"Le Petit Journal" : Un duplex avec Martin Weill supprimé du replay pour des raisons de sécurité

Partager l'article
Vous lisez:
"Le Petit Journal" : Un duplex avec Martin Weill supprimé du replay pour des raisons de sécurité
Martin Weil à Kampala, en Ouganda.
Martin Weil à Kampala, en Ouganda.
Lundi soir dans "Le Petit Journal", Martin Weill était en Ouganda, pays où l'homosexualité est interdite et punie par la loi.

Difficile d'enquêter en Ouganda, ce pays d'Afrique de l'Est qui interdit l'homosexualité. Martin Weil du "Petit Journal" de Canal+ en a fait l'amère expérience, comme l'a expliqué lundi soir Yann Barthès dans l'émission. Alors qu'il réalisait un reportage sur le pasteur Martin Ssempa, en tête de la lutte contre l'homosexualité dans le pays, il a été rapidement pris à partie.

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

"On a commencé l'interview, très vite il s'est énervé et m'a demandé si j'étais homosexuel (...) Tout d'un coup, il a pété un câble, s'est jeté sur la caméra pour récupérer les images, la carte est foutue", a expliqué le journaliste en duplex. Martin Weill et son JRI ont été "retenus" puis "arrêtés" par la police. "Les policiers nous ont menacés, on nous a dit qu'on allait passer devant le tribunal. Même le 'ministre de l'Ethique' a été appelé pour dire qu'on faisait partie d'un complot gay et qu'on allait être déportés, exclus du pays", a-t-il raconté.

La séquence a été retirée du site de Canal+, pour des raisons de sécurité affirme Tele7.fr, Martin Weill et son cadreur étant toujours présents sur place. Le reportage réalisé en Ouganda sera à nouveau disponible une fois l'équipe de retour en France.

Prison pour les gays

Dans ce pays d'Afrique, l'homosexualité est passible de prison. Si vous accompagnez un homosexuel, vous risquez une condamnation à sept ans de détention. Une nouvelle loi promulguée début 2014 renforce les sanctions, interdit la "propagande" de l'homosexualité et oblige la population à dénoncer ceux qui s'affichent comme tels.

Récemment, le tabloïd "Red Pepper" a publié à sa Une la liste de 200 personnalités prétendument homosexuelles avec ce titre : "EXPOSED". En 2010 déjà, un autre journal avait publié une liste de 100 personnalités gays, avec cet ordre donné aux lecteurs : "Pendez-les !".

Le petit journal
Le petit journal
Canal+ : "Le Petit Journal" devient hebdomadaire à la rentrée
Violences au meeting de Fillon : Les journalistes de "Quotidien" et du "Petit Journal" portent plainte
Une équipe du "Petit Journal" expulsée violemment d'un meeting de François Fillon
Alain Minc se moque de Canal+ sur le plateau du "Petit Journal"
Voir toute l'actualité sur Le petit journal
Autour de Le petit journal
Sur le même thème
l'info en continu
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
"Big Little Lies" arrive sur TF1 le 25 août
Programme TV
"Big Little Lies" arrive sur TF1 le 25 août
Box-office : "T'as Pécho ?" en tête, les entrées encore en baisse
Cinéma
Box-office : "T'as Pécho ?" en tête, les entrées encore en baisse
Vidéos Puremedias