Eurovision 2019 : Bilal Hassani porte plainte après un flot d'injures homophobes et de menaces de mort sur Twitter

Partager l'article
Vous lisez:
Eurovision 2019 : Bilal Hassani porte plainte après un flot d'injures homophobes et de menaces de mort sur Twitter
Bilal Hassani après sa victoire dans "Destination Eurovision"
Bilal Hassani après sa victoire dans "Destination Eurovision" © Gilles Scarella
Le représentant de la France à l'Eurovision est victime d'une vaste campagne de cyber-harcèlement.

La haine à visage couvert. Depuis qu'il a accédé à la notoriété en ouvrant sa chaîne Youtube sur laquelle il compte désormais plus de 800.000 abonnés, Bilal Hassani, chanteur de 19 ans, est régulièrement la cible d'insultes homophobes et de menaces de mort.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
"Les mariés de l'an deux", "Fanfan", "Oscar" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Les mariés de l'an deux", "Fanfan", "Oscar" : Les films de F3 et de F2...

Une plainte contre X

Après sa victoire à "Destination Eurovision" samedi dernier sur France 2 avec la chanson "Roi", le phénomène de harcèlement en ligne dont est victime Bilal Hassani a pris une ampleur inédite, notamment sur Twitter où le représentant de la France pour la prochaine édition de l'Eurovision est très actif. A tel point qu'il a décidé de porter plainte contre X pour "injures, provocation à la haine et à la violence et menaces homophobes", comme l'a révélé son avocat Me Étienne Deshoulières à l'AFP. Cette démarche a reçu le soutien d'associations comme Stop Homophobie ou Urgence Homophobie.

Selon son avocat, Bilal Hassani a reçu "des milliers de tweets depuis qu'il est pressenti pour représenter la France à l'Eurovision". Ils se sont multipliés lorsqu'il a été officiellement choisi pour porter les couleurs de la France à Tel-Aviv en mai prochain. L'objectif de la plainte est de parvenir à identifier les auteurs anonymes des tweets injurieux et menaçants, dont une partie a été jointe au dossier. Et Me Deshoulières de rappeler que ces individus encourent "jusqu'à 6 ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende".

En plus de ces injures, l'artiste a été la cible ces derniers jours d'une infox (fake news) répandue par un site d'extrême droite selon laquelle il se serait vanté d'être Marocain et non pas Français, une information démentie par le service de fact-checking de l'AFP. De même, un dessin humoristique paru dans "Midi Libre" et le représentant sous une guillotine tel Louis XVI a suscité une incompréhension générale, obligeant le quotidien régional à faire son mea culpa.

"Je ne suis pas dans la provocation"

Son conseil assure cependant que le chanteur garde le moral dans cette période difficile. "Il est tellement heureux d'être à l'Eurovision qu'il ne se laisse pas démonter par des propos haineux sur internet", explique-t-il. De fait, l'interprète de "Roi" est depuis dimanche dernier en pleine promotion et enchaîne les passages, à la télé comme à la radio. Au micro de Nikos Aliagas ce matin sur Europe 1, Bilal Hassani a ainsi expliqué : "J'ai des perruques, mais je ne suis pas non plus dans la provocation. C'est un look. Il y a des gens qui ont des looks qui leur appartiennent et personne ne leur dit quoi que ce soit par rapport à ça", a-t-il estimé.

Sur le même thème
l'info en continu
"Space Force" : La série Netflix avec Steve Carell et Lisa Kudrow mise en ligne aujourd'hui
Séries
"Space Force" : La série Netflix avec Steve Carell et Lisa Kudrow mise en ligne...
Twitter masque un tweet de Donald Trump "glorifiant la violence"
Internet
Twitter masque un tweet de Donald Trump "glorifiant la violence"
TF1 condamnée pour travail dissimulé, licenciement abusif et discrimination
Justice
TF1 condamnée pour travail dissimulé, licenciement abusif et discrimination
Emeutes de Minneapolis : Un journaliste de CNN et son équipe arrêtés par la police en plein direct
TV
Emeutes de Minneapolis : Un journaliste de CNN et son équipe arrêtés par la police...
Mort de Guy Bedos : Les programmations des chaînes en hommage à l'humoriste (MAJ)
Programme TV
Mort de Guy Bedos : Les programmations des chaînes en hommage à l'humoriste (MAJ)
"Koh-Lanta" : Une règle inédite pour l'épreuve d'orientation ce soir
TV
"Koh-Lanta" : Une règle inédite pour l'épreuve d'orientation ce soir
Vidéos Puremedias