A la convention républicaine, Clint Eastwood s'en prend à Barack Obama

Partager l'article
Vous lisez:
A la convention républicaine, Clint Eastwood s'en prend à Barack Obama
Clint Eastwood invité surprise de la convention républicaine de Tampa en Floride
3 photos
Lancer le diaporama
Invité surprise de la convention républicaine, Clint Eastwood s'est livré cette nuit à une violente attaque contre Barack Obama en résumant son action à une chaise vide.
[media id=4444927 format=620x0][/media]

Le plus célèbre des républicains d'Hollywood était l'invité surprise cette nuit de la convention républicaine de Tampa, en Floride. Sur scène pour apporter son soutien à Mitt Romney, officiellement investi par le parti pour la présidentielle, Clint Eastwood a attaqué le bilan de Barack Obama.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Alpaguer une chaise vide pour illustrer la défaillance de l'administration Obama. C'est le "show", un peu improvisé, auquel s'est livré cette nuit Clint Eastwood, âgé de 82 ans. Affaibli, l'acteur/réalisateur de "Million Dollar baby" s'en est pris au président américain dans une discussion virtuelle avec lui (notre vidéo). "Monsieur le président... Comment vous vous en sortez avec toutes les promesses que vous avez faites quand vous étiez en campagne. Que dites-vous aux gens ? Les gens se demandent... Vous n'avez rien à dire ? OK..." a-t-il déclaré en fixant le siège vide. "Quand quelqu'un ne fait pas le travail, il faut qu'il s'en aille".

"Une bonne raison de pleurer"

Son speech de 11 minutes s'est poursuivi avec la même virulence, malgré la voix chevrotante. "On parlait du "Yes we can", tout le monde pleurait, allumait des bougies, même moi je pleurais, a-t-il poursuivi. Et finalement, je pleure encore plus fort quand je réalise qu'il y a 23 millions de chômeurs dans ce pays. Ça, c'est une bonne raison de pleurer. L'administration n'en a pas fait assez pour changer ça. Et je me dis que maintenant, il est temps de faire venir quelqu'un de neuf pour régler ce problème." Ces propos, très applaudis par l'assemblée, ont tourné en boucle sur les chaînes d'information continue et sur intenet.

Obama réagit sur twitter

La réponse de Barack Obama ne s'est pas fait attendre. Le démocrate a immédiatement tweeté sur son compte officiel une photo où on le voit assis dans le fauteuil présidentiel. "Le siège est pris", a-t-il ironiquement légendé, faisant le bonheur des internautes. Aucun doute, cette passe d'armes, à 2 mois de l'élection, a fait entrer la campagne dans sa phase active.

Sur le même thème
l'info en continu
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention militaire en Irak
Séries
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention...
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Politique
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Cinéma
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
Séries
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
SVOD
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Vidéos Puremedias