"Breaking Bad" : Bryan Cranston très ému en revoyant une scène marquante

Partager l'article
Vous lisez:
"Breaking Bad" : Bryan Cranston très ému en revoyant une scène marquante
Par Marion Lécuyer Journaliste
Bryan Cranston ému aux larmes
L'acteur n'a pas pu retenir ses larmes à l'évocation d'une scène forte de la série

"Breaking Bad" s'est achevée en 2013 avec la cinquième saison. Mais certains souvenirs de tournage sont encore très présents pourBryan Cranston. Au point de le faire pleurer quand il en évoque certains. L'acteur, invité de l'émission "Inside the actor's studio", a reparlé avec le présentateur,James Lipton, d'une scène particulièrement compliquée à jouer. "Le public ne se rend pas forcément compte mais les acteurs doivent consentir à payer un prix émotionnel", a t-il expliqué.

À lire aussi
"Game of Thrones" : Un spin-off en développement autour du personnage de Jon Snow
Séries
"Game of Thrones" : Un spin-off en développement autour du personnage de Jon Snow
Trop de fictions policières sur France Télévisions, déplorent des réalisateurs
Séries
Trop de fictions policières sur France Télévisions, déplorent des réalisateurs
"Peaky Blinders" : La dernière saison sur Netflix aujourd'hui
Séries
"Peaky Blinders" : La dernière saison sur Netflix aujourd'hui
"Scrubs" bientôt de retour ?
Séries
"Scrubs" bientôt de retour ?

Dans la deuxième saison de la série, Jesse (Aaron Paul), son associé, entame une relation avec sa voisine, Jane, une droguée interpretée par Krysten Ritter. Un jour, Walter White débarque chez lui et découvre le couple inanimé suite à la consommation d'héroïne. Jane s'étouffe alors avec son propre vomi. L'acteur décrit alors ce qui lui est passé par la tête. Le premier réflexe de Walter White est de la sauver, ce qu'il ne fait finalement pas.

"Je vois le visage de ma propre fille à la place du sien"

"Avant d'arriver jusqu'à elle, il s'arrête et se dit que c'est une droguée, elle a poussé Jesse à prendre de l'héroine, elle va le tuer. C'est mieux si je ne fais rien. Mais c'est une enfant, ça pourrait être ma fille". A cette pensée, l'acteur fond en larmes. Lors du tournage, la vie de son personnage et la sienne se sont superposées un instant. "Là, je vois le visage de ma propre fille à la place du sien. Je ne l'avais pas prévu. Il y avait ce combat interne pour la sauver ou non. Je pense que c'est pour ça que j'ai fermé les yeux. Je ne me souviens pas vraiment des détails", a raconté l'acteur.

Il se reprend finalement en se convainquant qu'il n'y est pour rien. "Je me suis dit 'Remets-toi, ça arrive', je ne l'ai pas fait, je ne l'ai pas tuée, elle s'est tuée. Et l'image de ma fille est partie." Cela explique sans doute la force de cette scène, moment clé du basculement du personnage vers la cruauté.

l'info en continu
"Moscato, tu n'as pas cru en nous, on t'a fait mentir !" : Eméchés, les joueurs du Montpellier Rugby interpellent RMC
Radio
"Moscato, tu n'as pas cru en nous, on t'a fait mentir !" : Eméchés, les joueurs du...
Affaire "Le Point" : Pour Etienne Gernelle, Aziz Zemouri a "raconté n'importe quoi" et "enfumé sa hiérarchie"
Presse
Affaire "Le Point" : Pour Etienne Gernelle, Aziz Zemouri a "raconté n'importe...
Ce soir à la télé : Le plus décevant des "Jurassic Park", Tom Cruise plongé dans "La guerre des mondes"
Programme TV
Ce soir à la télé : Le plus décevant des "Jurassic Park", Tom Cruise plongé dans...
Antoine Lenoir, candidat de "N'oubliez pas les paroles", décède dans un accident de la route
TV
Antoine Lenoir, candidat de "N'oubliez pas les paroles", décède dans un accident...
Jean-Claude ("L'amour est dans le pré") retrouvé mort chez lui
TV
Jean-Claude ("L'amour est dans le pré") retrouvé mort chez lui
France 5 coupe les adieux de Karim Rissouli à "C Politique"
TV
France 5 coupe les adieux de Karim Rissouli à "C Politique"