"À la télé, il y a des relectures" : Tanguy Pastureau compare les contraintes de l'humour à la télé et à la radio

Partager l'article
Vous lisez:
"À la télé, il y a des relectures" : Tanguy Pastureau compare les contraintes de l'humour à la télé et à la radio
Par Maxime Fettweis Journaliste
Né en Belgique en septembre 1995, Maxime Fettweis a grandi avec l'arrivée de la "Star Academy", de "Koh-Lanta" ou encore de "Secret Story" sur le petit écran. Devenu journaliste, il se passionne de ce que disent les succès télévisuels de notre société et comment ils sont conçus en coulisse. Il a rejoint Puremédias en juin 2023.
Rachat probable de Vincent Bolloré : Tanguy Pastureau se paye Europe 1 sur France Inter © France 5
L'humoriste de 49 ans qui officie dans "C L'Hebdo" aux côtés d'Aurélie Casse depuis la rentrée a confié à "Télérama" que faire des blagues à la télévision contraint aussi à se plier à davantage d'exigences de la production.

Débarqué dans "C L'Hebdo" sur France 5 depuis la rentrée, Tanguy Pastureau appréhende les différences entre humour radiophonique et télévisuel. Dans un dossier publié dans le dernier numéro de "Télérama" et consacré à l'humour dans les médias après la polémique qui a secoué l'humoriste Guillaume Meurice, il dévoile les différences entre la pratique de son métier sur les différents médias.

À lire aussi
"Nous serons bien là, à l'antenne, à la rentrée" : H20, la société qui produit "TPMP", réagit après la décision de l'Arcom de ne pas renouveler la fréquence de C8
TV
"Nous serons bien là, à l'antenne, à la rentrée" : H20, la société qui produit...
"Les recours nécessaires" : NRJ 12 envisage de contester la décision de l'Arcom de lui retirer sa fréquence
TV
"Les recours nécessaires" : NRJ 12 envisage de contester la décision de l'Arcom de...
"Bolloré perd une fréquence mais en conserve six" : Le Média, candidat à la TNT non-retenu par l'Arcom, fait part de sa "consternation" et "engage un recours"
TV
"Bolloré perd une fréquence mais en conserve six" : Le Média, candidat à la TNT...
"Je suis sous le choc et triste" : Maxime Saada, président de Canal+, réagit après la décision de l'Arcom de ne pas renouveler la fréquence de C8
TV
"Je suis sous le choc et triste" : Maxime Saada, président de Canal+, réagit après...

"Il faut mettre le texte au prompteur"

Arrivé en 2017 dans "La bande originale" pilotée par Nagui sur France Inter, l'humoriste de 49 ans a longtemps éprouvé la pratique humoristique à la radio avant de faire ses premiers pas face caméra. Pour le magazine consacré à l'actualité des médias, il concède que la liberté n'est pas la même sur antenne que sur le petit écran. " Quand je suis sur Inter, l'équipe connaît juste le thème de ma chronique", explique-t-il.

La logistique est en revanche beaucoup plus lourde à la télévision et certaines contraintes techniques imposent qu'une poignée de personnes soient dans la confidence du contenu humoristique qu'il va délivrer lors du tournage. "À la télé, il faut mettre le texte au prompteur, il y a des relectures, on me dit parfois : 'T'es sûr de tel mot, c'est pas un peu violent ?'". Contrairement à de nombreux humoristes médiatiques, Tanguy Pastureau ne travaille pas avec l'appui de co-auteurs. Il estime donc que ce regard préalable à sa prise de parole aux côtés d'Aurélie Casse peut être positive. "Au final, c'est pas mal aussi d'avoir un autre avis", souligne-t-il.

Le successeur de Pierre-Emmanuel Barré

Sa position est d'autant plus périlleuse qu'il a succédé à Pierre-Emmanuel Barré, dont la collaboration avec l'émission de France 5 s'est achevée avec fracas en janvier 2023, alors que l'émission hebdomadaire était encore présentée par Ali Baddou. Egalement interrogé dans l'enquête de "Télérama", il estime que c'est "toujours pareil dans les médias traditionnels". Pour rappel, il a aussi claqué la porte de France Inter en 2017 après avoir été empêché de délivrer une chronique défendant l'abstentionnisme. "On me dit 'allez viens, tu pourras dire absolument tout ce que tu veux, je te promets', et au bout de deux chroniques, les rédacteurs en chef commencent à négocier les blagues", déplore-t-il.

À LIRE AUSSI : "Ils s'autocensurent par excès de zèle" : Pierre-Emmanuel Barré revient sur son départ de "C l'hebdo" sur France 5

Faire des blagues sur scène ou dans un micro de radio ou de télévision n'est donc pas le même exercice et il semble que dans de nombreux cas, il faut se plier à certaines contraintes. À ce jeu-là, certains s'en sortent vraisemblablement mieux que d'autres.

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
France Inter : Tanguy Pastureau se paye CNews, Eric Zemmour et Pascal Praud
Possible rachat par Bolloré : Tanguy Pastureau se paye Europe 1 sur France Inter
France Inter : Tanguy Pastureau se paye Gilles-William Goldnadel et CNews
Voir toute l'actualité sur Tanguy Pastureau
l'info en continu
"Nous serons bien là, à l'antenne, à la rentrée" : H20, la société qui produit "TPMP", réagit après la décision de l'Arcom de ne pas renouveler la fréquence de C8
TV
"Nous serons bien là, à l'antenne, à la rentrée" : H20, la société qui produit...
"Entre 10h et 0h30, on bascule sur une page blanche" : Découvrez les coulisses du studio de France Info qui délocalise et bouleverse son antenne pendant les JO (Photos)
Exclusivité
"Entre 10h et 0h30, on bascule sur une page blanche" : Découvrez les coulisses du...
"Les recours nécessaires" : NRJ 12 envisage de contester la décision de l'Arcom de lui retirer sa fréquence
TV
"Les recours nécessaires" : NRJ 12 envisage de contester la décision de l'Arcom de...
Audiences Netflix : "Super Mario Bros. le film" fait toujours la course en tête, la suite du classement chamboulée par des nouveautés
SVOD
Audiences Netflix : "Super Mario Bros. le film" fait toujours la course en tête,...
"Bolloré perd une fréquence mais en conserve six" : Le Média, candidat à la TNT non-retenu par l'Arcom, fait part de sa "consternation" et "engage un recours"
TV
"Bolloré perd une fréquence mais en conserve six" : Le Média, candidat à la TNT...
"Je suis sous le choc et triste" : Maxime Saada, président de Canal+, réagit après la décision de l'Arcom de ne pas renouveler la fréquence de C8
TV
"Je suis sous le choc et triste" : Maxime Saada, président de Canal+, réagit après...