Agacée par sa Une, Marine Le Pen menace de supprimer les subventions de "La Voix du Nord"

Partager l'article
Vous lisez:
Agacée par sa Une, Marine Le Pen menace de supprimer les subventions de "La Voix du Nord"
Marine Le Pen veut supprimer les suventions de "La Voix du Nord"
Marine Le Pen veut supprimer les suventions de "La Voix du Nord" © Abaca
La présidente du FN n'a pas apprécié le sujet de couverture du quotidien paru ce matin. Elle menace de supprimer ses aides à la presse si elle est élue.

"Un tract pour le Parti Socialiste". Voilà comment Marine Le Pen a qualifié la Une de "La Voix du Nord". "Pourquoi une victoire du FN nous inquiète" titre en effet ce lundi le quotidien du Nord sur une photo de la candidate à la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. A l'intérieur, la première partie sur une double page d'une enquête de la rédaction pour confronter les dires de Marine Le Pen à ses actes. La seconde sera publiée demain.

À lire aussi
Droits TV : Le groupe L'Equipe diffusera plus de 1.000 matchs européens jusqu'en 2026
TV
Droits TV : Le groupe L'Equipe diffusera plus de 1.000 matchs européens jusqu'en...
Michel Drucker annonce le transfert de "Vivement dimanche" de France 2 à France 3
TV
Michel Drucker annonce le transfert de "Vivement dimanche" de France 2 à France 3
Vincent Shogun ("Les ch'tis") s'effondre en larmes sur NRJ 12
TV
Vincent Shogun ("Les ch'tis") s'effondre en larmes sur NRJ 12

Invitée ce matin d'Olivier Mazerolle sur RTL, la présidente du Front national a vivement réagi à cette couverture. "C'est profondément scandaleux. Ils ont fait deux pages aujourd'hui, ils feront deux pages demain de tract, car c'est un tract pour le Parti socialiste", s'est-elle emportée. "Mais il ne faut pas s'en étonner, c'est la contrepartie des 9 millions de subventions qu'ils ont touchés du conseil régional socialiste sous cette mandature" a poursuivi la candidate, dénonçant "un vrai problème éthique".

Pour elle, la connivence entre le journal et les pouvoirs locaux sont la raison de cette Une. "Ces médias, en réalité, sont achetés par un exécutif, à qui, le moment venu, ils rendent la monnaie de l'énorme subvention qu'ils ont touchée", a estimé Marine Le Pen.

"Vous leur couperez les vivres si vous êtes élue ?", lui a alors demandé Olivier Mazerolle. "Mais de toute façon, c'est la raison pour laquelle ils nous mènent le combat. Depuis de nombreuses années, nous considérons que les 1,5 million accordés par an au groupe La Voix du Nord ne correspondent pas à un intérêt régional dans une région qui compte un million de pauvres. Ils cherchent à défendre leurs subventions et ça pose un énorme problème", a conclu la candidate.

l'info en continu
"Visual Suspect" : Arthur adapte un jeu de James Corden dès le vendredi 17 juin sur TF1
Programme TV
"Visual Suspect" : Arthur adapte un jeu de James Corden dès le vendredi 17 juin...
"L'arche de Noé de l'intelligence" : Alex Vizorek dézingue "Touche pas à mon poste"
Radio
"L'arche de Noé de l'intelligence" : Alex Vizorek dézingue "Touche pas à mon...
Droits TV : Le groupe L'Equipe diffusera plus de 1.000 matchs européens jusqu'en 2026
TV
Droits TV : Le groupe L'Equipe diffusera plus de 1.000 matchs européens jusqu'en...
M6 renonce à ses téléfilms de l'après-midi dès le lundi 13 juin
Programme TV
M6 renonce à ses téléfilms de l'après-midi dès le lundi 13 juin
Michel Drucker annonce le transfert de "Vivement dimanche" de France 2 à France 3
TV
Michel Drucker annonce le transfert de "Vivement dimanche" de France 2 à France 3
Audiences access 20h : Le JT de TF1 avec K. Mbappé très puissant, "TPMP" en forme, "C à vous, la suite" au million
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de TF1 avec K. Mbappé très puissant, "TPMP" en forme,...