"Marine Tondelier retourne la situation pour se victimiser" : Pourquoi le débat des législatives de BFMTV "n'a que peu de chance d'exister" mercredi soir

Partager l'article
Vous lisez:
"Marine Tondelier retourne la situation pour se victimiser" : Pourquoi le débat des législatives de BFMTV "n'a que peu de chance d'exister" mercredi soir
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Benjamin Duhamel reprend l'antenne sur BFMTV après un gros incident technique. © BFMTV
Comme TF1 et France 2 avant elle, BFMTV devait organiser un débat entre les représentants des trois principaux blocs de l'échiquier politique ce mercredi 3 juillet 2024 en prime time. Mais celui-ci a du plomb dans l'aile. Explications.

Dernière ligne droite pour les candidats aux législatives et... les chaînes de télévision. Le dimanche 7 juillet 2024 à 20h, elles seront au moins neuf, de TF1 à France 2 et France 3 en passant par M6, Arte, CNews, LCI et Franceinfo, à révéler en direct la composition de la future Assemblée nationale. Si TF1 fait l'impasse d'une nouvelle émission en prime time, France 2 proposera, ce jeudi 4 juillet à 20h40, l'ultime débat de l'entre-deux-tours arbitré par Caroline Roux. La veille, BFMTV avait prévu d'organiser un exercice similaire mais il n'a aujourd'hui que "peu de chance d'exister", a reconnu la direction auprès de puremedias.com. Un autre sommaire serait en préparation.

À lire aussi
"Vous êtes sûrs de ça ?" : Jean-Luc Mélenchon perturbé par une annonce en direct sur BFM TV
Politique
"Vous êtes sûrs de ça ?" : Jean-Luc Mélenchon perturbé par une annonce en direct...
"Marc-Olivier Fogiel entache la crédibilité de la rédaction" : Les syndicats de BFMTV fustigent son "clair soutien" à Nicolas Sarkozy après une enquête de "Mediapart"
Politique
"Marc-Olivier Fogiel entache la crédibilité de la rédaction" : Les syndicats de...
"Ne stressez pas..." : Cyril Hanouna réagit aux résultats des élections législatives
Politique
"Ne stressez pas..." : Cyril Hanouna réagit aux résultats des élections...
"J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un texto de Rachida Dati face à Marine Tondelier sur BFMTV, Apolline de Malherbe se défend
Politique
"J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un...

Jordan Bardella ne veut débattre avec personne d'autre que Jean-Luc Mélenchon

Quelques heures plus tôt, la newsletter politique "Politico" révélait, en effet, que l'organisation de ce débat "tourne même carrément au vinaigre". Du côté de Jordan Bardella, dont le parti politique, le Rassemblement national, est arrivé en tête des suffrages du premier tour, comme de BFMTV, l'identité du représentant du Nouveau Front populaire ne fait pas consensus.

Quand le président du RN ne voit que par Jean-Luc Mélenchon – qui n'exerce pourtant ni mandat politique ni fonctions politiques officielles – le canal 15, lui, souhaite inviter un membre du Nouveau Front populaire issu des rangs de "la force politique la plus représentative" à la lecture des résultats du premier tour. Autrement dit, Marine Tondelier et Les Écologistes ne pèsent pas assez lourd. Un courrier en ce sens a été envoyé par BFMTV à La France insoumise et au Parti socialiste.

Étant donné que La France insoumise (LFI), en lice dans 116 circonscriptions, pourrait obtenir les résultats les plus importants au sein de l'alliance devant le Parti socialiste, encore en course dans 101 circonscriptions, Les Écologistes (47 circonscriptions), et le Parti communiste français, BFMTV porte son dévolu sur Mathilde Panot, ancienne présidente du groupe LFI au palais Bourbon, ou Manuel Bompard, déjà partie prenante du débat du 25 juin sur TF1.

"Un engagement de premier tour"

Sauf que Marine Tondelier ne l'entend pas de cette oreille. La secrétaire nationale des Écologistes rappelle à qui veut l'entendre que le Nouveau Front populaire a décidé, avant le premier tour, de la répartition de ses représentants dans les débats télévisés. "Nous nous sommes mis d'accord sur le fait que l'on irait chacun à un débat", avait-elle déjà expliqué sur Public Sénat le 20 juin dernier.

"Manuel Bompard sera sur TF1, Olivier Faure sera sur France 2, je m'occuperai du débat à BFMTV, qui aura lieu entre les deux tours, et le Parti communiste sera notre représentant au débat de CNews". "Quand je vais aller (au débat de BFMTV), je ne serai pas la cheffe des Écologistes, je serai porte-parole du Nouveau Front populaire", avait-elle pris soin de préciser.

À LIRE AUSSI : "Des négociations âpres avec TF1" : Marine Tondelier explique pourquoi Manuel Bompard (LFI) représentera le Nouveau Front populaire au débat du 25 juin

"Ce qu'oublie de dire Marine Tondelier, c'est qu'il s'agissait là d'un engagement de premier tour", se défend la direction de BFMTV auprès de puremedias.com. "Mais Gabriel Attal et Jordan Bardella n'ont souhaité faire que deux débats sur TF1 (le 25 juin, ndlr) et de France 2 (le 27 juin, ndlr). Ce débat d'avant premier tour n'ayant pu se tenir, nous souhaitions attendre le score des uns et des autres pour décider du représentant du Nouveau Front populaire à inviter".

"Marine Tondelier retourne la situation pour se victimiser"

La direction de BFMTV de faire valoir une décision "journalistique" : "Marine Tondelier aurait été la cheffe de la force la plus importante de l'alliance après les résultats du premier tour, elle aurait de toute évidence été invitée. Mais ce ne sont pas les hommes et les femmes politiques qui décident. Elle retourne la situation pour se victimiser". Marine Tondelier aurait, selon "Politico", mis BFMTV au pied du mur : "Ce sera elle ou il n'y aura pas de débat", écrit la newsletter. "François Ruffin s'est proposé pour venir ! Au NFP, ils ont essayé de la débrancher. Si on voulait monter un débat sans elle, on pourrait", tacle un membre de la direction de BFMTV.

Les habitants de 501 circonscriptions sont appelés aux urnes ce dimanche 7 juillet pour le second tour des élections législatives. 76 candidats ont été en effet élus dès le premier tour le 30 juin. Parmi eux, le Rassemblement national et ses alliés ont fait élire 39 députés, le Nouveau Front populaire 32 (20 issus de La France insoumise, 5 du Parti socialiste, 5 des Écologistes et 2 du Parti communiste français) et Ensemble pour la République 2 députés.

Mise à jour le mardi 2 juillet à 18h00 : BFMTV remplace officiellement le débat de l'entre-deux-tours par une déclinaison de "Face à BFM". "Devant l'impossibilité de monter un débat entre les représentants majeurs des trois blocs en présence pour le second tour des législatives, la chaine proposera une soirée spéciale 'Face à BFM : Un choix historique'. Se succéderont à l'antenne demain à partir de 20h30 et pour une heure chacun Gabriel Attal, Jordan Bardella, et Marine Tondelier dans un ordre tiré au sort", indique la chaîne. Contre toute attente, la leader des Écologistes sera donc finalement bien au rendez-vous ! L'émission sera présentée par Maxime Switek avec Apolline de Malherbe, Nicolas Doze et Benjamin Duhamel.

BFMTV
BFMTV
Fausse rétractation de Ziad Takieddine sur BFMTV : "En l'état", les journalistes de la chaîne info "ne confirment pas la manipulation" dénoncée par "Mediapart"
"C'est bien pour une journaliste d'avoir des sources" : David Guiraud (LFI) tacle Géraldine Woessner ("Le Point") en direct sur BFMTV
"Je t'abandonne, mais je ne serai pas loin" : Ému, Julien Migaud-Muller fait ses adieux à sa co-animatrice et à la pré-matinale de BFMTV
BFMTV et RMC passent sous contrôle de Rodolphe Saadé : Arthur Dreyfuss quitte la tête d'Altice Media, Nicolas de Tavernost nommé directeur général par intérim
Voir toute l'actualité sur BFMTV
Autour de BFMTV
  • Julian Bugier
  • Ruth Elkrief
  • Olivier Truchot
  • Alain Marschall
  • Olivier Mazerolle
  • Altice Europe
  • Rachid M'Barki
  • Alba Ventura
l'info en continu
"C'est son 'Camping' à lui" : Franck Dubosc donne son avis tranché sur Artus et son film "Un p'tit truc en plus"
Cinéma
"C'est son 'Camping' à lui" : Franck Dubosc donne son avis tranché sur Artus et...
"Danse avec les stars" 2024 : Pour Anthony Colette, le clash entre sa partenaire Natasha St-Pier et Inès Reg "les a aidés" à remporter l'émission de TF1
TV
"Danse avec les stars" 2024 : Pour Anthony Colette, le clash entre sa partenaire...
"Transformers : Le commencement" : Après Audrey Fleurot et Philippe Lacheau, Julien Fébreau (Canal+) rejoint le cast du film d'animation
Cinéma
"Transformers : Le commencement" : Après Audrey Fleurot et Philippe Lacheau,...
Audiences "Drag Race France" 2024 : Quel bilan pour la saison 3 du concours sur France 2 et france.tv ?
Audiences
Audiences "Drag Race France" 2024 : Quel bilan pour la saison 3 du concours sur...
"Je n'ai pas hésité" : Laura Smet se confie sur son rôle de flic défigurée dans une série de France 2 avec Tomer Sisley
TV
"Je n'ai pas hésité" : Laura Smet se confie sur son rôle de flic défigurée dans...
"J'ai beaucoup de respect pour lui" : Jean-Luc Reichmann donne son avis sur Cyril Féraud qui va animer "Tout le monde veut prendre sa place"
TV
"J'ai beaucoup de respect pour lui" : Jean-Luc Reichmann donne son avis sur Cyril...