Débat Le Pen/Besson : V. Peillon plante Arlette Chabot en direct et demande sa démission (vidéo)

Partager l'article
Vous lisez:
Débat Le Pen/Besson : V. Peillon plante Arlette Chabot en direct et demande sa démission (vidéo)
Arlette Chabot et Eric Besson sur le plateau de "A vous de juger", le 14 janvier 2009
Arlette Chabot et Eric Besson sur le plateau de "A vous de juger", le 14 janvier 2009 © France 2 - Christophe Russeil
Hier soir, en direct sur France 2, Arlette Chabot recevait Eric Besson dans A vous de juger. Le ministre de l'immigration et de l'identité nationale devait débattre avec Marine Le Pen et Vincent Peillon. Mais ce dernier a consciemment annulé sa participation à l'émission quelques minutes

Hier soir, en direct sur France 2, Arlette Chabot recevait Eric Besson dans A vous de juger. Le ministre de l'immigration et de l'identité nationale devait débattre avec Marine Le Pen et Vincent Peillon. Mais ce dernier a consciemment annulé sa participation à l'émission quelques minutes après le débat du magazine.

« Avec ce débat sur l'identité nationale et l'immigration, on affiche surtout un grand abaissement national. Et, en cette rentrée, la seule émission politique qu'on propose aux Français sur le service public, c'est un débat avec Monsieur Besson et Madame Le Pen. Il m'a semblé utile de solenniser et de dire aux Français que, pour un certain nombre d'entre nous, ça suffit. J'ai demandé d'ailleurs la démission d'Arlette Chabot et de la direction de France Télévisions qui a cautionné, c'est la première fois dans l'histoire de France un débat comme ça où on élimine l'opposition démocratique et où on met face-à-face Monsieur Besson et Madame Le Pen avec les thèses de haine qu'elle véhicule » a expliqué l'eurodéputé sur France Info.

« Ce n'est pas lui qui est piégé mais nous qui sommes piégés ce soir »



A l'antenne, Arlette Chabot a fait part de sa stupéfaction, expliquant avoir encore parlé de l'émission avec Vincent Peillon le matin même, au téléphone. « Il n'est pas relégué en seconde partie de soirée mais ça permettait (...) de conclure avec lui ce débat (...) Je vous indique que tout s'est fait dans la plus totale transparence (...) Ce n'est pas lui qui est piégé mais nous qui sommes piégés ce soir, et je regrette qu'un socialiste n'ait pas accepté ou ne nous ait pas fait savoir dans les temps qu'il ne souhaitait pas venir (...) Je pense que ce coup d'éclat est tout à fait regrettable » a expliqué, en direct, la directrice de la rédaction de France 2.

La chaîne publique a ensuite fait paraître deux communiqués : l'un pour dénoncer l'attitude de Vincent Peillon et un autre pour réaffirmer la confiance de la direction envers Arlette Chabot. « La décision de Vincent Peillon est incompréhensible sauf à envisager un coup médiatique. Le service public se doit d'organiser des débats afin d'assurer le pluralisme. Chaque responsable politique est libre d'y participer ou non, mais en assumant ses choix » explique France 2.

Ozap vous propose de découvrir le passage où Arlette Chabot annonce l'absence de Vincent Peillon en direct :

Sur le même thème
l'info en continu
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais on va régler tout ça"
TV
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais...
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
TV
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Radio
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à lécher le cul des gouvernants"
TV
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à...
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans "A prendre ou à laisser" et "TPMP"
TV
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans...
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici 2022
TV
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici...
Vidéos Puremedias