"Top Chef 2013" épisode 9 : "Halloween, c'est fini", le parcours de Virginie aussi

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef 2013" épisode 9 : "Halloween, c'est fini", le parcours de Virginie aussi
Joris, candidat de "Top Chef 2013"
Joris, candidat de "Top Chef 2013" © M6/Knaub
Même un 1er avril, puremedias.com vous a proposé de suivre et commenter ce neuvième épisode de "Top Chef". Mais il ne s'est pas passé grand-chose et on s'est un peu ennuyé... Résumé détaillé.

Lundi de Pâques ou pas, ce soir, c'est "Top Chef". L'occasion d'oublier une journée bien triste dans le monde de la télé et qui affecte sans doute ceux qui participeront au suivi en live ce soir. Ce lundi, comme chaque semaine, puremedias.com vous propose de suivre et de commenter en direct l'épisode du concours culinaire de M6. Après le départ de Valentin, qui semble le mieux placé pour devenir le gagnant de "Top Chef" 2013 ? Rendez-vous dès 20h55 pour le début de l'épisode !

À lire aussi
"The Voice" 2017, épisode 10 : "Tu sens le sexe quand tu chantes"
Résumés de télé-réalités
"The Voice" 2017, épisode 10 : "Tu sens le sexe quand tu chantes"
"Koh-Lanta Cambodge", épisode 8 : "Sandro a retourné Mathilde en beauté"
Résumés de télé-réalités
"Koh-Lanta Cambodge", épisode 8 : "Sandro a retourné Mathilde en beauté"
"Top Chef" 2017 - "Le Choc des brigades" en direct : Du sang, du favoritisme et des vannes
Résumés de télé-réalités
"Top Chef" 2017 - "Le Choc des brigades" en direct : Du sang, du favoritisme et...
"The Voice" 2017, épisode 9 : "J'ai fait une erreur de les mettre ensemble"
Résumés de télé-réalités
"The Voice" 2017, épisode 9 : "J'ai fait une erreur de les mettre ensemble"

"C'est terre-mer ?" / "Non, c'est la mer...de !"

21h03. On commence avec la séquence émotion annuelle : dans leur casier, les candidats découvrent des courriers de ceux qui les ont inspirés et formés. Et évidemment, ils ont aussi fait le déplacement pour, notamment, choisir les ingrédients avec lesquels les sept candidats encore en course vont travailler, pendant 1h15. A la clé, l'immunité évidemment. Et comme chaque année, certains sont ravis de leur panier - comme Naoëlle - et d'autres moins. N'est-ce pas Florent ? Entre St-Jacques, moules, agneau et légumes, le candidat ne sait pas trop ce qu'il va proposer... "C'est terre-mer ?" / "Non, c'est la mer... de !", répond Jean-Philippe à Florent. Le Belge a reçu une lotte géante et ne sait pas quoi en faire. "C'est tout visqueux ! On dirait un crachoir", lance Jean-Philippe, stressé.

21h16. Yoni, lui, ne reconnaît pas son poisson. "Je me sens con", lance le candidat. Il faut dire que c'est sa mère qui a choisi le poisson pour lui ! De son côté, Virginie se plante sur la cuisson de ses rougets, tandis que Joris s'avoue "nerveux et stressé". Le Hollandais oublie son poisson, qui cuit fort, mais Yoni le sauve. Et rebelotte quelques secondes plus tard sur des légumes trop cuits... Très sympa de la part de Yoni sur ce coup !

Tous en Norvège... sauf Naoëlle !

21h34. Le compte à rebours arrive à zéro et personne n'a l'air vraiment content de ce qu'il a produit, à part Florent, étonnamment, malgré le panier très difficile qu'il a eu à cuisiner. Au moment de la dégustation, le plat de Jean-Philippe ne fait pas du tout l'unanimité, tandis que pour Virginie, ça se présente beaucoup mieux. C'est plutôt convenable pour Fabien, pour Joris, rien de fou et un problème de cuisson (qu'on voyait à l'écran !) tandis que Yoni a séduit les chefs. Quant à Florent, le chefs ne sont "pas indifférents". Mais c'est Naoëlle qui l'emporte : ex aeqo avec Virginie, c'est Cyril Lignac qui tranche et lui offre la victoire.

21h46. Pour la première fois dans l'histoire de "Top Chef", les candidats quittent la France, direction la Norvège ! Enfin, tous sauf Naoëlle. Cette semaine, M6 a voulu économiser quelques frais et la candidate immunisée ne participera pas aux épreuves. Une fois là-bas, l'aventure commence par un voyage en bateau pour aller pêcher son saumon ! Les six candidats sont divisés en équipe : Virginie avec Joris, Jean-Philippe avec Florent et Fabien avec Yoni. Et après la pêche, on passe à la préparation de trois plats chacun.

"La technique ça m'emmerde !"

22h02. Pour Forent et Jean-Philippe, le saumon sera cuit dans un bouillon tandis que Yoni parie sur un gravelax pour l'entrée, c'est-à-dire un saumon cuit par le sel - un peu risqué vu que l'épreuve ne dure que 1h30. Quant à Joris, il va cuire son saumon mariné, mais sous pression pour éviter que ça prenne trop longtemps ! A côté du Hollandais, Virginie loupe les tranches de saumon qu'elle coupe pour son carpaccio. "J'avais l'esprit d'une chiffonade, d'une folie... Je suis pas Cuisinator, la technique ça m'emmerde", lance Virginie. "Ca me castre !", ajoute-t-elle. Entre la technique emmerdante et le tranchage net d'un saumon pêché quelques minutes plus tôt, il y a un juste milieu peut-être, non ?

22h19. Trois jurés locaux viennent goûter les plats et Ghislaine Arabian et Christian Constant dégustent comme d'habitude de leur côté. Mais les jurés semblent bien plus sympathiques que les chefs, qui ne sont pas emballés par les plats de Yoni et Fabien. C'est pourtant le contraire pour les plats de Joris et Virginie : les invités n'aiment pas du tout un des plats, que Christian Constant adore. Et Ghislaine Arabian se met à danser en goûtant le carpaccio (bien coupé) de Virginie. Quant aux plats de Jean-Philippe et Florent, tout le monde semble emballé. A l'issue de la dégustation, une équipe a récupéré trois points pour ses trois plats, les deux autres zéro. Et sans surprise, après ce qu'on vient de voir, ce sont Jean-Philippe et Florent qui sont sauvés. "Vous avez pris des risques, c'était malin, c'était gourmand", les félicite Christian Constant. "J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup beaucoup de fautes sur la façon de couper le saumon, c'est dommage", note pour sa part Ghislaine Arabian sur le travail des deux autres équipes.

"Je ne baisse pas mon pantalon comme ça"

22h35. Les six candidats se retrouvent pour un dîner dans un restaurant norvégien. Et pendant qu'ils dînent, le premier chef doublement étoilé de Scandinavie vient les rejoindre. Et il leur annonce que, lui et deux autres chef qui ont reçu un Bocuse d'or, composeront le jury qui départagera les quatre candidats encore en course le lendemain. Jean-François Piège et Thierry Marx ont eux aussi fait le déplacement.

22h39. Au menu de cette nouvelle épreuve : réaliser un plat des Bocuse d'or en 2h30, là où ceux qui participent au concours s'y préparent généralement pendant un an et ont deux fois plus de temps pour y parvenir. Ingrédient principal : cabillaud ou boeuf, au choix. Et le plat doit être servi "à la russe" : tout doit être amené sur un plateau d'argent puis être servi sous les yeux des chefs, dans cinq assiettes identiques. Fabien et Yoni optent pour le cabillaud tandis que Virginie, qui nous rappelle une nouvelle fois qu'elle n'a pas fait d'école de cuisine, choisit le boeuf, comme Joris.

22h53. Partie trop vite du garde-manger, Virginie est partie sans thym. Elle en demande gentiment à Fabien (enfin, elle dit "je voudrais du thym") et Fabien lui répond qu'il n'est pas sûr de vouloir lui en donner. Elle s'agace, le déconcentre, bref, elle n'aura pas son thym. "Je ne baisse pas mon pantalon comme ça", lance Fabien, qui a passé dix minutes de plus qu'elle dans le garde-manger pour être sûr de ne rien oublier... De son côté, Yoni se prend une remarque du chef norvégien, qui lui reproche de ne faire que du farci. Et les choses empirent quand son poisson devient vert fluo à cause de la farce qu'il a mise à l'intérieur ! Quelle tension !

"Halloween, c'est fini !"

23h05. On passe au service puis à la dégustation et c'est Fabien qui donne le coup d'envoi. Et ça manque de cohésion selon Thierry Marx. Yoni lui succède et il "baisse les yeux" au moment d'entrer dans la pièce. Les chefs s'amusent du côté vert fluo du cabillaud : "Visuellement, le vert de l'algue, c'est difficile", lance Jean-François Piège, tandis que l'un des chefs norvégiens note que "Halloween, c'est fini". Sympa ! Joris présente ensuite son filet de boeuf et le jury applaudit le soin apporté à l'esthétique, mais il manque un petit quelque chose et la cuisson n'est pas parfaite. Enfin, Virginie débarque : "Franchement, je vous voyais mal partie mais quand je vois le résultat, je trouve ça génial", lui lance Jean-François Piège. Le plat manque juste un peu de "complexité aromatique".

23h14. Un candidat a obtenu trois points, un candidat deux points, et les deux autres... rien. Et sans (trop) de surprise, c'est Joris qui est qualifié, devant Fabien, qui a marqué deux points. Ce dernier va donc affronter Virginie et Yoni lors de l'épreuve de la dernière chance, qui commence plus tôt que d'habitude ! Et qui ne durera que 30 minutes ! Le produit de base est la coquille St Jacques, avec quelques ingrédients supplémentaires seulement pour la sublimer. Fabien opte pour des St Jacques marinées. "J'ai rien qui vient", avoue de sonc ôté Virginie. "C'est le carnage dans ma tête... L'apocalypse". Quant à Yoni, il part sur une recette simple et va les poêler au beurre.

23h27. Le plat de Yoni ouvre le bal de la dégustation. Il est simple mais il séduit. La cuisson est bonne, il y a du relief... "Sublime" selon Jean-François Piège. On enchaîne avec le tartare de Virginie, et les chefs sont moins emballés. Il n'y a pas de direction claire, même si le goût y est. Enfin, Fabien ferme la marche. Le plat est très, très joli selon les chefs, mais il manque d'assaisonnement. Evidemment, Yoni est donc le premier sauvé, et il est couvert de compliments. Et, surprise, Fabien est sauvé à son tour, "avec quelques réserves". "Il y avait des jolies choses, mais vous ne nous avez pas donné l'émotion en cuisinant", note Jean-François Piège.

Le débrief de l'épisode 9 de "Top Chef" :

- L'épisode le plus court de la saison, et pourtant, on s'est ennuyé. Difficile à dire pour quelles raisons, peut-être n'étions-nous pas dans le meilleur état d'esprit ce soir !

- Même si elle en agaçait certains, Virginie va manquer à la compétition. Entière et émotive, elle était à fond, plus vivante que d'autres. Et on ne pourra plus se moquer gentiment d'elle en disant qu'elle n'a pas connu d'école de cuisine, mais qu'elle a connu l'école de la vie...

- Un petit carton rouge à Fabien, qui aurait pu être plus fair play avec son thym, et en revanche un bon point pour Yoni qui a sauvé Joris à deux reprises lors de l'épreuve coup de feu.

Top Chef - saison 4
Top Chef - saison 4
Révélé dans "Top Chef 2013", Florent Ladeyn décroche sa première étoile au Guide Michelin
Florent, finaliste de "Top Chef" 2013 : "Naoëlle a parfois été protégée"
"Top Chef" 2014 : Les anciens candidats tiendront un rôle important
"Top Chef" 2014 : D'anciens candidats de retour dans la compétition
Voir toute l'actualité sur Top Chef - saison 4
Autour de Top Chef - saison 4
l'info en continu
TF1 : Louane héroïne d'une série sur les médiums
Séries
TF1 : Louane héroïne d'une série sur les médiums
"On est en direct" : Laurent Ruquier fête les 100 ans de la radio ce soir sur France 2
Programme TV
"On est en direct" : Laurent Ruquier fête les 100 ans de la radio ce soir sur...
Audiences Youtube : Qui de Cyprien, Greg Guillotin, Squeezie ou Michou arrive en tête ?
Audiences
Audiences Youtube : Qui de Cyprien, Greg Guillotin, Squeezie ou Michou arrive en...
Doc sur Jeanne d'Arc : Victime de menaces, le directeur de France 3 Centre-Val de Loire dépose plainte
TV
Doc sur Jeanne d'Arc : Victime de menaces, le directeur de France 3 Centre-Val de...
Audiences access 20h : "C à vous, la suite" en forme, bon niveau pour "28 minutes", "Scènes de ménages" brille
Audiences
Audiences access 20h : "C à vous, la suite" en forme, bon niveau pour "28...
Audiences access 19h : Nagui en tête devant "DNA", Cyril Lignac au plus haut, "Une saison au zoo" faible
Audiences
Audiences access 19h : Nagui en tête devant "DNA", Cyril Lignac au plus haut, "Une...
Vidéos Puremedias