Esther : Un scénario original mais une réalisation bancale

Partager l'article
Vous lisez:
Esther : Un scénario original mais une réalisation bancale
Malgré une réalisation bancale et tape-à-l'œil, "Esther" s'avère être une bonne surprise grâce notamment à son script efficace et son casting de choix.

Damien la malédiction, Les révoltés de l'an 2000, Le village des damnés, Joshua, Eden Lake ou dernièrement The Children, ce n'est pas la première fois qu'un film traite d'un tueur en culotte courtes. Pourtant, et malgré quelques défauts, Esther mérite toute notre attention.

Dévastée par la perte de son bébé et ne pouvant en concevoir un autre, Kate Coleman décide avec son mari John d'adopter un autre enfant, Esther, qui va se révéler bien différente de ce qu'ils espéraient. A première vue, le pitch annonce une mauvaise série B du samedi soir sur M6. L'idée de la gentille petite fille qui se transforme en tueuse sadique sent le réchauffé à plein nez, et la bande-annonce, pompeuse et ridicule, n'arrange rien à l'affaire. Va-t-on devoir encore se taper un bon vieux nanar, comme l'était le dispensable Le Beau-Père ?

Un script qui sauve une réalisation bateau



En fait non. Esther est une bonne surprise, assez réjouissante, qui partait pourtant de très loin. Le réalisateur Colet-Serra, auteur de La Maison de cire (avec Paris Hilton) et de Goal 2 (avec David Beckham), se rapproche plus de Brett Ratner (Dragon Rouge, Rush Hour 3) que de Guillermo Del Toro.

Et il ne s'est toujours pas amélioré derrière la caméra, puisqu'on a encore le droit à ses insupportables tics de réalisations, ces effets chocs sensés nous faire peur et qui font plus bailler qu'autre chose (le coup des apparitions fantomatiques, ça va bien 5 minutes). Collet-Saura peut donc remercier son scénariste, car le script s'avère efficace et sauve le film de l'ennui.

Un casting féminin remarquable



Car la grande force d'Esther, c'est évidemment son scénario, intelligent et bien mené, qui fait monter la tension crescendo et apporte son lot de surprises. Agrémenté de rebondissements judicieux, il nous tient en haleine jusqu'au bout et a le privilège de ne pas être tiré par les cheveux. On est scotché sur son siège et on attend le final avec un plaisir non dissimulé.

Autre point fort du film : son casting. La jeune Isabelle Fuhrman est exceptionnelle dans ce rôle et apporte beaucoup de maturité et de fraîcheur à son personnage. Une actrice est née. Le reste du casting féminin est aussi impeccable, puisque Vera Farmiga et la petite fille jouant la soeur sourde et muette sont excellentes. Dommage, en revanche, que l'acteur qui joue le mari soit aussi expressif que Christian Bale.

Les Revoltes De L'an 2000
Les Revoltes De L'an 2000
l'info en continu
"Brocéliande" : TF1 dévoile les premières images de sa série policière événement avec Nolwenn Leroy
TV
"Brocéliande" : TF1 dévoile les premières images de sa série policière événement...
Audiences pré-access : "Secret Story" en baisse et à un faible niveau sur TF1, "La meilleure boulangerie de France" frôle son plus bas sur M6
Audiences
Audiences pré-access : "Secret Story" en baisse et à un faible niveau sur TF1, "La...
Audiences access 20h : "Quotidien" sur TMC dévisse mais écrase la première de "TPMP même l'été" avec Pascale de la Tour du Pin, C8 derrière France 5 et Arte
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" sur TMC dévisse mais écrase la première de...
Audiences : Énorme carton pour Autriche/France, premier match des Bleus à l'Euro 2024 sur TF1
Audiences
Audiences : Énorme carton pour Autriche/France, premier match des Bleus à l'Euro...
"Tous ces gens là ne sont pas du tout cohérents" : Géraldine Maillet étrille les prises de position politiques des footballeurs et Youtubeurs
Radio
"Tous ces gens là ne sont pas du tout cohérents" : Géraldine Maillet étrille les...
"Vous préférez une chronique musique ou une chronique cuisine ?" : Alex Vizorek se paye Julien Sellier et Philippe Caverivière, ses collègues de RTL
Radio
"Vous préférez une chronique musique ou une chronique cuisine ?" : Alex Vizorek se...