TF1 : La cour d'appel de Versailles confirme la condamnation de PPDA

Partager l'article
Vous lisez:
TF1 : La cour d'appel de Versailles confirme la condamnation de PPDA
PPDA devra verser 400.000 euros à TF1 pour non respect de sa clause de confidentialité.
PPDA devra verser 400.000 euros à TF1 pour non respect de sa clause de confidentialité. © FTV
L'ex-star du 20 Heures est condamnée à verser 400.000 euros à son ex-employeur pour non-respect de sa clause de confidentialité négociée lors de son départ.

La lourde amende infligée à PPDA par le tribunal des prud'hommes est confirmée par la cour d'appel de Versailles, révèle Le Point. L'ex-star du 20 heures de TF1 avait été condamné en novembre dernier à verser 400.000 euros à son ex-employeur pour non-respect de sa clause de discrétion, rédigée lors de son départ du groupe, en juillet 2008.

À lire aussi
C8 : Jean-Luc Lemoine perd (temporairement) le prime du vendredi, Cyril Hanouna le remplace dès ce soir
Programme TV
C8 : Jean-Luc Lemoine perd (temporairement) le prime du vendredi, Cyril Hanouna le...
"Quotidien" : Yann Barthès insulte Donald Trump et tacle Canal+
TV
"Quotidien" : Yann Barthès insulte Donald Trump et tacle Canal+
NRJ Music Awards 2018 ce soir sur TF1 : La liste des nommés
TV
NRJ Music Awards 2018 ce soir sur TF1 : La liste des nommés

La Une avait attaqué Patrick Poivre d'Arvor suite à la parution du livre "À demain ! En chemin vers ma liberté", dans lequel il s'épanchait sur les conditions de son départ. Dans un premier temps, le tribunal des prud'hommes n'était pas parvenu à prendre une décision, un juge départiteur et un magistrat professionnel avaient ainsi été appelés à la rescousse. Pour cet appel devant la cour de Versailles, l'avocat de Patrick Poivre d'Arvor a plaidé la liberté d'expression du journaliste. Sans succès, PPDA devra même ajouter 10.000 euros au titre du règlement des frais de justice.

3,5 millions d'euros d'indemnités

Depuis son limogeage de la Une, PPDA s'est largement répandu, souvent amer, dans la presse. On l'a vu sur de nombreux plateaux, notamment celui de France 5, critiquer les audiences de Laurence Ferrari à la tête du 20 heures. Il avait notamment retranscrit les SMS adressés par l'ex-journaliste de Canal + le jour de son éviction. Des sorties médiatiques qui n'ont jamais été du goût du PDG de la Une, Nonce Paolini. Et pour cause : la clause de confidentialité, signée entre les deux parties, l'obligeait à rester discret contre une indemnité négociée 3,5 millions d'euros selon plusieurs sources de presse.

Ce n'est pas la première fois que TF1 obtient la condamnation de son ex-star du 20 Heures, il avait déjà été sanctionné symboliquement pour diffamation envers son ancien patron. "Je suis très content de participer au redressement de TF1 de cette manière (...) Ils n'arrêtent pas ! Il faut quand même être dans le domaine du raisonnable", avait fustigé PPDA en mai 2009 en apprenant la nouvelle procédure à son encontre.

Mise à jour 11h47 : Patrick Poivre d'Arvor a décidé de se pourvoir en cassation, comme il l'annonce sur son compte twitter.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
CNN attaque en justice la Maison Blanche après le retrait de l'accréditation de l'un de ses journalistes
International
CNN attaque en justice la Maison Blanche après le retrait de l'accréditation de...
"Au Tableau !" : Matteo Salvini inaugure l'adaptation italienne
TV
"Au Tableau !" : Matteo Salvini inaugure l'adaptation italienne
"Histoire secrète de l'antiterrorisme" : Un doc événement ce soir sur France 2
TV
"Histoire secrète de l'antiterrorisme" : Un doc événement ce soir sur France 2
Tous les programmes de la télé du 1er au 7 décembre 2018
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 1er au 7 décembre 2018
"Le nom n'est pas facile" : Cauet recadre Aya Nakamura et défend Nikos Aliagas
Radio
"Le nom n'est pas facile" : Cauet recadre Aya Nakamura et défend Nikos Aliagas
"Game of Thrones" : La dernière saison arrivera finalement...
Séries
"Game of Thrones" : La dernière saison arrivera finalement...