"Intime conviction" : La Justice ordonne à Arte de retirer sa fiction

Partager l'article
Vous lisez:
"Intime conviction" : La Justice ordonne à Arte de retirer sa fiction
Arte
Arte
Le juge des référés du tribunal de grande instance vient d'ordonner à Arte de mettre un terme à "Intime conviction".

Le 14 février dernier, 1,4 million de téléspectateurs (5,6% du public) ont regardé sur Arte le téléfilm inédit "Intime conviction" avec Philippe Torreton et Camille Japy. Un succès pour cette fiction qui était au coeur d'un dispositif bi-média, permettant aux internautes de suivre jusqu'au 2 mars le procès du suspect. Ce jour-là, le verdict des internautes et du jury devait être révélé. Mais, depuis sa diffusion, "Intime conviction" est au coeur d'une bataille d'avocats.

À lire aussi
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie Lacarrau et de Julian Bugier ?
Audiences
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie...
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur la diffusion
Séries
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur...

En effet, le docteur Jean-Louis Muller, dont l'histoire personnelle est très proche de celle racontée dans la fiction, a fait un recours en justice pour "atteinte à la vie privée". En octobre dernier, la Cour d'assises de Nancy a définitivement acquitté ce médecin du meurtre de sa femme qui a eu lieu en 1999 et pour lequel il avait été condamné à deux reprises à 20 ans de prison.

30.000 euros de dommages et intérêts

Les avocats de Jean-Louis Muller estiment que le scénario de "Intime conviction" est très proche de la réalité. Pire, ils estiment que la fiction prend "le risque de remettre en cause, ne fut-ce que dans une partie de l'opinion publique" l'innocence "judiciairement consacrée" de leur client. Jugeant que cette fiction lui causait "un préjudice considérable", ils ont demandé à la Justice de condamner la chaîne franco-allemande à retirer sa fiction.

Cet après-midi, le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a demandé à la chaîne et à la société de production Maha Productions d'arrêter immédiatement la diffusion d'"Intime conviction". Les deux sociétés ont été condamnées à verser 30.000 euros de dommages et intérêts. Dénonçant une "censure", Maha Productions a indiqué qu'elle allait faire appel de cette décision. Arte a, quant à elle, "pris acte" du jugement et a fait savoir, dans un communiqué, qu'elle "regrettait de mettre fin de manière anticipée à cette expérience inédite de découverte du fonctionnement de la justice".

Sur le même thème
l'info en continu
"Peaky Blinders" : La saison 6 sera finalement la dernière
Séries
"Peaky Blinders" : La saison 6 sera finalement la dernière
Zoubir, "Prince de l'amour" et policier, visé par une "enquête administrative" selon "Le Parisien"
TV
Zoubir, "Prince de l'amour" et policier, visé par une "enquête administrative"...
France Télévisions : Les rédacteurs en chef incités financièrement à parler davantage d'Europe
TV
France Télévisions : Les rédacteurs en chef incités financièrement à parler...
Jean-Pierre Bacri est mort
Cinéma
Jean-Pierre Bacri est mort
Ligue 1 : Mediapro propose à la LFP de diffuser les matchs au-delà du 31 janvier
Sport
Ligue 1 : Mediapro propose à la LFP de diffuser les matchs au-delà du 31 janvier
TF1 : Camille Combal, Brigitte Macron et Didier Deschamps dans un clip comique de promotion des Pièces jaunes
TV
TF1 : Camille Combal, Brigitte Macron et Didier Deschamps dans un clip comique de...
Vidéos Puremedias