Et si c'était lui/elle : Quand "Le Point" voit tout le monde président

Partager l'article
Vous lisez:
Et si c'était lui/elle : Quand "Le Point" voit tout le monde président
"Le Point", en décembre et octobre 2015.
"Le Point", en décembre et octobre 2015.
L'hebdomadaire use et abuse de la manchette "Et si c'était lui/elle" en fonction des variations de l'opinion.

Emmanuel Macron, révélation politique de l'année 2015, ça valait bien la couv' de l'hebdomadaire "Le Point". La semaine dernière, le journal mettait le ministre de l'Economie en Une, avec cette titraille : "Et pourquoi pas lui ?". Ce n'est pas la première fois que le journal prophétise l'élection présidentielle. A chaque fois qu'une personnalité politique monte dans l'opinion ou s'impose dans l'actualité, le journal la voit président(e).

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

En octobre dernier, "Le Point" mettait cette fois François Hollande en Une. L'astuce est la même mais l'accroche varie : "Ruse et manipulations du nouveau Machiavel : Et si à la fin, c'était encore lui ?". Pas de jaloux dans l'opposition puisque trois numéros plus tard, Alain Juppé grillait tout le monde, déjà "président" en Une de l'hebdomadaire.

En septembre 2011, quelques mois avant la présidentielle, "Le Point" voyait cette fois Nicolas Sarkozy rempiler à l'Elysée, avec cette Une : "Et si c'était (encore) lui ?". Raté. Un an plus tôt, en 2010, alors que la primaire socialiste n'avait pas encore eu lieu, l'hebdo imaginait... Martine Aubry en première opposante de Nicolas Sarkozy dans les urnes avec cette Une : "Et si c'était elle". Encore raté.

Le concurrent "L'Obs" n'est pas en reste. En 2007, il voyait Ségolène Royal future présidente de la République : "Et si c'était elle". Aussi raté... Mais l'hebdomadaire se distingue de ses confrères en voyant des vice-présidents partout : Ségolène Royal en 2015, Manuel Valls en 2012.

"Le Point", en octobre 2015.
"Le Point", en octobre 2015.
"Le Point", en 2010 et 2011.
"Le Point", en 2010 et 2011.
"Le Nouvel Observateur", en 2007.
"Le Nouvel Observateur", en 2007.
"L'Obs", en 2012 et 2015.
"L'Obs", en 2012 et 2015.
l'info en continu
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent Ruquier
TV
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent...
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Radio
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Presse
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au million, record pour "C l'hebdo" en direct
TV
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au...
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score...
"The Boys" : Amazon prépare un spin-off de sa série sur les super-héros
Séries
"The Boys" : Amazon prépare un spin-off de sa série sur les super-héros
Vidéos Puremedias