute professionnelle" après ses déclarations dans "C à vous". Pour celles et ceux qui n'ont pas suivi l'affaire, on rembobine.

Rappel des faits

Patrick Cohen interrogeait la semaine dernière Frédéric Taddéï sur la programmation de son émission. "En passant sur France 2, est-ce que vous continuerez à inviter Tariq Ramadan, Dieudonné, Alain Soral... Des gens que vous êtes le seul à honorer à la télévision. Et à mon avis, pas seulement pour de bonnes raisons. Moi je n'ai pas envie d'inviter Tarik Ramadan !", expliquait Cohen. "Vous, vous faites le journal, vous ne faites pas une émission de débats intellectuels. Je suis sur le service public, ce n'est pas à moi d'inviter les gens en fonction de mes sympathies ou antipathies", argumentait Taddeï. "Ce n'est pas une question de sympathie ou d'antipathie ! On a une responsabilité, quand on anime une émission de débats publics, de ne pas propager des thèses complotistes ou de ne pas donner la parole à des cerveaux malades", renchérissait l'anchorman de France Inter.

Pour Daniel Schneidermann, Patrick Cohen "a parfaitement le droit de ne pas inviter Ramadan, Soral, Nabe ou Dieudonné, aucun cahier des charges du service public ne l'oblige à le faire". Mais le fondateur d'@rrêt sur images estime qu'il n'y a "aucune raison d'en faire une question de principe, et de proclamer que même la baïonnette dans les reins, on n'invitera pas bidule". L'arbitre de la déontologie journalistique va plus loin : "Se priver d'invités intéressants parce qu'on n'est pas d'accord avec eux est, pour un journaliste payé par le contribuable, une faute professionnelle".

"Mais on débat de quoi avec Dieudonné ?"

Ce midi sur Canal+, Cohen a donc renvoyé Schneidermann face à ses contradictions. "Penser qu'un jour on pourrait écrire que ne pas inviter Dieudonné sur un média grand public c'est une faute professionnelle, c'est hallucinant ! Mais qu'il l'invite Dieudonné ! Il a un site avec des forums ! Ou dans Libération, comme invité spécial ! Mais on débat de quoi avec Dieudonné ? Est-ce que les chambres à gaz ont existé ? Est-ce qu'il y a un complot sioniste qui dirige le monde ? Et on met un rescapé d'Auschwitz en face ? Mais de quoi on parle", a-t-il lancé.


"Je n'ai pas de leçon à donner à Taddéï, a-t-il poursuivi. Et je regrette que cette polémique fasse autant de bruit ! Chacun fait comme il veut ! La matinale de France Inter, ce n'est pas "Ce soir (ou jamais !). Je ne demande pas qu'on interdise les invités de Taddéï ! Lui aussi il fait des choix ! Tout le monde fait des choix". Avant de conclure : "On a un pluralisme aussi large que possible. Il y a une responsabilité à véhiculer des thèses nauséabondes ou dangereuses ! La cohésion de la société française, cela nous importe aussi !". Si vous avez raté ce moment, puremedias.com vous propose de le voir (à partir de 15 minutes).


Qu'en pensez vous ?
  • Génial9
  • Incroyable !3
  • Prévisible1
  • Déprimant16
  • Rien à faire9


Plus sur
Patrick Cohen

LANCER LE DIAPORAMA
Audiences radio : Patrick Cohen toujours solidement leader le matin, le match des humoristes

La matinale de France Inter est toujours leader le matin, devant celle de RTL présentée par Yves Calvi.

1er avril : Les humoristes de France Inter retournent la matinale de Patrick Cohen

Les humoristes de la station ont repris en main les sérieuses chroniques matinales de la station !

Patrick Cohen corrige Marine Le Pen

Dans son 7.43, le journaliste a apporté la contradiction à Marine Le Pen, invitée la veille sur TF1.

Audiences radio : Patrick Cohen creuse l'écart le matin

France Inter est toujours devant RTL le matin. Sur Europe 1, Thomas Sotto progresse sensiblement.

Agacé par des huées, Patrick Cohen menace d'arrêter son interview sur France Inter

Le matinalier recevait Martin Hirsch, très froidement accueilli par les manifestants contre son projet de...



Voir toute l'actualité sur Patrick Cohen

comments powered by Disqus
l'infoen continu
14:57 "Le Grand Slam" : Cyril Féraud discute de "petits zizis" avec une candidate !
14:16 "Capital" : Les sobres adieux de François-Xavier Ménage
13:33 Canal+ supprime le magazine "Spécial Investigation" et ses JT
13:27 Benjamin Castaldi rejoint D8 et "Touche pas à mon poste" !
13:19 Canal+ arrête "Le Zapping"
13:11 Canal+ : Victor Robert au "Grand Journal", Cyrille Eldin au "Petit", Mouloud Achour au "Gros"
13:09 Canal+ dévoile une grille de rentrée profondément remaniée
13:07 "Catherine et Liliane" restent sur Canal+
12:13 Canal+ : Ali Baddou et Vincent Dedienne disent "salut" au "Supplément"
11:38 Les salariés d'iTELE votent la grève
11:09 Les adieux originaux d'Ophélie Meunier au "Tube" de Canal+
10:24 Box-office US : "Independence Day 2" écrasé par "Le Monde de Dory", "The Neon Demon" déçoit
09:47 France Inter : Cécile Duflot dénonce le "petit regard légèrement méprisant" de Patrick Cohen
09:10 Audiences Euro : France/Irlande écrase tout sur son passage sur TF1
09:09 Audiences : Hongrie-Belgique leader devant "Inspecteur Barnaby", France 2 faible, NT1 en forme
26/06 Bande-annonce de "Papa ou maman 2" : Marina Foïs et Laurent Lafitte repartent en guerre
26/06 beIN Sports revendique 3 millions d'abonnés mais reste muette sur les audiences de l'Euro
26/06 TV Notes 2016 : Dernier jour pour voter

Ce soir que regardez vous ?

Football

Je regarde 147

I Love Périgord

Je regarde 116

Esprits criminels

Je regarde 75

Espion(s)

Je regarde 40
Tout afficher