"C à vous" : Ismaël Emelien mis en difficulté par Patrick Cohen concernant l'affaire Benalla

Partager l'article
Vous lisez:
"C à vous" : Ismaël Emelien mis en difficulté par Patrick Cohen concernant l'affaire Benalla
Ismaël Emelien mis en difficultés par Patrick Cohen © FRANCE 5
L'ex-conseiller d'Emmanuel Macron est venu hier faire la promotion de son ouvrage dans le talk-show de France 5.

C'est ce qui s'appelle une réponse embarrassée. Hier soir, Ismaël Emelien était l'invité de "C à vous", le talk-show d'Anne-Elisabeth Lemoine sur France 5, dans le cadre de la promotion de son ouvrage "Le progrès ne tombe pas du ciel" (Fayard), un manifeste en faveur du progressisme co-écrit avec David Amiel, ex-conseilleur à l'Elysée. Pour rappel, jusqu'en février dernier, Ismaël Emelien était conseiller spécial d'Emmanuel Macron. "Par éthique personnelle, je me suis astreint en tant que conseiller spécial du président à un silence absolu qui n'est pas compatible avec la parution d'un tel ouvrage" avait-il expliqué au "Point" en février pour justifier sa démission.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

Sur le plateau de "C à vous", Patrick Cohen a profité de la présence d'Ismaël Emelien pour l'interroger sur son rôle dans l'affaire Benalla. Le journaliste a rappelé, comme "Le Monde" l'avait révélé en début de mois, que l'ex-conseiller spécial avait fait diffuser sur les réseaux sociaux deux vidéos, dont l'une était illégale, montrant des violences sur les forces de l'ordre, dans le but d'organiser un contre-feu médiatique. "Vous avez fait diffuser ces documents par des comptes anonymes sur Twitter", a poursuivi Patrick Cohen , mettant alors en parallèle cette diffusion avec les critiques récurrentes d'Emmanuel Macron sur l'anonymat sur les réseaux sociaux.

"Les comptes anonymes sur Twitter, c'est un peu la règle"

"Les réseaux sociaux, des fois, c'est bien, des fois, c'est pas bien ?", a ironisé Patrick Cohen. "Sur Twitter, c'est un peu la règle", a maladroitement répondu l'ex-conseiller. "Donc la contre-offensive, ça passe par des comptes anonymes, y compris depuis l'Elysée ?", a rebondi Patrick Cohen. "Ça peut passer parfois... Non, pas directement...Là, ce que le président de la République dit, ce n'est pas du tout ça... Non, pardon !", a confusément répondu l'ex-conseiller, visiblement gêné par la question du journaliste, avant d'affirmer que l'anonymat sur les réseaux sociaux est un facteur explicatif des violences dans les manifestations.

"Mais vous vous servez d'un compte anonyme pour diffuser ces vidéos", a insisté Patrick Cohen. "Vous avez l'air d'avoir accès au dossier et moi pas", a rétorqué Ismäel Emelien, ce à quoi le journaliste lui répond qu'il a simplement lu la presse. "Pardon mais la presse, soit elle a accès au dossier, soit elle ne l'a pas. Toutes les réponses que j'ai fournies au policier ont été publiées. Je vous invite à lire la retranscription", a répondu l'ex- conseiller. Patrick Cohen a alors rappelé qu'une vidéo était "illégale" - car issue de vidéosurveillance policière - tandis que l'autre était "mensongère".

"On n'est pas venus pour parler de ça"

Patrick Cohen a expliqué que, sur la vidéo "mensongère", l'individu qui s'en prend aux policiers sur ces images n'est pas celui interpellé par Alexandre Benalla. "Je n'en sais rien", a balayé Ismaël Emelien, avant de s'agacer. "On n'est pas venus pour parler de ça. Je me suis exprimé à maintes reprises sur le sujet", a lâché l'ex-conseiller, qui accordait seulement hier sa cinquième interview depuis sa démission, comme l'a fait remarquer Anne-Elisabeth Lemoine. "Ça fait dix minutes sur une émission qui en dure 50. Je n'ai rien à rajouter face à vous de plus que ce que j'ai dit à la police", a finalement répondu Ismaël Emelien, mettant ainsi un terme à cet échange que puremedias.com vous propose de découvrir.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
vincetv

Mais imaginez vous si c'était sous Sarkozy... Hallucinant cette complaisance. Qu'on arrête de me sortir "difficulté" ici PERSONNE aucuns médias ne font leur job. Ils sont où les "décodeurs", les FAKE "CHEEECKER", les "GRANDS SPÉCIALISTES" là ?Quand est-ce que ça va changer ? Ils sont où les moralisateurs sur la censure quand c'était les précédents gouvernement ? Ou quand c'est un parti qui fait "peur" ??



EiffelNord

d'accord... mais il fallait le faire.



EiffelNord

et qui a la "bêtise" de promouvoir un livre idéologique
en plein rebonS de l'Affaire (des affaires) Benalla.
Drôle de stratégie marketing et judiciaire.



EiffelNord

Levons l'anonymat... au moins pour ces vidéos-là.
Chiche Manu !



NorbertGabriel

Sur ce point je suis entièrement d'accord avec vous, France Inter a été très mal inspiré dans cette affaire, c'est le moins qu'on puisse dire ...



Pfff

Il charge pas le mec, mais la façon dont Macron a dissimulé des choses pour benalla



Juliette Chabernaud

Ça lui va bien à P. Cohen de parler de fausses vidéos, lui qui en a fabriqué une "vraie fausse" pour décrédibiliser Melle Ali Benali, interne des hôpitaux de Paris, qui dénonce les conditions d'accueil et de travail aux urgences hospitalières parisiennes !! Quel hypocrite !



Selig Nailim

En même temps il tire sur une ambulance et se refait une virginité à moindre frais ...



Gilbert D.

Il s'en prend à quelqu'un qui a été poussé dehors parce qu'il gênait Macron (personne n'y croit à la démission sous prétexte de la publication d'un livre, ça n'existe pas). Donc ça ne gêne en rien Macron que Patrick Cohen charge le mouton noir de la macronie. Au contraire.



tikeum75

Une belle tanche, le groupe des Mormons s'est disloqué complet. Essayons de savoir pourquoi.



zur ten

ET pour Dupont-Gnangnan !



Jacques

Je suis heureux et rassuré de savoir que mon président dont le conseiller le plus proche diffuse une vidéo de désinformation par le biais d'un compte Twitter anonyme est en pointe dans la lutte contre les fausses informations.



Pfff

Tiens tiens, Cohen ne serait pas à la solde du pouvoir, quelle deception pour la France insouise



Auré

Si Ismaël Emelien avait eu l'expérience de Dupont-Aignan, il serait parti en hurlant que Patrick Cohen est un horrible gauchiste. C'est ce qui fonctionne le mieux quand on veut se faire applaudir par les nigauds.



Barry

Bien joué, Patoche.
Il devait être en appêtit.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Matthieu Pigasse à propos du Monde : "Daniel Kretinsky n'est pas mon successeur"
Presse
Matthieu Pigasse à propos du Monde : "Daniel Kretinsky n'est pas mon successeur"
Retour de " N'oubliez pas votre brosse à dents !" : "Impossible, rien ne passerait aujourd'hui" selon Nagui
TV
Retour de " N'oubliez pas votre brosse à dents !" : "Impossible, rien ne passerait...
"Skam France" : France Télévisions annonce une saison 6
TV
"Skam France" : France Télévisions annonce une saison 6
"On n'est pas couché" : Laurent Ruquier lit le droit de réponse d'Alexandre Moix à l'antenne
TV
"On n'est pas couché" : Laurent Ruquier lit le droit de réponse d'Alexandre Moix à...
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage faible pour "La grande darka" sur C8
Audiences
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage...
Audiences: "Meurtres à Colmar" leader, "La chanson secrète" et "Les Grosses Têtes" de retour en baisse
Audiences
Audiences: "Meurtres à Colmar" leader, "La chanson secrète" et "Les Grosses Têtes"...
Vidéos Puremedias