Eurovision 2019 : Bilal Hassani porte plainte après un flot d'injures homophobes et de menaces de mort sur Twitter

Partager l'article
Vous lisez:
Eurovision 2019 : Bilal Hassani porte plainte après un flot d'injures homophobes et de menaces de mort sur Twitter
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Bilal Hassani après sa victoire dans "Destination Eurovision"
Bilal Hassani après sa victoire dans "Destination Eurovision" © Gilles Scarella
Le représentant de la France à l'Eurovision est victime d'une vaste campagne de cyber-harcèlement.

La haine à visage couvert. Depuis qu'il a accédé à la notoriété en ouvrant sa chaîne Youtube sur laquelle il compte désormais plus de 800.000 abonnés, Bilal Hassani, chanteur de 19 ans, est régulièrement la cible d'insultes homophobes et de menaces de mort.

À lire aussi
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé ce mercredi soir sur France 2
TV
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé...
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie, Alphonse ("The Voice") annonce qu'il voulait le chanteur comme mentor
TV
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie,...
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis Corbière ne veut pas voir le film d'Aymeric Caron sur Gaza
TV
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis...
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star de TF1
TV
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star...

Une plainte contre X

Après sa victoire à "Destination Eurovision" samedi dernier sur France 2 avec la chanson "Roi", le phénomène de harcèlement en ligne dont est victime Bilal Hassani a pris une ampleur inédite, notamment sur Twitter où le représentant de la France pour la prochaine édition de l'Eurovision est très actif. A tel point qu'il a décidé de porter plainte contre X pour "injures, provocation à la haine et à la violence et menaces homophobes", comme l'a révélé son avocat Me Étienne Deshoulières à l'AFP. Cette démarche a reçu le soutien d'associations comme Stop Homophobie ou Urgence Homophobie.

Selon son avocat, Bilal Hassani a reçu "des milliers de tweets depuis qu'il est pressenti pour représenter la France à l'Eurovision". Ils se sont multipliés lorsqu'il a été officiellement choisi pour porter les couleurs de la France à Tel-Aviv en mai prochain. L'objectif de la plainte est de parvenir à identifier les auteurs anonymes des tweets injurieux et menaçants, dont une partie a été jointe au dossier. Et Me Deshoulières de rappeler que ces individus encourent "jusqu'à 6 ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende".

En plus de ces injures, l'artiste a été la cible ces derniers jours d'une infox (fake news) répandue par un site d'extrême droite selon laquelle il se serait vanté d'être Marocain et non pas Français, une information démentie par le service de fact-checking de l'AFP. De même, un dessin humoristique paru dans "Midi Libre" et le représentant sous une guillotine tel Louis XVI a suscité une incompréhension générale, obligeant le quotidien régional à faire son mea culpa.

"Je ne suis pas dans la provocation"

Son conseil assure cependant que le chanteur garde le moral dans cette période difficile. "Il est tellement heureux d'être à l'Eurovision qu'il ne se laisse pas démonter par des propos haineux sur internet", explique-t-il. De fait, l'interprète de "Roi" est depuis dimanche dernier en pleine promotion et enchaîne les passages, à la télé comme à la radio. Au micro de Nikos Aliagas ce matin sur Europe 1, Bilal Hassani a ainsi expliqué : "J'ai des perruques, mais je ne suis pas non plus dans la provocation. C'est un look. Il y a des gens qui ont des looks qui leur appartiennent et personne ne leur dit quoi que ce soit par rapport à ça", a-t-il estimé.

Eurovision
Eurovision
"Une action syndicale" : La demi-finale de l'Eurovision 2024 interrompue à la télévision belge pour protester contre la présence d'Israël
Nicky Doll ("Drag Race France") va commenter l'Eurovision 2024 avec Laurence Boccolini et Stéphane Bern sur France Télévisions
"Nous espérons que Slimane aura plus de chance" : Emmanuel Macron évoque les mauvais classements de la France à l'Eurovision
Eurovision junior 2023 : Qui est Zoé Clauzure ("The Voice Kids") qui représente la France ce dimanche ?
Voir toute l'actualité sur Eurovision
l'info en continu
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Presse
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé ce mercredi soir sur France 2
TV
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé...
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie, Alphonse ("The Voice") annonce qu'il voulait le chanteur comme mentor
TV
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie,...
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis Corbière ne veut pas voir le film d'Aymeric Caron sur Gaza
TV
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis...
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa démission de TV5 Monde qu'il dirigeait depuis 2012
Business
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa...
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star de TF1
TV
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star...