"L'émission politique" : Charline Vanhoenacker raille l'éviction de Vincent Meslet

Partager l'article
Vous lisez:
"L'émission politique" : Charline Vanhoenacker raille l'éviction de Vincent Meslet
Charline Vanhoenacker face à Alain Juppé © France 2
Face à Alain Juppé, la chroniqueuse et humoriste belge a ironisé sur le changement de direction à France 2.

Elle a carte blanche et elle le prouve. Jeudi soir, comme à chaque numéro de "L'émission politique", Charline Vanhoenacker a conclu l'émission de France 2 par un billet acide. Hier, alors que David Pujadas et Léa Salamé recevaient Alain Juppé, l'humoriste belge a, d'entrée de jeu, ironisé sur les références permanentes à l'âge du candidat à la primaire de la droite , 71 ans, en lui apportant ... un skate-board. "Ces choses-là, il faut faire gaffe, le col du fémur, tout ça...", lui a-t-elle glissé.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
Presse
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute
TV
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute

"Vous étiez le meilleur, vous êtes devenu le moins pire"

Quelques instants plus tard, elle est revenue sur l'agacement dont l'ancien Premier ministre a fait montre tout au long de la soirée : "Vous avez trouvé les question soit idiotes, soit étranges, soit prématurées" a-t-elle lancé, avant de s'adresser à David Pujadas et Léa Salamé : "Qu'est-ce que vous foutez les gars ? Vous la bossez cette émission ?"

L'humoriste, qui officie également chaque matin sur France Inter, a ensuite tancé vertement son invité : "Les gens de gauche vous plébiscitent. C'est dire à quel point ils sont désespérés". Stoïque, Alain Juppé a encaissé le coup avant d'en recevoir un autre quelques minutes plus tard : "Vous avez changé, vous étiez le meilleur d'entre nous, vous êtes devenu le moins pire !", suscitant un rire jaune du maire de Bordeaux.

"On s'en fiche, le directeur de France 2 s'est fait virer"

Ironisant sur les contradicteurs auxquels Alain Juppé a dû faire face au cours de la soirée, l'humoriste a ensuite trouvé une nouvelle cible... le service public lui-même ! Comme lors de ses deux premiers billets, Charline Vanhoenacker a évoqué la situation interne à France 2. "Je me souviens que la direction de France 2 nous a dit : 'Ménagez Juppé, c'est peut-être le prochain président de la République'", a-t-elle affirmé, avant de lâcher, suscitant cette fois le rire de son invité : "Mais maintenant, on s'en fiche, le directeur de France 2, il s'est fait virer hier", référence au récent limogeage de Vincent Meslet. Preuve, s'il en fallait une, que le billet de l'humoriste, "La carte blanche", porte définitivement bien son nom. puremedias.com vous propose de revoir la séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 novembre 2020
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...
LCI : Hélène Mannarino à la tête des journaux du soir à partir de dimanche
Exclusivité
LCI : Hélène Mannarino à la tête des journaux du soir à partir de dimanche
Marianne James se paie Cyril Hanouna et le qualifie d'"ignorant"
TV
Marianne James se paie Cyril Hanouna et le qualifie d'"ignorant"
"La France a un incroyable talent" : La saison 15 démarre ce soir sur M6
Programme TV
"La France a un incroyable talent" : La saison 15 démarre ce soir sur M6
Audiences : CNews signe un record de saison sur une journée
Audiences
Audiences : CNews signe un record de saison sur une journée
Vidéos Puremedias