Avenir incertain pour "Catherine et Liliane"

Partager l'article
Vous lisez:
Avenir incertain pour "Catherine et Liliane"
Catherine et Liliane, Canal+.
Catherine et Liliane, Canal+.
Où se retrouveront les secrétaires de Canal+ à la rentrée ?

C'est le programme court qui s'est imposé avec succès ces dernières années à la télévision française. "Catherine et Liliane", après quatre saisons dans "Le Petit Journal" de Canal+, vont-elles devoir prendre une retraite anticipée et forcée ? Le programme a été imaginé par Bangumi, la société de Laurent Bon et Yann Barthès. Mais l'animateur et le producteur ne pourront peut-être pas les emmener dans leurs valises sur TMC et TF1, Canal+ ayant co-produit le format.

À lire aussi
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie Lacarrau et de Julian Bugier ?
Audiences
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie...
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur la diffusion
Séries
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur...

Bangumi reste malgré tout propriétaire des marques "Catherine et Liliane" et "La revue de presse de Catherine et Liliane", déposées auprès de l'INPI. Si les deux secrétaires continuent leur route sans Yann Barthès la saison prochaine, elles ne pourront donc plus, selon nos informations, être produites dans le même contexte et sous la même forme : un plan fixe sur une salle de rédaction où elles commentent l'actualité avec parfois des guests pour participer à leurs sketchs. Catherine et Liliane devraient alors devoir trouver un autre terrain de jeu.

Emprisonner les talents

Canal+, soucieuse de ne pas voir tous ses talents partir chez la concurrence, fait tout pour retenir les célèbres secrétaires sur son antenne. Les discussions sont en cours. Vincent Bolloré rêve probablement de les "emprisonner" dans un contrat, comme il l'avait expliqué le 3 septembre dernier devant une centaine de cadres lors d'un comité de management. Il avait pris comme exemple la filiale musique de Vivendi, Universal. "Vos camarades de la musique (...) ils trouvent Bono, ils le ficellent dans des accords, il peut plus sortir. Ils trouvent n'importe quel nouveau talent, avant même qu'il ait commencé à toucher de l'argent, il est déjà prisonnier dans les contrats", avait-il expliqué.

Catherine et Liliane du "Petit Journal" ont envie de monter sur scène ? Pourquoi ne pas obliger le duo comique à être produit par une filiale du groupe, et le développer sur l'une des scènes dont Vivendi est propriétaire, comme L'Olympia ? Cela s'appelle "l'intégration verticale", très chère à Vincent Bolloré. Rendez-vous le 23 juin, jour de la dernière du "Petit Journal", pour savoir si Catherine et Liliane feront leurs adieux à Yann Barthès et/ou à Canal+.

Sur le même thème
l'info en continu
Décès de Jean-Pierre Bacri : Les programmations des chaînes en hommage au comédien
Programme TV
Décès de Jean-Pierre Bacri : Les programmations des chaînes en hommage au...
Audiences access 20h : Record pour "C à vous, la suite", le "19.45" en forme, "Quotidien" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 20h : Record pour "C à vous, la suite", le "19.45" en forme,...
Audiences access 19h : "DNA" faiblard, retour correct pour "La meilleure boulangerie", record pour "Quotidien"
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" faiblard, retour correct pour "La meilleure...
Audiences : "Sam" en tête sur TF1, "Opération Renaissance" sur M6 battue par W9, succès pour Bacri sur Arte
Audiences
Audiences : "Sam" en tête sur TF1, "Opération Renaissance" sur M6 battue par W9,...
"Peaky Blinders" : La saison 6 sera finalement la dernière
Séries
"Peaky Blinders" : La saison 6 sera finalement la dernière
Zoubir, "Prince de l'amour" et policier, visé par une "enquête administrative" selon "Le Parisien"
TV
Zoubir, "Prince de l'amour" et policier, visé par une "enquête administrative"...
Vidéos Puremedias