Les Meilleurs amis du monde : La gentillesse est un vilain défaut

Partager l'article
Vous lisez:
Les Meilleurs amis du monde : La gentillesse est un vilain défaut
Un scénario un peu vide, un rythme inégal, et des scènes qui tombent à plat, "Les Meilleurs Amis du monde" n'est ni totalement désagréable à regarder, ni vraiment un enchantement.

Avec cette petite comédie française sans prétention, mais malheureusement sans grande ambition non plus, Julien Rambaldi semble s'être un peu laissé aller à la facilité. On passe notre temps à attendre quelque chose qui n'arrive jamais vraiment. Le réalisateur-scénariste paraît s'être arrêté en cours de route dans cette comédie qui oscille entre cynisme et bons sentiments.

Un humour assis entre deux chaises



Le film met en scène deux couples d'amis aux styles plutôt opposés : un beauf vantard et sa femme nunuche qui passent leur temps à cracher leur apparente réussite au visage des autres, et un looser soumis marié à une caractérielle au franc-parler. Partant de là, et en y ajoutant des histoires de basse vengeance et d'extrême hypocrisie, on pouvait s'attendre à quelque chose d’affreux, sale et méchant. Au final juste grinçant, le film trouve vite ses limites et se borne à quelques répliques cassantes bien placées.

Quand l'absurde pointe le bout de son nez, c'est malheureusement trop rapidement écourté et qu'à de trop rares occasions. Un semblant de cynisme s'insinue parfois avec habilité, mais se fait vite balayer par un retour à l'émotion pas vraiment convaincant. Le film offre parfois l'espoir de voir les choses vraiment déraper, et tomber dans l'extrême. Notamment pendant une scène de chasse durant laquelle le trop gentil Pef en vient à menacer de son fusil son trop fier ami Marc Lavoine, ou quand un des gamins décide de "s'occuper" du hamster de la famille. Néanmoins, il y a toujours un filet de sécurité pour rattraper le tout et faire en sorte que ça ne s'écarte pas trop du droit chemin de la comédie gentillette. Moins incisif qu'il n'y paraît, le film reste finalement très/trop sage.

Des personnages caricaturaux qui sauvent les meubles



Les acteurs semblent prendre un grand plaisir à incarner leur personnages, caricatures de gens que l'ont a tous forcément croisés un jour. Le langage, les vêtements, les intonations, tout y est. Malheureusement, l'histoire tournant en rond, et les situations n'évoluant pas, leur prestation ne suffit pas à retenir notre attention.

[personnalite_ozap%]Pierre-François Martin Laval[/personnalite_ozap%], acteur hilarant que ce soit avec ou sans Les Robins des bois, trouve ici un rôle tout en discrétion qui ne lui laisse pas vraiment l'occasion d'exploser. Pascale Arbillot tient parfaitement le rôle de la nunuche d'intérieur coincée avec un mari exaspérant de prétention. Poussés dans des situations extrêmes, ces personnages auraient sûrement eu de quoi se développer davantage et faire preuve d'une vraie méchanceté savoureuse. Julien Rambaldi préfère nous en montrer le côté humain - pourquoi pas - mais le passage de l'humour à l'émotion est bien souvent maladroit et inutile.

Ce qui aurait pu être plus qu'une petite heure et demi aussi vite oubliée qu'un téléfilm du dimanche soir s’avère finalement bien trop gentillet. A vouloir sauver la morale et livrer une vision sincère de l'amitié, le réalisateur finit pas se cantonner à un humour trop doux, qui ne le démarque pas des autres comédies françaises du genre.

Julien Rambaldi
Julien Rambaldi
l'info en continu
"C'est au-delà de l'horreur !" : Ragnar Le Breton ému aux larmes en évoquant le conflit israélo-palestinien dans "Clique" sur Canal+
TV
"C'est au-delà de l'horreur !" : Ragnar Le Breton ému aux larmes en évoquant le...
TF1+ lance "Synchro", un nouvel outil de recommandation pour vous permettre de "réduire le temps passé" à chercher un programme à regarder
Plateforme
TF1+ lance "Synchro", un nouvel outil de recommandation pour vous permettre de...
"Les Gouttes de Dieu" : Avant même le lancement de la saison 1 sur France 2 ce lundi, une saison 2 déjà commandée
Séries
"Les Gouttes de Dieu" : Avant même le lancement de la saison 1 sur France 2 ce...
"Des cris dans le stade, enquête sur le racisme dans le football" : France 5 va diffuser en prime-time le documentaire choc de Mohamed Bouhafsi
TV
"Des cris dans le stade, enquête sur le racisme dans le football" : France 5 va...
Jonathan Cohen travaille sur un film sur "Marc", le personnage culte de "Le Flambleau" et de "La Flamme"
Séries
Jonathan Cohen travaille sur un film sur "Marc", le personnage culte de "Le...
"Fort Boyard" : Patrice Laffont, Cendrine Dominguez et Anne-Gaëlle Riccio vont faire leur retour dans l'émission de France 2 cet été
TV
"Fort Boyard" : Patrice Laffont, Cendrine Dominguez et Anne-Gaëlle Riccio vont...