Affaire Cahuzac : Mediapart persiste et signe

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire Cahuzac : Mediapart persiste et signe
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

Jérôme Cahuzac, ministre du budget, demande à Mediapart de reconnaître son erreur.
Jérôme Cahuzac, ministre du budget, demande à Mediapart de reconnaître son erreur. © Abaca
Face aux révélations du Nouvel Observateur, Mediapart n'en démord pas. Le ministre du budget appelle le site à reconnaître son erreur.

La lumière sera-t-elle faite un jour sur "l'affaire Cahuzac", qui oppose le ministre du budget au site d'informations Mediapart ? A chaque nouvelle révélation, la partie adverse contre-attaque. Nouvel épisode en date, les révélations faites par Le Nouvel Observateur sur les informations transmises par la Suisse au gouvernement français sur le supposé compte bancaire détenu par Jérôme Cahuzac .

À lire aussi
Renforcement de l'Arcom, davantage de pluralisme... : Les propositions du rapport de la commission d'enquête sur l'attribution des fréquences de la TNT
Politique
Renforcement de l'Arcom, davantage de pluralisme... : Les propositions du rapport...
"Une tentative de censure au service de leur ami Bolloré" : Pourquoi le rapport de la commission qui a auditionné Cyril Hanouna et Yann Barthès pourrait être enterré
Politique
"Une tentative de censure au service de leur ami Bolloré" : Pourquoi le rapport de...
Européennes 2024 : Caroline Roux va arbitrer un débat entre Jordan Bardella et Gabriel Attal en direct sur France 2
Politique
Européennes 2024 : Caroline Roux va arbitrer un débat entre Jordan Bardella et...
"L'affaire Inès Reg et Natasha St-Pier a créé un fantasme identitaire" : Prisca Thevenot, porte-parole du gouvernement, revient sur le clash dans "Danse avec les stars"
Politique
"L'affaire Inès Reg et Natasha St-Pier a créé un fantasme identitaire" : Prisca...

"Il a été possible de vérifier si Jérôme Cahuzac a fermé un compte à l'UBS en février 2010, comme l'affirme Mediapart. D'après les Suisses, il semble que ce ne soit pas le cas. D'autres recherches, apparemment tout aussi négatives, seraient remontées jusqu'à l'année 2006 (pour des raisons de prescription)", écrit L'Obs. "Il semble", "apparemment", il n'en fallait pas plus à Mediapart pour remettre en doute les informations obtenues par l'hebdomadaire. D'autant plus qu'une dépêche Reuters, publiée quelques heures plus tard, affirme que "l'interprétation faite par L'Obs du document est inexacte".

"Je ne veux la mort de personne"

Malgré ces imprécisions, Jérôme Cahuzac estime que cet élément apporte un début de preuve de son innocence dans ce dossier. "Contrairement à ce que certains ont pu écrire dans certains quotidiens, je ne me suis jamais senti coupable, même si j'ai pu paraître accablé par le soupçon terrible qui pesait sur moi. Donc, ça n'est pas à moi de dire si je suis hors de cause ou pas. En conscience, je l'ai toujours été", lâche-t-il dans les colonnes du Monde. En réitérant ses attaques envers le site géré par Edwy Plenel : "Je ne veux la mort de personne. Je peux même accorder le crédit, une forme de sincérité, à vos confrères de Médiapart. Il se trouve qu'ils se sont trompés, sincèrement peut-être, mais ils se sont trompés. Le reconnaître relèverait d'une certaine élégance."

Mediapart s'est-il "trompé", comme l'affirme le ministre ? Fabrice Arfi, auteur de l'enquête sur Cahuzac, persiste et signe dans une note mise en ligne sur le site. "A ce jour, aucun journaliste n'a pu voir ledit document. Pas plus que quiconque ne sait quelles ont été les questions précises posées par Bercy. M. Cahuzac a-t-il par exemple demandé aux Suisses de chercher la trace d'un compte à son nom ? Ou d'un compte dont il fut l'ayant droit économique ? La différence est de taille, mais personne ne peut ni ne veut, pour l'heure, répondre à cette question", écrit-il.

Les médias responsables ?

Il s'étonne par ailleurs du chemin emprunté par ce document, de la Suisse aux services de Bercy alors qu'une enquête judiciaire pour "blanchiment de fraude fiscale" est en cours. "Après avoir fait semblant de rédiger une demande de levée du secret bancaire pour obtenir un certificat de moralité fiscale auprès de l'UBS - il a déclaré ne plus vouloir le faire désormais -, M. Cahuzac utilise les moyens de l'administration qu'il dirige pour tenter de court-circuiter une enquête judiciaire en cours le visant", dénonce Arfi.

Le journaliste de Médiapart tient pour responsable "le système médiatique" qui, en moins de 24 heures, "s'est enflammé autour d'une note que personne n'a vue, à partir d'un article d'un journal qui évoque ses conclusions au conditionnel." Pendant ce temps, l'enquête judiciaire suit toujours son cours. Démêlera-t-elle le vrai du faux ? Les deux parties y ont grand intérêt, leur honneur et leur réputation sont en jeu.

Jérôme Cahuzac
Jérôme Cahuzac
Jérôme Cahuzac repousse violemment des journalistes à son arrivée au tribunal
Jérôme Cahuzac : "J'ai le sentiment d'avoir toujours été irréprochable dans ma carrière politique"
Jérôme Cahuzac sur RTL : "Je suis en train d'écrire un livre"
BFMTV et RMC décrochent une interview exclusive de Jérôme Cahuzac
Voir toute l'actualité sur Jérôme Cahuzac
l'info en continu
"The Voice" 2024 : Qui sont les 5 finalistes de la saison 13 ?
TV
"The Voice" 2024 : Qui sont les 5 finalistes de la saison 13 ?
Netflix : Cette saga culte qui a attiré plus de 24 millions de spectateurs en France va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Cette saga culte qui a attiré plus de 24 millions de spectateurs en...
"Mais qu'est-ce qui se passe ?" : Bertrand Chameroy et Anne-Elisabeth Lemoine coupés en plein direct par un imprévu dans "C à vous"
TV
"Mais qu'est-ce qui se passe ?" : Bertrand Chameroy et Anne-Elisabeth Lemoine...
"Ça a créé des situations complètement dingues" : Julien Arnaud révèle les conséquences d'avoir un homonyme dans le groupe TF1
TV
"Ça a créé des situations complètement dingues" : Julien Arnaud révèle les...
"Je vais la balayer" : Inès Reg agacée par Chantal Ladesou dans "Mask Singer" 2024
TV
"Je vais la balayer" : Inès Reg agacée par Chantal Ladesou dans "Mask Singer" 2024
"The Voice" 2024 : On connaît le premier finaliste de la saison 13... repêché par Camille Lellouche dans le "Comeback"
TV
"The Voice" 2024 : On connaît le premier finaliste de la saison 13... repêché par...