"C à vous" : Ismaël Emelien mis en difficulté par Patrick Cohen concernant l'affaire Benalla

Partager l'article
Vous lisez:
"C à vous" : Ismaël Emelien mis en difficulté par Patrick Cohen concernant l'affaire Benalla
Ismaël Emelien mis en difficultés par Patrick Cohen © FRANCE 5
L'ex-conseiller d'Emmanuel Macron est venu hier faire la promotion de son ouvrage dans le talk-show de France 5.

C'est ce qui s'appelle une réponse embarrassée. Hier soir, Ismaël Emelien était l'invité de "C à vous", le talk-show d'Anne-Elisabeth Lemoine sur France 5, dans le cadre de la promotion de son ouvrage "Le progrès ne tombe pas du ciel" (Fayard), un manifeste en faveur du progressisme co-écrit avec David Amiel, ex-conseilleur à l'Elysée. Pour rappel, jusqu'en février dernier, Ismaël Emelien était conseiller spécial d'Emmanuel Macron. "Par éthique personnelle, je me suis astreint en tant que conseiller spécial du président à un silence absolu qui n'est pas compatible avec la parution d'un tel ouvrage" avait-il expliqué au "Point" en février pour justifier sa démission.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...

Sur le plateau de "C à vous", Patrick Cohen a profité de la présence d'Ismaël Emelien pour l'interroger sur son rôle dans l'affaire Benalla. Le journaliste a rappelé, comme "Le Monde" l'avait révélé en début de mois, que l'ex-conseiller spécial avait fait diffuser sur les réseaux sociaux deux vidéos, dont l'une était illégale, montrant des violences sur les forces de l'ordre, dans le but d'organiser un contre-feu médiatique. "Vous avez fait diffuser ces documents par des comptes anonymes sur Twitter", a poursuivi Patrick Cohen , mettant alors en parallèle cette diffusion avec les critiques récurrentes d'Emmanuel Macron sur l'anonymat sur les réseaux sociaux.

"Les comptes anonymes sur Twitter, c'est un peu la règle"

"Les réseaux sociaux, des fois, c'est bien, des fois, c'est pas bien ?", a ironisé Patrick Cohen. "Sur Twitter, c'est un peu la règle", a maladroitement répondu l'ex-conseiller. "Donc la contre-offensive, ça passe par des comptes anonymes, y compris depuis l'Elysée ?", a rebondi Patrick Cohen. "Ça peut passer parfois... Non, pas directement...Là, ce que le président de la République dit, ce n'est pas du tout ça... Non, pardon !", a confusément répondu l'ex-conseiller, visiblement gêné par la question du journaliste, avant d'affirmer que l'anonymat sur les réseaux sociaux est un facteur explicatif des violences dans les manifestations.

"Mais vous vous servez d'un compte anonyme pour diffuser ces vidéos", a insisté Patrick Cohen. "Vous avez l'air d'avoir accès au dossier et moi pas", a rétorqué Ismäel Emelien, ce à quoi le journaliste lui répond qu'il a simplement lu la presse. "Pardon mais la presse, soit elle a accès au dossier, soit elle ne l'a pas. Toutes les réponses que j'ai fournies au policier ont été publiées. Je vous invite à lire la retranscription", a répondu l'ex- conseiller. Patrick Cohen a alors rappelé qu'une vidéo était "illégale" - car issue de vidéosurveillance policière - tandis que l'autre était "mensongère".

"On n'est pas venus pour parler de ça"

Patrick Cohen a expliqué que, sur la vidéo "mensongère", l'individu qui s'en prend aux policiers sur ces images n'est pas celui interpellé par Alexandre Benalla. "Je n'en sais rien", a balayé Ismaël Emelien, avant de s'agacer. "On n'est pas venus pour parler de ça. Je me suis exprimé à maintes reprises sur le sujet", a lâché l'ex-conseiller, qui accordait seulement hier sa cinquième interview depuis sa démission, comme l'a fait remarquer Anne-Elisabeth Lemoine. "Ça fait dix minutes sur une émission qui en dure 50. Je n'ai rien à rajouter face à vous de plus que ce que j'ai dit à la police", a finalement répondu Ismaël Emelien, mettant ainsi un terme à cet échange que puremedias.com vous propose de découvrir.

Sur le même thème
l'info en continu
"Why Women Kill" : M6 passe à un seul inédit dès jeudi
Séries
"Why Women Kill" : M6 passe à un seul inédit dès jeudi
Le confinement vu par... Pascale de La Tour du Pin
Confinement
Le confinement vu par... Pascale de La Tour du Pin
Audiences : BFMTV leader national pendant la conférence de presse d'Edouard Philippe sur le coronavirus
Audiences
Audiences : BFMTV leader national pendant la conférence de presse d'Edouard...
"Quotidien" en pause la semaine prochaine sur TMC
TV
"Quotidien" en pause la semaine prochaine sur TMC
Le confinement vu par... Hervé Mathoux
Confinement
Le confinement vu par... Hervé Mathoux
Audiences samedi : L'info toujours très suivie, record historique pour Nagui et "C l'hebdo'
TV
Audiences samedi : L'info toujours très suivie, record historique pour Nagui et "C...
Vidéos Puremedias