"Les gitans ont pour habitude de frapper" : Dérapage dans "L'heure des Pros" sur CNews

Partager l'article
Vous lisez:
"Les gitans ont pour habitude de frapper" : Dérapage dans "L'heure des Pros" sur CNews
Dérapage sur l'origine du "boxeur de gendarmes" dans "L'heure des Pros" © CNEWS
Un des polémistes de l'émission de Pascal Praud a fait le lien entre la violence du "boxeur des gendarmes" et ses origines gitanes.

L'année commence par un dérapage chez Pascal Praud. Ce matin, dans son émission "L'heure des Pros" sur CNews, l'animateur et ses polémistes sont revenus sur le profil du "boxeur de gendarmes", surnom médiatique de celui qui a été filmé en train de frapper des membres des forces de l'ordre samedi à Paris, en marge de la mobilisation pour l'acte VIII des Gilets jaunes. Sur le plateau de CNews, Pascal Praud et ses chroniqueurs ont notamment évoqué la cagnotte mise en ligne pour financer les frais de justice du boxeur, qui est actuellement en garde à vue.

À lire aussi
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme problème technique sur RMC
Radio
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme...
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8

Au cours de l'échange, le producteur et journaliste Jean-Louis Burgat, habitué de l'émission de Pascal Praud, a évoqué les origines gitanes du boxeur - surnommé le "gitan de Massy" lorsqu'il était champion de boxe professionnelle -, comme facteur possible d'explication de la violence dont il a fait preuve samedi. "Je ne veux pas stigmatiser une communauté mais il fait partie de la communauté des gitans qui ont pour habitude, quand il y a des problèmes, de se mettre dans la rue et de frapper", a débuté le journaliste, suscitant des protestations sur le plateau. "Vous allez sur un terrain glissant", l'a ainsi immédiatement prévenu l'avocat Alain Jakubowicz, autre polémiste présent ce matin dans l'émission de Pascal Praud.

"Le déterminisme communautaire n'a pas sa place dans ce débat !"

"Non, non ! Malheureusement, on a vu des autoroutes bloquées l'année dernière, on a vu des policiers et des gendarmes se faire tirer dessus avec des armes ! Ça, c'est inadmissible ! Et il ne faut pas être élevé dans cette culture", a poursuivi Jean-Louis Burgat. "La communauté, réelle ou supposée, à laquelle il appartient, n'a rigoureusement aucun rapport avec cela ! Point ! C'est un citoyen français qui a commis un délit. Un délit qui est grave et inacceptable. Le fait qu'il appartienne, ou pas, - ce que j'ignore et ce dont je me soucie comme d'une guigne - à telle ou telle communauté est totalement indifférent à tout cela ! Le déterminisme communautaire n'a pas sa place dans ce débat !", a protesté Alain Jakubowicz. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
caline27 35

pourquoi c'est faux ? :-))



Il n'y en a qu'une

Le comportement de ce mec et la cagnotte qui en résulte dégagent tout de même un semblant d'approbation de la violence politique comme possibilité voire comme norme.

On oublie souvent qu'après guerre, il fallait s'équiper d'une barre de fer ou d'une matraque pour pouvoir assister un meeting du PCF ou du RPF tellement ça maravait avec les services d'ordres rivaux. Ce n'était guère plus apaisé durant les années 60, quand le moindre sous-préfet devait assurer une garde permanente de ses bureaux face aux campagnes d'intimidation de l'OAS puis d'Occident.
Dès lors, pour les hommes de causes qui approuvent encore l'usage de la violence, son usage ne peut se faire qu'en dernier recours, quand toutes les issues pour faire avancer sa cause ont été épuisées, contre une cible clairement définie et tant que les civils restent épargnés.

Avec les gilets jaunes, qui bénéficient en plus de l'appui des médias chauds classiques et des relais bouillants autonomes que sont les réseaux sociaux, la culture de la castagne et même le désir avoué à demi-mot d'une vendetta populaire semblent ressurgir quand elle était encore absente chez les bonnets rouges qui ne faisaient que de casser des portiques. Est-ce que ces événements causeront un effet catharsis à la prochaine génération, élevée dès leur plus jeune âge aux chaînes infos et aux réseaux sociaux ? Ou, au contraire, légitimera l'usage de la force comme facilité chez les esprits fanatisés par la lutte ?

Ira-t-on jusqu'à remettre en cause la loi de 1936 condamnant les organisations paramilitaires ? Du militant au milicien, il n'y a qu'un pas.



NorbertGabriel

Il le prend pour un mime .?



Romain Collé

depuis quand dire la vérité est devenue "un dérapage" ?
ce monde devient orwelien !



Mr.Eddy

Ben si on est favorable à la démocratie directe, oui, on l'imagine !



L'Œil

Ce n'est pas parce que certains députés macronistes souillent leur fonction qu'on doit penser qu'il ne faut aucune compétence pour légiférer hein.
T'imagines un téléradio qui voterait directement des lois toi ?

Ah ah.



Mr.Eddy

Pas tous les points de vue ! Genre déporter des juifs ou écraser des gens avec un camion à Nice, ça se défend pas ! Non mais j'aime juste le débat d'idée, j'aime parfois penser contre moi, j'aime les gens qui ont des convictions et qui les défendent etc.. Des compétences pour légiférer ? Quand tu vois les députés Macronistes, non, pas besoin de compétences..



L'Œil

Ce qui est cool avec toi, c'est que tout point de vue peut se défendre :)
Quand même, il faut avoir certaines compétences pour légiférer. Et comme tu le sais, je suis pas trop dans un trip action directe.



Mr.Eddy

Je vais pas aller aussi loin que toi. C'est un point de vue qui peut se défendre.



Mr.Eddy

Je suis persuadé qu'il tiendrait le discours inverse si Chonchon était au pouvoir et que des hordes de type de droite faisaient pareil. J'ai toujours eu du mal avec les discours à géométrie variable.



L'Œil

Ah, mais les gilets jaunes veulent légiférer directement. C'est marqué sur les banderoles. C'est du grand n'importe quoi.



L'Œil

Voilà pourquoi je ne suis pas dans la rue avec eux :)



Mr.Eddy

Pardon mais c'est une usine à gaz ton truc. Les gens dans la rue, j'ai l'impression qu'ils veulent tout sauf ça. Ton truc ça va finir avec la constitution intouchable et on continuera à subir le diktat de l'Europe.



L'Œil

J'avais reproché à A. French de se montrer très complaisant envers les casseurs et tagueurs- "tout ce bordel pour un vieux monument" m'avait-il répondu avec l'innocence qui le caractérise.
Il me semble que tu as parlé de connards au sujet de ces gens à un moment donné...
En tout cas, je ne t'ai jamais vu complaisant au sujet de la violence.



Mr.Eddy

Je pense que je n'ai pas à condamner ou approuver en fait. Et j'ai vraiment pas l'impression de demander aux autres de le faire non plus.



L'Œil

Pas forcément.
Pour l'instant, le RIC n'existe pas dans notre pays.
On pourrait imaginer que le RIC consiste à transmettre des idées aux parlementaires ou aux collectivités locales par le biais d'un nombre de citoyens prédéfinis (100 000, 200 000...) et que les pouvoirs publics décident de les valider ou non, de les soumettre au référendum ou non, en fonction de certains critères que nous devons aussi définir, notamment le côté sérieux de la demande.
Il me semble que c'est le cas dans certains pays nordiques.
Pour moi, hors de question d'envisager le RIC sans filet de sécurité.



Problème Technique

Ah bon ?
Tu ne le condamnes pas ce boxeur ?
Et sache que je suis à l'apéro et ma religion m'interdit d'être vexé pendant l'apéro.



Mr.Eddy

Toi aussi tu redoutes des effets pernicieux puisque tu souhaites l'encadrer. Il n'y a rien de manichéen. J'ai répondu plusieurs fois à tes questions. J'ai pas d'avis sur le RIC. Je suis pas contre, je suis pas pour. Mais si on le fait, faut le faire pour de vrai. Pas de l'eau tiède comme ce el famoso grand débat où on ne peut pas débattre de tout.

Temporiser jusqu'aux Européennes ? Tu veux dire quoi ?



Mr.Eddy

T'es juste vexé. Je ne crois pas avoir déjà condamné quelque chose ou quelqu'un. Je ne crois pas avoir non plus demandé à quiconque de le faire.



Problème Technique

C'est une façon assez manichéenne de voir les choses.
Mais je peux comprendre que tu redoutes des effets pernicieux.
J'espère juste que le pouvoir ne va pas temporiser jusqu'aux Européennes : ça enverrait un très mauvais signal.



Mr.Eddy

Je ne valide rien, je n'y crois pas à titre personnel mais je ne peux pas affirmer que tu as raison ou tort, j'en sais rien à vrai dire. Je pars juste de ton hypothèse pour construire ton scénario. Je vais continuer mon raisonnement. Interdisons l'Islam Politique. Pas de parti "Musulsman". Pas de candidats "Islamistes". Mais ça c'est de la démocratie représentative. Le RIC est là pour justement pouvoir court-circuiter ça. Si t'es majoritaire dans le pays, tu fais passer la charia par RIC sans problème.



Problème Technique

Oh la jolie pirouette !



L'Œil

Ton raisonnement valide le risque islamiste que j'évoque régulièrement. C'était peut-être pas volontaire mais c'est ainsi.
Non mais j'ai toujours dit que notre démocratie ne pouvait pas accepter les comportement anti-démocratiques qui sont notamment l'apanage de l'islam.
Voilà pourquoi j'ai toujours dit que l'islam politique devait être interdit dans notre constitution. Ce qui implique un référendum, j'en ai bien conscience. Et il sera plus facile de faire passer ce référendum aujourd'hui que dans vingt ans pour les raisons démographiques que j'évoque au sujet de l'islam.



Mr.Eddy

Donc mon raisonnement n'est au fond pas si absurde, bien que tiré par les cheveux.



L'Œil

Bah oui, la démocratie, c'est chiant quand ça ne va pas dans le sens souhaité. Mais on fait avec, surtout quand on pense que c'est le seul système viable.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
France Bleu : Des syndicats appellent à la grève mercredi contre les matinales communes avec France 3
Radio
France Bleu : Des syndicats appellent à la grève mercredi contre les matinales...
Thomas Sotto révèle avoir été re-contacté par Europe 1 cette saison
Radio
Thomas Sotto révèle avoir été re-contacté par Europe 1 cette saison
Laurent Wauquiez accuse Emmanuel Macron de "contourner les règles" avec son interview sur Youtube
Politique
Laurent Wauquiez accuse Emmanuel Macron de "contourner les règles" avec son...
M6 annonce une vaste réorganisation de sa direction
TV
M6 annonce une vaste réorganisation de sa direction
"Koh-Lanta" : Denis Brogniart dépouille-t-il vraiment les bulletins au hasard pendant le conseil ?
TV
"Koh-Lanta" : Denis Brogniart dépouille-t-il vraiment les bulletins au hasard...
"Double je" : France 2 lance sa nouvelle série policière ce soir avec Carole Weyers et François Vincentelli
Programme TV
"Double je" : France 2 lance sa nouvelle série policière ce soir avec Carole...
Vidéos Puremedias