Baisse des ventes : Libé compte sur ses abonnés

Partager l'article
Vous lisez:
Baisse des ventes : Libé compte sur ses abonnés
Par Théo Chapuis Rédacteur
En octobre, les ventes de Libération ont fortement chuté.
En octobre, les ventes de Libération ont fortement chuté. © DR
Nicolas Demorand a présenté un plan stratégique visant à accentuer les efforts de Libération sur deux niveaux : à la fois l'offre numérique et les abonnements.

Alors que les ventes de Libération avaient explosé l'année dernière à la même période grâce à l'élection présidentielle, le quotidien enregistre une baisse de 30% en octobre. On estime qu'aujourd'hui, le journal écoule 40.000 à 50.000 exemplaires en kiosques. Ces mauvais chiffres ont poussé Nicolas Demorand, directeur du quotidien, à présenter un plan stratégique devant le comité d'entreprise du journal lundi 26 novembre.

À lire aussi
"Vous leur dites de baisser un peu" : Jean-Luc Mélenchon interrompt soudainement un duplex sur BFMTV
TV
"Vous leur dites de baisser un peu" : Jean-Luc Mélenchon interrompt soudainement...
"Il aurait dû être là" : Un invité fait faux bond à Anne-Élisabeth Lemoine quelques minutes avant le début de "C à vous"
TV
"Il aurait dû être là" : Un invité fait faux bond à Anne-Élisabeth Lemoine...
"Vous pouvez crier, ça ne m'intéresse pas !" : Tensions entre Sandrine Rousseau et Apolline de Malherbe sur BFMTV
TV
"Vous pouvez crier, ça ne m'intéresse pas !" : Tensions entre Sandrine Rousseau et...
"Les apprentis aventuriers" : Laurent Maistret raconte l'empoisonnement de Jessica Errero "qui a du mal à s'en remettre"
TV
"Les apprentis aventuriers" : Laurent Maistret raconte l'empoisonnement de Jessica...

Selon Le Monde, le quotidien a choisi d'agir sur deux fronts en opérant un basculement plus marqué vers l'offre numérique "libé.fr" et en augmentant le nombre d'abonnés des versions papier et numérique. Les abonnements représentent 40% des ventes du quotidien aujourd'hui, sans doute 50% l'an prochain. Défi : passer à 70% d'abonnés web et/ou papier "dans les années qui viennent", selon Xavier Ternisien.

Rédaction multisupports

Cette nouvelle orientation est une véritable rupture dans l'histoire du quotidien de gauche puisqu'il se vendait jusqu'ici principalement en kiosques. "Ce modèle impose que la rédaction devienne multisupports et que tous les journalistes écrivent indifféremment pour le Web ou le journal papier, ce qui est déjà largement le cas. Le projet devrait être réalisé à périmètre constant de la rédaction, sans réduction d'effectifs", précise notre confrère. Le journal devrait pourtant sortir la tête de l'eau et rembourser sa dette de sauvegarde de 1,8 million d'euros grâce à l'apport financier de 1,4 million d'euros promis par le promoteur Bruno Ledoux. Selon des sources internes, "la prochaine échéance difficile en matière de trésorerie sera début avril".

Cette baisse des ventes s'explique notamment par une actualité politique moins marquée par les socialistes. En octobre dernier, les primaires PS avaient largement profité au quotidien, la France avait particulièrement suivi ces débats d'idées entre les six motions du parti. La rédaction de Nicolas Demorand avait également profité de plusieurs non-parutions du Monde pour cause de grèves dans son imprimerie. Plus spectaculaire encore, la campagne présidentielle avait boosté les ventes de Libération au printemps 2012 : +280% le 7 mai 2012, au le lendemain de la victoire de François Hollande.

l'info en continu
Disney+ : La Chine fait censurer un épisode des "Simpson"
Plateforme
Disney+ : La Chine fait censurer un épisode des "Simpson"
"The Last of Us" : Pourquoi l'épisode 5 ne sera finalement pas diffusé sur Amazon Prime dimanche ?
Plateforme
"The Last of Us" : Pourquoi l'épisode 5 ne sera finalement pas diffusé sur Amazon...
"Vous leur dites de baisser un peu" : Jean-Luc Mélenchon interrompt soudainement un duplex sur BFMTV
TV
"Vous leur dites de baisser un peu" : Jean-Luc Mélenchon interrompt soudainement...
"Il aurait dû être là" : Un invité fait faux bond à Anne-Élisabeth Lemoine quelques minutes avant le début de "C à vous"
TV
"Il aurait dû être là" : Un invité fait faux bond à Anne-Élisabeth Lemoine...
Netflix annonce le retour de sa série la plus sulfureuse et dévoile la bande-annonce de la saison 2
SVOD
Netflix annonce le retour de sa série la plus sulfureuse et dévoile la...
"Vous pouvez crier, ça ne m'intéresse pas !" : Tensions entre Sandrine Rousseau et Apolline de Malherbe sur BFMTV
TV
"Vous pouvez crier, ça ne m'intéresse pas !" : Tensions entre Sandrine Rousseau et...