Fleur Pellerin défend Vincent Bolloré

Partager l'article
Vous lisez:
Fleur Pellerin défend Vincent Bolloré
Fleur Pellerin, ministre de la Culture.
Fleur Pellerin, ministre de la Culture. © Abaca
Invitée sur France Inter ce matin, la ministre de la Culture a assuré qu'"aucune enquête" n'avait démontré l'intervention du milliardaire breton dans la ligne éditoriale de Canal+.

Circulez, il n'y a rien à voir. Invitée ce matin au micro de Léa Salamé sur France Inter, Fleur Pellerin a défendu Vincent Bolloré, nouvel homme fort et propriétaire de Canal+. "Il y a un principe, et j'en suis la garante, qui est le respect du pluralisme des idées et des indépendances des rédactions. Je crois que le message a été entendu par Vincent Bolloré que j'ai eu au téléphone avant qu'il soit entendu par le CSA", a-t-elle d'abord expliqué. Le patron de Vivendi y a notamment annoncé jeudi la création d'un comité d'éthique.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...
Audiences matinales : Demorand et Salamé leaders en hausse devant Calvi en baisse, Belliard arrête la chute d'Europe 1
Audiences
Audiences matinales : Demorand et Salamé leaders en hausse devant Calvi en baisse,...

Revenant sur les cas de censure avérés de plusieurs documentaires sur les partenaires du groupe, Fleur Pellerin a défendu l'industriel breton. "Aucune enquête n'a pour l'instant révélé s'il y avait eu une intervention directe", a-t-elle assuré. Pourtant, il en existe plusieurs, de Mediapart (ici) ou encore du Monde (). "S'il s'avérait qu'il y a des interventions directes, des annonceurs, de l'actionnaire, sur une chaîne pour déprogrammer des programmes qui dérangent, il faudrait sans doute que j'évoque ce sujet avec le CSA", a conclu la ministre de la Culture.

L'intégralité de son interview

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
BFM Paris et BFM Lyon font peau neuve dès le 22 janvier
TV
BFM Paris et BFM Lyon font peau neuve dès le 22 janvier
Pierre-Antoine Capton va devenir l'actionnaire majoritaire de "Paris-Normandie"
Presse
Pierre-Antoine Capton va devenir l'actionnaire majoritaire de "Paris-Normandie"
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique de Canal+
TV
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique...
"Demain nous appartient" : Vers un spin-off dans une école hôtelière
Séries
"Demain nous appartient" : Vers un spin-off dans une école hôtelière
Elisabeth Lévy traite Raquel Garrido de "clown de la révolution"
TV
Elisabeth Lévy traite Raquel Garrido de "clown de la révolution"
"Qui veut être mon associé ?" aura une saison 2, a déjà annoncé Nicolas de Tavernost
TV
"Qui veut être mon associé ?" aura une saison 2, a déjà annoncé Nicolas de...
Vidéos Puremedias