"Le Monde" : Matthieu Pigasse aurait envisagé de céder toutes ses parts à Daniel Kretinsky

Partager l'article
Vous lisez:
"Le Monde" : Matthieu Pigasse aurait envisagé de céder toutes ses parts à Daniel Kretinsky
Matthieu Pigasse en 2016
Matthieu Pigasse en 2016 © Abaca
Selon "Libération", le banquier aurait signé, avant de se raviser, un projet d'accord avec le milliardaire tchèque cet été.

Des révélations qui ne vont pas rassurer les salariés du "Monde". Selon une information révélée par nos confrères de "Libération", qui en fait sa Une et y consacre ses trois premières pages, Matthieu Pigasse, actionnaire majoritaire du groupe Le Monde aux côtés de Xavier Niel, aurait songé à céder l'intégralité de ses parts au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky. Selon des documents consultés par "Libération", un accord aurait été trouvé cet été pour une cession à 100% de Le Nouveau Monde, société créée par Matthieu Pigasse pour détenir sa participation dans "Le Monde". D'après des proches de Matthieu Pigasse, cités par "Libération", la société du banquier d'affaire aurait été valorisée 100 millions d'euros.

À lire aussi
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me sortent par les trous de nez"
TV
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me...
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...

La conclusion de cet accord aurait permis à Matthieu Pigasse d'empocher une plus-value d'environ 50 millions d'euros par rapport à son investissement dans "Le Monde" depuis son entrée au capital du groupe, en 2010. "Libération" avance que Matthieu Pigasse a finalement été dissuadé de passer cet accord par ses proches et par Xavier Niel car, selon un de ses proches, il se serait rendu compte qu'une cession complète "ne passerait pas auprès de la rédaction du 'Monde'". Comme annoncé le 17 octobre, le patron de la banque Lazard n'est finalement entré en négociations exclusives avec Daniel Kretinsky que pour lui céder une participation minoritaire, de 40% à 49%, dans sa société Le Nouveau Monde.

La crainte d'une prise de contrôle rampante

Les informations de "Libération" ne sont pas de nature à apaiser les craintes des salariés du "Monde", dont les représentants doivent rencontrer Xavier Niel et Matthieu Pigasse ce jeudi. Les salariés, décontenancés par l'absence de concertation à propos de l'arrivée du milliardaire tchèque à l'actionnariat, réputé cost-killer, redoutent une prise de contrôle rampante de Daniel Kretinsky, dont les motivations restent obscures. "Il semblerait que Daniel Kretinsky ait vocation à prendre le contrôle. Sinon, on ne voit pas à quoi servirait cet investissement", s'alarme Paul Benkimoun, président de la société des rédacteurs du "Monde".

Patron de Czech News Center, premier groupe de médias en République Tchèque, Daniel Kretinsky a été l'auteur cette année d'une fronde impressionnante dans les médias français. Le milliardaire tchèque a ainsi racheté une partie des anciens titres de presse de Lagardère, dont "Elle", "Version Femina" et "Télé 7 Jours". Daniel Kretinsky s'est aussi offert l'hebdomadaire "Marianne", à la tête duquel il a placé Natacha Polony. Les objectifs de cette fronde restent pour l'heure incertains. Daniel Kretinsky, qui s'est dit prêt à rencontrer les journalistes du "Monde", doit rencontrer ceux de "Marianne" à la fin du mois. De son côté, la société des rédacteurs de "L'Obs", titre qui appartient à la holding Le Monde Libre, a demandé à rencontrer le milliardaire pour "obtenir des précisions sur ses intentions".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Steven

Tu devrais le citer, du coup.



La Sardine

Moi c'est sur FranceInfo que je sature avec leur formule : [fait d'actualité] en 3 actes.



La Sardine

Relents xénophobes, il ne faut peut être pas exagérer. Mais la valse des actionnaires n'est jamais bon pour un groupe. Le travail d'un actionnaire majoritaire doit être un travail de fond sur le long terme. Ici je comprends l’inquiétude.



guilem2

Le souci c'est que tu sens qu'il y a une hostilité sous-jacente mais ils ne disent pas clairement pourquoi en fait.



guilem2

Le mieux c'est l'éditorial de Joffrin, qui dit qu'on ne sait rien de cet invetisseur mais qu'il a "radicalement transformé la ligne de Marianne". A bon? En rappellant une signature du journal qui incarne parfaitement la ligne de Jean-François Kahn? Et quand Drahi a nommé Joffrin, ça a "radicalement changé Libé" aussi?



Box office story

C'est vrai il avait coché toutes les cases, il est même de "gauche" 'ce qui me fait bien marrer)



Box office story

Non pas vraiment des enfants de coeur. Niel s'intalle en Italie sans que personne ne s'offusque



guilem2

L'article de Libé ce matin dit clairement qu'il voulait faire une Macron avant Macron et qu'il s'est fait griller d'ailleurs.



guilem2

Ahahah merci. Saleté de correction auto.



guilem2

Ca n'aurait pas quelques relents xénophobes, cette tendance à hurler au loup sans dire de quoi on a parle, parce que le mec est tchèque?

Nan parce que Niel et Pigasse ne sont pas exactement des enfants de chœur non plus mais n'ont pas suscité toutes ces larmes aux yeux, que je sache.

Mais bon, lire Plenel faire partie des grands inquiets à ce sujet quand on sait les conditions minables dans lesquelles il fut contraint de quitter ce journal qu'il a abîmé, c'est savoureux.



Box office story

50 millions de bénéfice, donc un rendement de 100% en quelques années, c'est beau l'amour de la presse.... Fric fric fric fric fric
Il a racheté Rock en Seine en 2017 et bien sûr viré de suite l'ancien gestionnaire. Il voulait rajeunir l'affiche - pas de vieux groupes des années 90 comme Radiohead disait-il (un comble...) et bien sûr embaucher des groupes moins chers je suppose.
Résultat un Rock en Seine 2018 clairsemé et une affiche affligeante à base de rap français...
Pigasse le banquier millionnaire super cool de gauche mais qui adore la thune...Tiens, il me rappelle quelqu'un



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
Fou rire dans la matinale de BFM Paris
TV
Fou rire dans la matinale de BFM Paris
"Mirage" : France 2 lance sa coproduction internationale ce soir
Programme TV
"Mirage" : France 2 lance sa coproduction internationale ce soir
Gulli veut (aussi) récupérer le canal 14 après la fermeture de France 4
TV
Gulli veut (aussi) récupérer le canal 14 après la fermeture de France 4
"Samedi d'en rire" : Elodie Poux quitte l'émission de France 3
TV
"Samedi d'en rire" : Elodie Poux quitte l'émission de France 3
"Les Marseillais aux Caraïbes" débarque à 18h50 sur W9
Programme TV
"Les Marseillais aux Caraïbes" débarque à 18h50 sur W9
Vidéos Puremedias