Rachat de D8 par Canal+ : Le Conseil d'Etat annule l'autorisation

Partager l'article
Vous lisez:
Rachat de D8 par Canal+ : Le Conseil d'Etat annule l'autorisation
Bertrand Méheut, le président de Canal+, lors de la présentation de la relance de D8.
Bertrand Méheut, le président de Canal+, lors de la présentation de la relance de D8. © Abaca
Comme prévu, le Conseil d'Etat a suivi l'avis du rapporteur public dans le dossier du rachat par Canal+ de la chaîne D8 au groupe Bolloré.

A J-2 de Noël, c'est le cadeau fait par le Conseil d'Etat à Canal+. Sans grande surprise, la plus haute juridiction administrative vient de suivre l'avis du rapporteur public et annule l'autorisation donnée à Canal+ de racheter la chaîne D8 au groupe Bolloré. Le groupe dirigé par Bertrand Méheut devra donc demander, au CSA et à l'Autorité de la concurrence, une nouvelle autorisation en présentant un nouveau dossier. Date butoir fixée pour le nouvel accord : le 1er juillet 2014, soit six mois (lire le communiqué du Conseil d'Etat).

À lire aussi
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux mains sur RMC (màj)
Sport
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux...
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct
TV
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct
Audiences : "On va s'aimer" au coude-à-coude avec TF1, succès pour Sabatier, Marina Foïs au million sur Arte et TMC !
Audiences
Audiences : "On va s'aimer" au coude-à-coude avec TF1, succès pour Sabatier,...

Ce processus devrait permettre aux deux instances de régulation de muscler les contreparties du rachat en matière de droits télévisuels. Au moment du rachat de D8 et D17 par Canal+, TF1 et M6 avaient saisi le Conseil d'Etat car ils redoutaient que le très large catalogue de films et de séries dont dispose Canal+ sur la diffusion payante, ainsi que les droits sportifs, ne profitent à D8.

Plus de films français et vice de forme

Le Conseil d'Etat a retiré son autorisation pour principalement une question de forme. En effet, l'Autorité de la concurrence n'a pas respecté les textes de procédure avant de donner son accord au rachat. Car l'Autorité s'est bien réunie, comme prévu, mais avant de recevoir la liste des obligations de Canal+. Une seconde réunion du collège après examen des éléments transmis par la chaîne cryptée était nécessaire. Sur le fond, le Conseil d'Etat demande à Canal+ de renforcer ses obligations en matière de diffusion de films français sur D8.

Ce n'est pas la première fois que le groupe Canal+ est confronté à une telle décision. Pour rappel, en 2012 et en 2013, Canal+ avait dû renégocier certaines de ses obligations imposées lors de la fusion avec de CanalSat avec TPS.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Marlène Schiappa dans "Balance ton post !" : Cyril Hanouna invité de Jean-Pierre Elkabbach demain sur CNews
TV
Marlène Schiappa dans "Balance ton post !" : Cyril Hanouna invité de Jean-Pierre...
"Sans aucun doute" : Julien Courbet condamné en appel à 10.000 euros d'amende après un reportage sur TF1
TV
"Sans aucun doute" : Julien Courbet condamné en appel à 10.000 euros d'amende...
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 février 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 février 2019
"La Scoumoune" : Cyril Hanouna aux commandes d'un nouveau prime ce soir sur C8
Programme TV
"La Scoumoune" : Cyril Hanouna aux commandes d'un nouveau prime ce soir sur C8
"The Voice" : La saison 8 démarre le samedi 9 février sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 8 démarre le samedi 9 février sur TF1
"Ce soir, c'est Palmashow" : Grégoire Ludig et David Marsais en prime time sur TF1 le 15 février
TV
"Ce soir, c'est Palmashow" : Grégoire Ludig et David Marsais en prime time sur TF1...
Vidéos Puremedias