Alain Weill : "Je ne veux pas vendre BFM TV"

Partager l'article
Vous lisez:
Alain Weill : "Je ne veux pas vendre BFM TV"
Alain Weill
Alain Weill © Abaca
A son tour, le patron de NextradioTV (RMC, BFM TV, BFM Business) réagit à l'annonce des rachats de Direct 8 et Direct Star par Canal+.

Les réactions s'enchaînent et se ressemblent. Au lendemain de l'annonce de la prise de contrôle de Direct 8 et Direct Star par Canal+ au groupe Bolloré, les acteurs du marché de la télévision gratuite s'émeuvent de ce nouvelle opération de concentration qui voit ainsi disparaitre Bolloré du marché, après Lagardère et AB.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

"Le constat est sans appel : la diversité du paysage audiovisuel français et par la-même son dynamisme n'ont jamais été autant menacés (...) Dans cette phase de concentration, (...) il serait essentiel de soutenir les derniers groupes indépendants issus du lancement de la TNT en 2005", estime Alain Weill. Sa chaîne, BFM TV, fait partie des seules "rescapées" avec NRJ 12.

"L'heure est grave. Ce n'est pas mon intention de vendre car l'aventure est loin d'être terminée. Nous avons des idées, des projets, et la volonté de nous développer. Mais le régulateur doit garantir le pluralisme de l'information et la diversité des opérateurs en attribuant très prochainement les fréquences disponibles aux acteurs" indépendants, ajoute-t-il, rappelant qu'un appel à candidatures concernant deux fréquences gratuites est bloqué depuis 2010 "sous la pression des acteurs historiques".

Alain Weill rappelle enfin l'incertitude qui plane autour de BFM TV alors que le groupe TF1 a demandé au CSA de faire passer sa chaîne info LCI de la TNT payante à la TNT gratuite. "Non seulement on empêche l'audiovisuel hertzien français de se renforcer au moment où la concurrence venue d'Internet va déferler sur les écrans, mais on fait également peser des menaces sur la survie d'une chaîne indépendante, BFM TV, en envisageant de rendre LCI gratuit", écrit Alain Weill.

commentaires
comments powered by Disqus
l'info en continu
"Vous avez la parole" : Découvrez le plateau de la nouvelle émission politique de France 2
TV
"Vous avez la parole" : Découvrez le plateau de la nouvelle émission politique de...
Premières séances : "Ad Astra" démarre fort avec un record pour James Gray, déception pour "Le Chardonneret"
Cinéma
Premières séances : "Ad Astra" démarre fort avec un record pour James Gray,...
Football : Faute de diffuseur, la LFP supprime la Coupe de la Ligue
Sport
Football : Faute de diffuseur, la LFP supprime la Coupe de la Ligue
"Retour à l'instinct primaire" : La saison 2 dès le 5 octobre sur RMC Découverte
Programme TV
"Retour à l'instinct primaire" : La saison 2 dès le 5 octobre sur RMC Découverte
"La Carte aux trésors" de Cyril Féraud revient le 9 octobre sur France 3
Programme TV
"La Carte aux trésors" de Cyril Féraud revient le 9 octobre sur France 3
"La France a un incroyable talent" : M6 prépare une saison avec d'anciens candidats
TV
"La France a un incroyable talent" : M6 prépare une saison avec d'anciens candidats
Vidéos Puremedias