"Envoyé spécial" interrompu en Côte d'Ivoire : Elise Lucet ironise et évoque "une censure" (MAJ)

Partager l'article
Vous lisez:
"Envoyé spécial" interrompu en Côte d'Ivoire : Elise Lucet ironise et évoque "une censure" (MAJ)
"Envoyé spécial" sur France 2 © France Télévisions
Un reportage sur le travail des enfants dans les plantations de cacao n'a pas pu être diffusé hier soir dans plusieurs pays africains.

Mise à jour du 11/01 à 12h15. France 2 précise à puremedias.com que c'est TV5 Monde, qui gère le signal de la chaîne publique hors de France, qui est à l'origine de cette coupure. TV5 Monde aurait agi à la demande du producteur, Premières Lignes, pour protéger localement les intervenants apparaissant dans le reportage. Une information relayée par Elise Lucet sur Twitter, qui précise que les équipes d'"Envoyé Spécial" n'ont pas été mises au courant de cette décision.

À lire aussi
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
TV
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3...
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
TV
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur...

Mise à jour du 11/01 à 12h43 : Joint par puremedias.com, Luc Hermann, patron de la société de production Premières Lignes à l'origine du reportage, écarte toute idée de "censure". "Il s'agit d'un dysfonctionnement au sein de Premières Lignes. Une collaboratrice de la production a, par prudence afin de protéger les intervenants du reportage, demandé à France Télévisions et à TV5 Monde de ne pas diffuser le reportage hier soir en Afrique". Selon Luc Hermann, cette demande a été faite et a été mise en oeuvre sans que soient informés la direction de Premières Lignes dont Paul Moreira, l'un des auteurs du reportage, ni Elise Lucet.

Un reportage censuré ? Jeudi soir, "Envoyé Spécial" proposait sur France 2 un sujet intitulé "Cacao, les enfants pris au piège". Cette enquête, signée Paul Moreira et Pedro Brito Da Fonseca, dénonçait le travail des enfants dans les plantations africaines de cacao où se fournit l'industrie du chocolat, en particulier en Côte d'Ivoire, premier producteur mondial. Là-bas, malgré les efforts menés par les autorités, certains enfants continuent d'être employés. L'enquête montrait comment ceux-ci étaient parfois réduits à l'état d'esclaves, voire revendus comme de la simple marchandise par des trafiquants.

Un problème technique soudain

Problème, si en France, la diffusion s'est déroulée sans anicroche, il en a été autrement ailleurs dans le monde, en particulier sur le continent africain. Selon les constats effectués par des journalistes français présents en Côte d'Ivoire,la diffusion d'"Envoyé Spécial" a été interrompue sur Canal+ Afrique juste avant la diffusion du fameux reportage au motif d'un problème technique, comme l'indiquait le message apparu sur les écrans de télévision. Contacté par puremedias.com, le groupe Canal+ décline toute responsabilité, expliquant : "On ne peut pas toucher au signal de la chaîne distribuée".

Les téléspectateurs ont eu droit à la place à un documentaire datant des années 1970... consacré aux fontaines de la ville de Paris. La diffusion aurait repris son cours normal au moment de "Complément d'enquête" selon le témoignage de plusieurs internautes. Le même problème se serait également produit au Burkina Faso et au Sénégal. "Peut-être d'autres pays encore", s'interrogeait hier soir sur Twitter Paul Moreira, après avoir mis à contribution les internautes présents dans les pays africains.

Elise Lucet, présentatrice d'"Envoyé Spécial", a réagi avec ironie à cette affaire en fin de soirée, tout en invitant ceux qui en avaient été privés à découvrir le reportage sur internet : "Pour ceux dont la diffusion du reportage sur certaines plantations de cacao en Côte d'Ivoire a brutalement été interrompu (notamment en Côte d'Ivoire) sachez qu''Envoyé Spécial' sera disponible sur YouTube dès demain, on ne peut pas imaginer qu'il s'agisse d'une censure. Non...", a-t-elle tweeté.

Envoyé spécial
Envoyé spécial
"Envoyé spécial" fête ses 30 ans toute la nuit ce soir sur France 2
"Envoyé Spécial" : Nouvelle formule pour le magazine d'Élise Lucet dès le 5 septembre
"Envoyé spécial" sur le glyphosate : Le CSA ne relève aucun manquement
Affaire Benalla : Nouvelles révélations dans "Envoyé Spécial" ce jeudi
Voir toute l'actualité sur Envoyé spécial
Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot taclée par la Fédération des médecins : "Elle ferait mieux de se taire"
Politique
Roselyne Bachelot taclée par la Fédération des médecins : "Elle ferait mieux de se...
Disney+ : La 4K disponible sur la plateforme dès le 8 juillet
SVOD
Disney+ : La 4K disponible sur la plateforme dès le 8 juillet
Carlito ému aux larmes sur Europe 1
Radio
Carlito ému aux larmes sur Europe 1
"Ca commence aujourd'hui" : Faustine Bollaert veut délocaliser son émission la saison prochaine
TV
"Ca commence aujourd'hui" : Faustine Bollaert veut délocaliser son émission la...
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3...
RMC : Christophe Dugarry qualifie Messi d'"autiste" et invite Griezmann à "lui mettre une tarte dans sa gueule"
Radio
RMC : Christophe Dugarry qualifie Messi d'"autiste" et invite Griezmann à "lui...
Vidéos Puremedias