"Je considère qu'il s'agit d'une injustice" : Guillaume Meurice, "averti" par sa direction après sa blague sur Benyamin Netanyahu, contre-attaque en justice

Partager l'article
Vous lisez:
"Je considère qu'il s'agit d'une injustice" : Guillaume Meurice, "averti" par sa direction après sa blague sur Benyamin Netanyahu, contre-attaque en justice
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
LA chronique de Guillaume Meurice dans "Le grand dimanche soir" sur France Inter, le dimanche 29 octobre 2023 © France Inter
L'humoriste de France Inter avait qualifié le Premier ministre israélien de "nazi sans prépuce" dans un sketch, diffusé le dimanche 29 octobre 2023, dans "Le grand dimanche soir".

L'humour sanctionné. La présidente de Radio France, Sibyle Veil, a convoqué et adressé un "avertissement" à Guillaume Meurice, ce lundi 6 novembre 2023, après qu'il a comparé Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, à un "nazi sans prépuce" dans un sketch diffusé dans "Le grand dimanche soir" le 29 octobre 2023 sur France Inter. "Je conteste cette sanction, car je n'ai pas commis de faute et je n'ai fait que mon métier", a répliqué publiquement l'humoriste auprès de nos confrères du "Monde" à l'issue de cet entretien.

À lire aussi
Après Aymeric Lompret, Thomas VDB, Giedré... Un autre humoriste de France Inter claque la porte suite au licenciement de Guillaume Meurice
Radio
Après Aymeric Lompret, Thomas VDB, Giedré... Un autre humoriste de France Inter...
"Jusqu'ici tout va bien" : Après une saison, France Inter met (déjà) fin à l'émission qui a remplacé la bande de Charline Vanhoenacker
Radio
"Jusqu'ici tout va bien" : Après une saison, France Inter met (déjà) fin à...
"Demande d'asile humoristique" : Guillaume Meurice et Aymeric Lompret débarquent par surprise dans le studio de RTL pendant la chronique d'Alex Vizorek
Radio
"Demande d'asile humoristique" : Guillaume Meurice et Aymeric Lompret débarquent...
Licenciement de Guillaume Meurice : À son tour, Thomas VDB annonce quitter France Inter, après 16 ans derrière le micro
Radio
Licenciement de Guillaume Meurice : À son tour, Thomas VDB annonce quitter France...

"Je considère qu'il s'agit d'une injustice"

"Je considère qu'il s'agit d'une injustice, je fais donc appel à la justice", a-t-il annoncé au quotidien du soir. Guillaume Meurice, cible de menaces de mort, serait également sur le point de déposer plainte pour diffamation et injures publiques contre le député des Français établis hors de France, Meyer Habib, qui, sur le réseau X (anciennement Twitter), l'a qualifié la semaine dernière de "petite vermine antisémite". À l'image de ce député apparenté Les Républicains, plusieurs personnalités politiques s'étaient indignés, notamment sur France Inter, du trait d'humour de l'humoriste. "Je pratique l'humour, la caricature, la satire politique, et l'outrance en fait partie. Pour moi, la limite, c'est la loi", a-t-il poursuivi.

Dans un mail interne rédigé le même jour et relayé in extenso par "Le Figaro", Sibyle Veil, qui avait invité Gillaume Meurice à s'excuser publiquement comme l'a fait – dans un texte tout en nuance – sa complice Charline Vanhoenacker, a déploré l'attitude de l'humoriste sans le citer. "Le service public n'est pas à la disposition des engagements individuels et des carrières personnelles", a-t-elle considéré. Selon elle, "l'exigence de responsabilité, de rigueur et de modération" qui s'applique aux médias et "singulièrement" à Radio France "ne peut pas s'arrêter aux portes de (nos) rédactions, au risque de porter atteinte à tout le travail qui est fait. Elle s'impose à chaque salarié de Radio France, y compris aux humoristes".

"L'humour est aussi périlleux que nécessaire dans les périodes difficiles (...) mais il n'a pas vocation à ajouter de la division à la division", ajoute-t-elle plus loin, rappelant le contexte de "tensions et de violences avérées dans notre pays : nul ne peut fermer les yeux sur la recrudescence, ces derniers jours, des actes antisémites et racistes".

Sibyle Veil et Adèle Van Reeth sur la même ligne

Sibyle Veil conforte ainsi la position d'Adèle Van Reeth. La directrice de France Inter avait exprimé son point de vue lors d'un échange avec la médiatrice de Radio France le 31 octobre dernier. "Qualifier n'importe quel représentant politique de 'nazi' est une outrance dont le caractère comique peut être, en temps normal, questionné. Quand ce représentant, dont on peut par ailleurs désapprouver et critiquer la politique, est lui-même juif, à la tête d'un État juif, dont les habitants viennent de subir une attaque terroriste (...) cet humour est encore plus discutable".

Une "limite" a été "franchie", avait encore considéré celle qui garantissait pourtant au "Grand dimanche soir" en début de saison une liberté d'expression totale. "On va continuer à titiller les interdits, à bousculer les auditeurs, à penser contre nous-mêmes", promettait ainsi Adèle Van Reeth afin de rassurer les auditeurs inquiets de l'arrêt de "C'est encore nous" de Charline Vanhoenacker en quotidienne au profit d'une émission dominicale.

Mais, pour Sibyle Veil, "la liberté n'est pas sans contreparties : elle s'accompagne du choix des limites et de la capacité à reconnaître en toute humilité une erreur d'appréciation". "Ce n'est pas entraver la liberté d'expression et le droit à la caricature - auxquels nous sommes très attachés - que d'appeler au discernement", conclut-elle. L'Arcom a instruit la séquence.

Guillaume Meurice
Guillaume Meurice
France Inter : Guillaume Meurice annonce avoir été "licencié" pour faute grave par la direction de Radio France
Mise à pied de Guillaume Meurice : Les syndicats demandent à Radio France de ne pas le licencier
Charline Vanhoenacker, Waly Dia, Alex Vizorek... : Des humoristes apportent leur soutien à Guillaume Meurice après l'annonce de sa suspension d'antenne
Affaire Guillaume Meurice : Les plaintes pour "provocation à la violence et la haine" classées sans suite
Voir toute l'actualité sur Guillaume Meurice
l'info en continu
"J'étais sous le choc" : Audrey Crespo-Mara raconte ce moment où Florent Pagny lui annonce la probable récidive de son cancer
TV
"J'étais sous le choc" : Audrey Crespo-Mara raconte ce moment où Florent Pagny lui...
Après "Les Apprentis champions" sur W9, Patrick Montel rejoint RTL pour commenter les Jeux Olympiques de Paris 2024
TV
Après "Les Apprentis champions" sur W9, Patrick Montel rejoint RTL pour commenter...
Amir devient acteur pour une série de TF1, "La belle et le boulanger"
TV
Amir devient acteur pour une série de TF1, "La belle et le boulanger"
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu Valet (RN) qui a révélé la source d'un article de RTL
Politique
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu...
"Le mag de l'Euro" avec Denis Brogniart, jeu de pronostics sur TF1+, partenariat avec la FFF... Tout savoir sur le dispositif de TF1 pour l'Euro 2024
Sport
"Le mag de l'Euro" avec Denis Brogniart, jeu de pronostics sur TF1+, partenariat...
"Le rêve d'être animateur télé trottait dans ma tête" : Théo Curin réagit à son arrivée surprise à la présentation de "Slam" sur France 3
TV
"Le rêve d'être animateur télé trottait dans ma tête" : Théo Curin réagit à son...