Françoise Hardy : "Je suis toujours à Paris mais je vis dans un 3 pièces"

Partager l'article
Vous lisez:
Françoise Hardy : "Je suis toujours à Paris mais je vis dans un 3 pièces"
Françoise Hardy au "Grand Journal" (séquence à partir de la 13eme minute) © Canal+
La chanteuse Françoise Hardy revient sur la polémique lancée pendant la présidentielle sur sa feuille d'impôts et avoue avoir quitté son 8 pièces parisien pour un appartement de 3 pièces.

Elle avait suscité la polémique pendant la campagne présidentielle. Un plein débat sur la volonté de François Hollande de taxer à 75 % les hauts revenus et de réformer de l'ISF, Françoise Hardy s'était montrée très inquiète quant à son avenir. "Je vais être obligée de déménager, de quitter Paris à cause de l'ISF", avait déclaré l'interprète de "Message Personnel" dans une interview à Paris Match. "Je suis forcée, à pas loin de 70 ans et malade, de vendre mon appartement et de déménager. Si Hollande passe, je ne suis pas certaine que mon revenu suffira à payer mes impôts". Françoise Hardy avait joué la transparence sur sa feuille d'imposition indiquant avoir 150.000 euros des revenus : "Je paie 40.000 euros d'ISF par an. Si Hollande le multiplie par trois, qu'est-ce que je fais ? Je suis à la rue".

À lire aussi
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna, la sécurité intervient
TV
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna,...
"On peut être français en mangeant du couscous ?" : L'étrange question de Christine Kelly à Eric Zemmour sur CNews
TV
"On peut être français en mangeant du couscous ?" : L'étrange question de...
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin Castaldi sur C8 ?
Audiences
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin...

Hier soir, la chanteuse est revenue sur ses déclarations sur le plateau du "Grand Journal". "Vous savez qu'on m'a fait dire des choses que je n'ai jamais, jamais dites", a déclaré la chanteuse venue présenter son album "L'amour fou". "J'ai horreur de voyager. Même aller en Corse me pose problème. Je ne peux vivre qu'à Paris", a-t-elle réagi en coupant le sketch de Sébastien Thoen (à partir de la 13éme minute dans la vidéo ci-dessus).

"Je suis dans un 3 pièces au lieu d'un 8 pièces"

La chanteuse a rectifié ses propos tenus il y a plus de 6 mois : "J'étais en interview croisée avec Katie Melua. A un moment, le journaliste lui demande où elle habite. Elle dit se partager entre New York et Londres. Et moi j'ai cette réflexion : 'Ah quand j'étais jeune, je pensais ne jamais pouvoir vivre ailleurs qu'à Paris. Et quand je suis allée à Londres la première fois, et quand je suis allé à New York la première fois, je me suis dit que peut-être j'aurais pu vivre dans une grande ville comme ça'. Et c'est devenu que j'allais partir en exil fiscal à Londres, ce qui est absolument grotesque !", s'est-elle agacée.


"Le journaliste m'a ensuite demandé où j'habitais, je lui ai dit. Spontanément ça m'est venu, je n'ai pas réfléchi, j'ai oublié que la personne était journaliste... il ne faut jamais jamais jamais leur faire confiance. Et donc je lui dis 'j'habite là mais plus pour longtemps car je vais être obligée de déménager à cause de l'ISF'. C'est fait, j'ai déménagé ! Je suis toujours à Paris mais je suis dans un 3 pièces au lieu d'être dans un 8 pièces" a-t-elle précisé avant d'ajouter que son nouvel appartement était "très agréable".

"Mais non maman, ne t'inquiète pas, je t'inviterais chez moi"

En mai dernier, son fils Thomas Dutronc avait tenu à rassurer sa mère : "Mais non maman, ne t'inquiète pas je t'inviterais chez moi au cas où" avait-il écrit sur son compte Twitter. Lors d'un passage sur France 2 le candidat Hollande avait également tenter de rétablir des vérités : "Si les personnes qui sont à la rue payaient 40 000 euros d'ISF, elles seraient heureuses. Il y a des gens qui couchent dehors, dans les tentes, les roulottes, les caravanes. Je veux rassurer Françoise Hardy, l'ISF ne sera pas multiplié par trois puisque je vais revenir exactement au barème qui existait l'année dernière avant qu'il soit baissé par Nicolas Sarkozy. De ce point de vue-là, elle ne sera donc pas à la rue" avait-il expliqué.

Sur le même thème
l'info en continu
"Canal sports club" : Marie Portolano fait ses adieux en larmes
TV
"Canal sports club" : Marie Portolano fait ses adieux en larmes
Audiences samedi : Record de saison pour "Les docs du week-end", "Cuisine ouverte" en baisse, Nikos au niveau de Nagui
TV
Audiences samedi : Record de saison pour "Les docs du week-end", "Cuisine ouverte"...
Audiences : "The Voice" leader en hausse, "Commissaire Magellan" toujours très haut, score bas pour la Coupe de France
TV
Audiences : "The Voice" leader en hausse, "Commissaire Magellan" toujours très...
Exclu de "The Voice", The Vivi sort du silence et s'en prend aux médias dans un clip
TV
Exclu de "The Voice", The Vivi sort du silence et s'en prend aux médias dans un clip
Agression d'un photo-reporter à Reims : Un deuxième suspect en garde à vue
Justice
Agression d'un photo-reporter à Reims : Un deuxième suspect en garde à vue
Eric Dupond-Moretti :  "'Les Marseillais', j'adore ! Je connais tout par coeur. Ça me fascine"
TV
Eric Dupond-Moretti : "'Les Marseillais', j'adore ! Je connais tout par coeur. Ça...
Vidéos Puremedias