France Télévisions : Changement à la tête de la communication du groupe public

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : Changement à la tête de la communication du groupe public
Siège de France Télévisions (2013)
Siège de France Télévisions (2013) © GUYON Nathalie / FTV France 5
Eve Demumieux remplace Virginie Sainte-Rose, seulement six semaines après son arrivée à la tête de la communication du groupe audiovisuel public.

Changement imprévu à la tête de la communication de France Télévisions. Selon une information de "L'Obs", que puremedias.com est en mesure de confirmer, Virginie Sainte-Rose, patronne de la com' du groupe public depuis seulement six semaines a été contrainte au départ la semaine dernière. Elle est remplacée à son poste par Eve Demumieux, figure historique de la communication de France Télévisions, jusque-là en charge de l'information du groupe public.

À lire aussi
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
TV
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Séries
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"

En cause : une décision de la commission de déontologie de la fonction publique. Cette dernière reproche à l'ex-patronne de la communication du Conseil supérieur de l'audiovisuel d'avoir été, pendant les trois derniers mois de la présidence d'Olivier Schrameck, sa directrice de cabinet, pour pallier un départ en congé maternité. L'instance estime qu'elle a, durant cette courte période, participé de manière active à la surveillance et au contrôle de France Télévisions, ce qu'a démenti Virginie Sainte-Rose pendant son audition, soulignant qu'elle n'avait participé ni de près ni de loin aux quelques décisions prises dans ce laps de temps.

Olivier Schrameck muet

Olivier Schrameck aurait en tout cas pu lever les doutes de la commission de déontologie sur le rôle exact joué par Virginie Sainte-Rose à cette période en versant au dossier une attestation, ce qu'il s'est obstinément refusé à faire selon "L'Obs". Depuis son départ en direction du Conseil supérieur de la magistrature, l'ancien président du CSA aurait d'ailleurs rompu tout lien avec ses anciens collaborateurs, même les plus proches, qu'il avait d'ailleurs quittés sans un mail d'au revoir à la fin du mois de janvier.

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences juillet : TF1 leader, M6 au plus bas, records historiques pour Arte, les RMC, TF1SF et Franceinfo
Audiences
Audiences juillet : TF1 leader, M6 au plus bas, records historiques pour Arte, les...
"Motive : le mobile du crime" : France 2 enchaîne avec la saison 3 dès ce soir
Programme TV
"Motive : le mobile du crime" : France 2 enchaîne avec la saison 3 dès ce soir
"Fourniret, la traque" : François-Xavier Demaison et Philippe Torreton à l'affiche d'un téléfilm pour TF1
TV
"Fourniret, la traque" : François-Xavier Demaison et Philippe Torreton à l'affiche...
Dieudonné banni de Facebook et Instagram
Internet
Dieudonné banni de Facebook et Instagram
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Internet
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche prochain" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche...
Vidéos Puremedias