L'apprenti sorcier : Magie survitaminée au ton bon enfant

Partager l'article
Vous lisez:
L'apprenti sorcier : Magie survitaminée au ton bon enfant
Sans prétention, "L’apprenti sorcier" est un film familial qui reprend le classique de Disney, version new-yorkaise, effets spéciaux et acteurs convaincants à l’appui.

Succès sans prétention mais bourré d’adrénaline, film familial parfait pour la période estivale, L’apprenti Sorcier transmet bien l’esprit du conte bien connu de Disney dans lequel un jeune maladroit s’essaie à manipuler les forces magiques sans grand succès.

Il est vrai que Jon Turteltaub a su s’entourer d’un cast d’acteurs géniaux, comme Alfred Molina et Nicolas Cage, qu’il dirige de la même façon dynamique que dans Benjamin Gates. Les acteurs qui endossent très bien le manteau des sorciers sont donc la raison principale du succès de ce film de magie déplaçant la lutte magique entre forces du mal et du bien du côté de New York pour devenir une version Sex And The City des Harry Potter.

Une histoire déjà vue à laquelle on redonne un souffle moderne



Si le scénario ne brille pas par son originalité, en commençant par un début de style [film%]L’Histoire sans fin[/film%] (un jeune garçon, la risée de tous, tombe par hasard dans une boutique étrange et découvre un monde nouveau), les scènes d’action se multiplient à vitesse grand V sans donner ni aux spectateurs, ni aux acteurs, un seul moment de répit.

Cette fois, on a tout misé sur des effets spéciaux du tonnerre, mais trop voyants (kitsch, vous avez dit kitsch ?) comme dans Prince of Persia, pas vraiment à l’image d’une magie où tout devrait être subtil. Boosté à l’adrénaline, le film de magie devient une sorte de James Bond très speed mâtiné d’un soupçon de romance.

L’apprenti sorcier traîne avec lui la nostalgie des Harry Potter : il lui manque le plus important, un soupçon d’âme qui ferait rêver, une poésie qui permettrait de s’envoler comme dans Labyrinthe. Mais le divertissement apéritif a occupé notre esprit, et, ayant retrouvé l’esprit Disney, on ne lui en veut finalement pas trop. De quoi donner envie de voir d’autres films magiques.

Jon Turteltaub
Jon Turteltaub
l'info en continu
Laurent Ruquier prépare une émission spéciale "On n'demande qu'à en rire" sur Paris Première
TV
Laurent Ruquier prépare une émission spéciale "On n'demande qu'à en rire" sur...
Cartman : Son émission intégralement dirigée par ChatGPT aujourd'hui sur Fun Radio
Radio
Cartman : Son émission intégralement dirigée par ChatGPT aujourd'hui sur Fun Radio
Formule 1 : Canal+ condamnée pour ne pas avoir flouté des marques de tabac et de vapotage
Justice
Formule 1 : Canal+ condamnée pour ne pas avoir flouté des marques de tabac et de...
Pascal Praud ému aux larmes en lisant le livre de Patrick Chesnais sur CNews
TV
Pascal Praud ému aux larmes en lisant le livre de Patrick Chesnais sur CNews
Paco Rabanne est mort
Personnalités
Paco Rabanne est mort
Audiences : Un mois après son arrivée, "Amour, gloire et beauté" fait-elle mieux sur TF1 que sur France 2 ?
Audiences
Audiences : Un mois après son arrivée, "Amour, gloire et beauté" fait-elle mieux...