Direct 8 : deux témoins agressées suite au tournage d'une émission en Corse

Partager l'article
Vous lisez:
Direct 8 : deux témoins agressées suite au tournage d'une émission en Corse
Par Mélanie Rostagnat Rédactrice
Littoral corse
Littoral corse © Abaca
Deux témoins qui étaient intervenues dans le cadre d'une émission de Direct 8 sur le littoral corse ont été agressées.

S'il arrive que des journalistes se fassent agresser lors de leur reportage, les témoins ne sont pas non plus à l'abri des menaces. Ce week-end, alors qu'une équipe de la chaîne Direct 8 s'intéressait au littoral corse, deux écologistes intervenant dans le reportage ont été agressées à leur retour à Ajaccio. Après avoir emmené les journalistes de la chaîne dans l'anse de Cala di Fica afin d'illustrer le blocage illégal du littoral par des propriétaires privés, les deux femmes ont en effet été prises à partie sur le port d'Ajaccio par un patron de plage et son fils visiblement agacés par la tournure du reportage.

À lire aussi
"N'importe quoi !" : Quand BFMTV diffuse par erreur une mauvaise version de la météo
TV
"N'importe quoi !" : Quand BFMTV diffuse par erreur une mauvaise version de la...
"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père
TV
"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père
Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de s'excuser et en appelle à l'Arcom
TV
Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de...
Polémique "Slam" : France 3 fait son mea culpa après la réponse déplacée d'un candidat
TV
Polémique "Slam" : France 3 fait son mea culpa après la réponse déplacée d'un...

"Les militantes avaient emmené à Cala di Fica l'équipe de Direct 8 qui réalisait un reportage de 90 minutes sur le littoral corse pour leur montrer un exemple de blocage illégal d'accès au sentier par des propriétaires privés alors qu'il devrait être accessible au public, selon la loi", a déclaré un membre de l'association environnementale le GARDE, confirmant une information révélée par la radio France Bleu Corse Frequenza Mora. "L'une des militantes s'est retrouvée au sol devant son fils de 10 ans, choqué, tandis que la seconde, âgée de 72 ans, s'est fait tordre le bras", a ajouté la même source, ajoutant qu'une plainte avait été déposée. Les deux agresseurs présumés ont été entendus par la police, avant d'être relâchés. Le parquet d'Ajaccio s'est saisi de l'enquête.

L'occupation et la fermeture illégale de l'accès au littoral est un problème récurrent en Corse. En août 2011, deux journalistes de l'antenne locale de France 3 avaient déjà été agressées lors d'un reportage sur l'occupation du domaine public maritime, rapporte l'AFP.

l'info en continu
"N'importe quoi !" : Quand BFMTV diffuse par erreur une mauvaise version de la météo
TV
"N'importe quoi !" : Quand BFMTV diffuse par erreur une mauvaise version de la...
"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père
TV
"C à vous" : Elsa Zylberstein fond en larmes en évoquant son père
Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de s'excuser et en appelle à l'Arcom
TV
Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de...
Le site "Reflets" interdit par la justice de publier des articles sur Altice à partir de données piratées
Justice
Le site "Reflets" interdit par la justice de publier des articles sur Altice à...
Polémique "Slam" : France 3 fait son mea culpa après la réponse déplacée d'un candidat
TV
Polémique "Slam" : France 3 fait son mea culpa après la réponse déplacée d'un...
Audiences access 20h : Gilles Bouleau et Anne-Sophie Lapix au coude-à-coude
Audiences
Audiences access 20h : Gilles Bouleau et Anne-Sophie Lapix au coude-à-coude