"Louis(e)" : puremedias.com a vu la première série de TF1 sur un personnage transsexuel

Partager l'article
Vous lisez:
"Louis(e)" : puremedias.com a vu la première série de TF1 sur un personnage transsexuel
Par Kevin Boucher Rédacteur
Chef de la rubrique audiences, Kevin Boucher est diplômé de lettres modernes et de sciences du langage. Passionné de télévision, de séries, de littérature et de cinéma.
"Louis(e)"
"Louis(e)" © PHILIPPE WARRIN / CINETEVE / TF1
TF1 lance ce soir "Louis(e)", une série sur un personnage transsexuel emmenée par Claire Nebout.

Une héroïne transsexuelle au coeur de la nouvelle série de TF1 ! Ce soir, la Une diffuse le pilote en deux parties de "Louis(e)", une nouveauté signée Fabienne Lesieur et Thomas Perrier. Pour incarner Louise, ce personnage transsexuel, la chaîne et la production ont jeté leur dévolu sur Claire Nebout, vue dernièrement dans "La vie devant elles" et "Capitaine Marleau" sur France 3. A ses côtés, les téléspectateurs retrouveront Helena Noguerra ("L'Arnacoeur", "Fiston") et Jean-Michel Tinivelli ("Alice Nevers, le juge est une femme").

À lire aussi
Emmanuel Macron enfin en prime time sur France 2 : L'épilogue de plusieurs mois de tension
TV
Emmanuel Macron enfin en prime time sur France 2 : L'épilogue de plusieurs mois de...
"N'importe quoi !" : Quand BFMTV diffuse par erreur une mauvaise version de la météo
TV
"N'importe quoi !" : Quand BFMTV diffuse par erreur une mauvaise version de la...
"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père
TV
"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père
Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de s'excuser et en appelle à l'Arcom
TV
Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de...

Et dès les premières minutes du pilote diffusé ce soir, la transsexualité est au coeur de la série : sept ans après avoir quitté le domicile familial, Louise revient s'installer en face du domicile de son ex-femme, le jour de l'anniversaire de leur jeune fils Sam. Et de là se pose le premier obstacle de la nouvelle vie de l'ex-Louis : être accepté par son ex-femme... et ses enfants. Ainsi, dès le premier épisode, Louise - qui officie dans un hôpital - se retrouve confrontée à sa fille, sans que celle-ci ne sache qu'elle se confie à un parent.

Pas de caricature

Dans l'ensemble, la quasi-totalité de ce premier épisode tourne autour de l'acceptation de la transsexualité d'un proche, sur fond de petite guerre entre parents séparés. La transsexualité en est même parfois accessoire. L'ensemble est toutefois traité sans caricature, avec bienveillance, parfois trop. Mais celle-ci est moins présente dans le deuxième épisode, où le ciel se noircit pour Louise qui doit cette fois faire face à la transphobie et à certaines absurdités de l'administration lors d'un dépôt de plainte avec une carte d'identité au nom de Louis.

Dans l'ensemble, "Louis(e)" est globalement plus proche des fictions habituelles de TF1 que d'un "Transparent", la série américaine d'Amazon qui aborde la transsexualité de manière plus franche. Ainsi, si la nouvelle série de TF1 ne bouleverse pas les codes des fictions occupant habituellement cette case du lundi soir, elle a le mérite de faire évoluer le genre en abordant une thématique jusqu'ici peu évoquée - et surtout sans tomber dans les clichés grâce à un jeu d'acteur en douceur de Claire Nebout. A voir désormais sur la durée si "Louis(e)" saura convaincre sans tomber dans le répétitif ou le cliché.

l'info en continu
Emmanuel Macron enfin en prime time sur France 2 : L'épilogue de plusieurs mois de tension
TV
Emmanuel Macron enfin en prime time sur France 2 : L'épilogue de plusieurs mois de...
"Une taxe anti-Zemmour" : Un député veut surtaxer les médias qui diffusent les propos pour lesquels il a été condamné
Politique
"Une taxe anti-Zemmour" : Un député veut surtaxer les médias qui diffusent les...
"N'importe quoi !" : Quand BFMTV diffuse par erreur une mauvaise version de la météo
TV
"N'importe quoi !" : Quand BFMTV diffuse par erreur une mauvaise version de la...
"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père
TV
"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père
Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de s'excuser et en appelle à l'Arcom
TV
Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de...
Le site "Reflets" interdit par la justice de publier des articles sur Altice à partir de données piratées
Justice
Le site "Reflets" interdit par la justice de publier des articles sur Altice à...