"Flash" : Une star de la série virée pour des tweets racistes et misogynes

Partager l'article
Vous lisez:
"Flash" : Une star de la série virée pour des tweets racistes et misogynes
Jesse L. Martin, Carlos Valdes et Hartley Sawyer dans "Flash"
Jesse L. Martin, Carlos Valdes et Hartley Sawyer dans "Flash" © Warner
Des tweets datant de plusieurs années ont refait surface.

Un héros de moins aux côtés de Flash. Quand la série "Flash" reviendra à l'antenne début 2021 pour sa septième saison, ce retour se fera sans Hartley Sawyer, qui incarnait depuis la quatrième saison le détective privé Ralph Dibny, alias Elongated Man. Des tweets publiés entre 2011 et 2014 ont en effet été déterrés et les propos racistes et misogynes tenus par le comédien américain ont poussé la chaîne The CW à mettre un terme à son contrat, a annoncé le "Hollywood Reporter".

À lire aussi
Adriana Karembeu rejoint "Plus belle la vie"
Séries
Adriana Karembeu rejoint "Plus belle la vie"
"A Million Little Things" : TF1 Séries Films déprogramme déjà la série américaine
Séries
"A Million Little Things" : TF1 Séries Films déprogramme déjà la série...
"La chronique des Bridgerton" : Le tournage de la saison 2 interrompu pour la deuxième fois
Séries
"La chronique des Bridgerton" : Le tournage de la saison 2 interrompu pour la...
"Demain nous appartient" : Une star de "Section de recherches" intègre le cast sur TF1
Séries
"Demain nous appartient" : Une star de "Section de recherches" intègre le cast sur...

"Aux antipodes de nos valeurs"

"Nous ne tolérons aucune remarque dénigrante au sujet de l'ethnicité, des originales, du genre ou de l'orientation sexuelle. Ces remarques sont aux antipodes de nos valeurs et de nos pratiques, qui visent à promouvoir un environnement sûr, inclusif et productif pour nos équipes", a expliqué la chaîne dans un communiqué co-signé par les studios Warner Bros TV et Berlanti Productions, ainsi que par le showrunner de la série Eric Wallace.

"Si j'avais une femme, je la battrais violemment tous les soirs lol", a-t-il publié début 2012, avant de poster quelques mois plus tard : "La seule chose qui m'empêche de publier des tweets racistes, c'est de savoir qu'Al Sharpton (militant pour les droits civiques, ndlr) s'en prendrait sans cesse à moi". Rebelote en novembre 2014 : "Je suis sorti dîner et je viens encore de révéler que j'étais raciste" et dans la foulée, un tweet indiquant que les femmes ne devraient pas avoir le droit de vote.

"Je vous dois à tous des excuses"

Le comédien a évidemment publié un long message, expliquant qu'il ne tentait pas de se trouver des excuses et que, peu importaient ses intentions, ses mots avaient un sens et des conséquences. "Mes propos ont fait du mal aux fans, aux acteurs de la série, à l'équipe, à mes collègues et amis. Je leur dois des excuses. Je vous dois à tous des excuses (...) Je veux être extrêmement clair : ces tweets ne reflètent pas qui je suis ou ce que je pense aujourd'hui. Il y a des années, grâce à des amis et à des expériences personnelles, j'ai ouvert les yeux. J'ai commencé un travail pour devenir un adulte plus responsable (...) et j'ai encore beaucoup de travail à faire", a-t-il publié.

l'info en continu
Ruth Elkrief animera les débats de la primaire écologiste sur LCI le 8 et 22 septembre
TV
Ruth Elkrief animera les débats de la primaire écologiste sur LCI le 8 et 22...
Droits TV de la Ligue 1 : Canal+ peut se défaire de son contrat de sous-licence avec beIN Sports
Justice
Droits TV de la Ligue 1 : Canal+ peut se défaire de son contrat de sous-licence...
"Le Monde" n'a pas été distribué au Maroc cette semaine
Presse
"Le Monde" n'a pas été distribué au Maroc cette semaine
Mort de Jean-Yves Lafesse : De nombreuses personnalités lui rendent hommage
TV
Mort de Jean-Yves Lafesse : De nombreuses personnalités lui rendent hommage
NRJ Music Awards : TF1, NRJ et la mairie de Cannes prolongent leur partenariat jusqu'en 2024
TV
NRJ Music Awards : TF1, NRJ et la mairie de Cannes prolongent leur partenariat...
Après 19 ans sur RTL, Christelle Rebière fait ses adieux à la station
Radio
Après 19 ans sur RTL, Christelle Rebière fait ses adieux à la station