"Les casseurs font la Une" : Des journalistes de France Télévisions dénoncent le "mauvais traitement" des manifestations

Partager l'article
Vous lisez:
"Les casseurs font la Une" : Des journalistes de France Télévisions dénoncent le "mauvais traitement" des manifestations
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
France 3 : Ouverture du "19/20 national" sur les manifestations contre la réforme des retraites © France 3
Dans un communiqué partagé ce lundi 27 mars la rédaction nationale de France 3 déplore un focus sur les casseurs et les violences plutôt que sur le fond. Une erreur similaire au traitement des "gilets jaunes".

"Des gros dégâts", "un face à face tendu", "des violences" perpétrées par les manifestants... L'ouverture du "19/20 national" de France 3 sur les manifestations lors de la journée de mobilisation contre la réforme des retraites jeudi 23 mars donne le ton. Mais pas le bon, selon la société des journalistes nationaux de la chaîne.

À lire aussi
"Marc-Olivier Fogiel entache la crédibilité de la rédaction" : Les syndicats de BFMTV fustigent son "clair soutien" à Nicolas Sarkozy après une enquête de "Mediapart"
Politique
"Marc-Olivier Fogiel entache la crédibilité de la rédaction" : Les syndicats de...
"Ne stressez pas..." : Cyril Hanouna réagit aux résultats des élections législatives
Politique
"Ne stressez pas..." : Cyril Hanouna réagit aux résultats des élections...
"J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un texto de Rachida Dati face à Marine Tondelier sur BFMTV, Apolline de Malherbe se défend
Politique
"J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un...
"Étonnement et inquiétude" : Au "Figaro", la colère gronde après un nouvel édito jugé pro-RN d'Alexis Brézet, directeur des rédactions
Politique
"Étonnement et inquiétude" : Au "Figaro", la colère gronde après un nouvel édito...

Dans un communiqué envoyé ce lundi 27 mars, les journalistes dénoncent la couverture éditoriale des manifestations, les choix des sujets trop orientés sur les violences du côté de la rue. Les "aspects pacifiques et même festifs" seraient éclipsés au profit de longs sujets sur les "casseurs". À leurs yeux, "la hiérarchie de l'information s'inverse".

La rédaction de France 3 étrille même la matinale de France 2. "La violence des casseurs prend le pas sur les manifestants. Le lendemain, dans le journal de 8h de 'Télématin', il n'y a même pas un sujet sur les défilés de la veille ! En ouverture, un direct sur les dégâts dans les rues de Paris, puis un sujet sur les violences et on passe à la pénurie de carburants... disparu le cortège de millions de manifestants dans toute la France !", s'agacent les journalistes du service public.

A LIRE AUSSI : "Audiences : BFMTV et CNews surperforment avec la journée de mobilisation contre la réforme des retraites"

"Hurler avec les loups des chaînes d'infos"

La rédaction de France 3 regrette que la chaîne soit désormais en train de "hurler avec les loups des chaînes d'infos en continu", alors que leurs journaux sont censés être des éditions "premiums". En faisant la part belle aux images de violences, notamment dans la capitale, France Télévisions serait en train de répéter l'erreur des "gilets jaunes". "Déjà à l'époque des 'gilets jaunes', il aura fallu que d'autres médias (se saisissent des violences policières) pour que nous en parlions (...) Une démocratie c'est aussi une police qui sait se tenir... Comme une information digne de ce nom", conclut le communiqué.

France Télévisions
France Télévisions
"Un incident de diffusion" : France Télévisions mis en demeure par l'Arcom pour avoir interverti des clips de campagne en faveur de Jordan Bardella et Valérie Hayer
"Télématin" amputé sur France 2, "Le 7/10" de France Inter supprimé... Les effets de la grève se font sentir sur les antennes de France Télévisions et Radio France
"Il s'agit d'une affaire concernant un homonyme" : France Télévisions soutient le journaliste Julien Pain, "faussement accusé de violences" sur les réseaux sociaux
Opposés à la fusion de l'audiovisuel public, les syndicats de France Télévisions et Radio France appellent à la grève les 23 et 24 mai
Voir toute l'actualité sur France Télévisions
Autour de France Télévisions
  • France 3
  • François Hollande
  • David Pujadas
  • Alessandra Sublet
  • Stéphane Bern
  • N'oubliez pas les paroles
  • Bruce Toussaint
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • France 5
  • Jean-Luc Reichmann
  • Frédéric Lopez
  • Dany Boon
  • Tout le monde veut prendre sa place
  • Taratata
  • Bruno Guillon
l'info en continu
"Il y a une épreuve de 'Fort Boyard' qui m'a donné du fil à retordre" : Claude Dartois se confie avant sa participation au jeu culte ce soir sur France 2
Interview
"Il y a une épreuve de 'Fort Boyard' qui m'a donné du fil à retordre" : Claude...
"On voit une ministre qui prend l'eau" : En direct sur BFMTV, la ministre des Sports plonge dans la Seine
TV
"On voit une ministre qui prend l'eau" : En direct sur BFMTV, la ministre des...
Audiences pré-access : Combien de téléspectateurs ont célébré la dernière de la saison de "C à vous" sur France 5 ?
Audiences
Audiences pré-access : Combien de téléspectateurs ont célébré la dernière de la...
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara s'offre un record pour sa première de l'été au "20 Heures" de TF1
Audiences
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara s'offre un record pour sa première de...
Audiences : Quel score pour le lancement de "Ninja Warrior, le choc des Nations" sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel score pour le lancement de "Ninja Warrior, le choc des Nations"...
Guillaume Meurice tacle Adèle Van Reeth, visée par une motion de défiance à France Inter : "À ta dispo si tu as besoin de conseils pour ta réinscription à Pôle Emploi"
Radio
Guillaume Meurice tacle Adèle Van Reeth, visée par une motion de défiance à France...