Conflit à iTELE : Le ministère du Travail à la rescousse

Partager l'article
Vous lisez:
Conflit à iTELE : Le ministère du Travail à la rescousse
iTELE entre dans sa quatrième semaine de grève.
iTELE entre dans sa quatrième semaine de grève. © Abaca
Les syndicats de la chaîne seront reçus cet après-midi par les services de Myriam El-Khomri.

iTELE doit entrer ce lundi dans sa quatrième semaine de grève, le deuxième plus long conflit social dans l'audiovisuel depuis mai 1968, après celui de Radio France, en mars-avril 2015. Les syndicats de la chaîne seront reçus cet après-midi par le ministère du Travail pour qu'il mette en place une médiation sociale "permettant de sortir de ce conflit dans le respect du droit et des personnes". La direction devrait aussi rencontrer les services de Myriam El Khomri pour tenter de trouver une porte de sortie.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Hypocrisie", "lâcheté", "vénalité" : Laurent Ruquier règle violemment ses comptes avec Catherine Barma
TV
"Hypocrisie", "lâcheté", "vénalité" : Laurent Ruquier règle violemment ses comptes...

Depuis le début du conflit, la direction campe sur ses positions et plusieurs journalistes ont déjà choisi de quitter la chaîne en activant leur clause de conscience, donnant droit à deux mois de salaire par année d'ancienneté. "Ce conflit est révélateur du malaise et du climat délétère qui s'est installé au sein du groupe tout au long de l'année écoulée. La reprise en main des 'Guignols de l'info', la disparition de 'Spécial Investigation', du 'Zapping' et des JT sur les antennes de mettent en évidence l'omniprésence de notre actionnaire dans les circuits de décisions", dénonce le syndicat +Libres dans un communiqué.

"L'actionnaire a déjà fait beaucoup de concessions et n'en fera plus"

Les grévistes réclament toujours l'élaboration d'une charte d'éthique et d'indépendance, des précisions sur le projet CNEWS et le retrait de l'antenne de l'animateur Jean-Marc Morandini. Jeudi, le CSA a mis en demeure iTELE pour plusieurs manquements mais la direction ne semble pas prête à négocier. "L'actionnaire (Vincent Bolloré) a déjà fait beaucoup de concessions et n'en fera plus", a assuré samedi un dirigeant de Canal+ à nos confrères de Libération.

Sur le même thème
l'info en continu
"Magnum" de retour le 5 août sur TF1
Programme TV
"Magnum" de retour le 5 août sur TF1
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time le 7 août sur TF1
Programme TV
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time le 7...
"Forces Spéciales - L'Expérience" : M6 dégaine son nouveau programme militaire le 4 août
Programme TV
"Forces Spéciales - L'Expérience" : M6 dégaine son nouveau programme militaire le...
Editorialiste politique de BFMTV en couple avec un ministre : La chaîne info réagit
TV
Editorialiste politique de BFMTV en couple avec un ministre : La chaîne info réagit
"Balance ton post" : Rokhaya Diallo et Geoffroy Lejeune rejoignent la bande de Cyril Hanouna
TV
"Balance ton post" : Rokhaya Diallo et Geoffroy Lejeune rejoignent la bande de...
14 juillet : Le dispositif chaîne par chaîne d'une cérémonie 2020 pas comme les autres
TV
14 juillet : Le dispositif chaîne par chaîne d'une cérémonie 2020 pas comme les...
Vidéos Puremedias