Google condamné en tant qu'éditeur en Australie

Partager l'article
Vous lisez:
Google condamné en tant qu'éditeur en Australie
Par Julien Lalande Journaliste - Directeur de la publication
Julien Lalande est journaliste pour puremedias.com. Passionné par le monde des médias depuis de longues années, il a co-fondé le site en 2002 lorsqu'il était encore étudiant.
Google a été condamné par la justice australienne.
Google a été condamné par la justice australienne. © Google
Google a été condamné en tant qu'éditeur en Australie. Selon la justice australienne, le moteur de recherche aurait diffamé un particulier de 62 ans en insinuant qu'il était un membre de la pègre local.

Considéré généralement comme un hébergeur, Google a été condamné aujourd'hui en Australie à 200.000 dollars australiens (164.000 euros) de dommages et intérêts pour diffamation en tant qu'éditeur.

À lire aussi
Mis en examen, Arnaud Lagardère contraint de quitter de son poste de PDG du groupe Lagardère
Justice
Mis en examen, Arnaud Lagardère contraint de quitter de son poste de PDG du groupe...
"Faut s'arrêter là !" : Le youtubeur Cyprien Iov annonce déposer plainte contre de fausses publicités usurpant son image avec une IA
Justice
"Faut s'arrêter là !" : Le youtubeur Cyprien Iov annonce déposer plainte contre de...
Arthur, Cyril Hanouna et Mokhtar menacés de mort sur Instagram : L'auteur des messages antisémites condamné à six mois de prison avec sursis
Justice
Arthur, Cyril Hanouna et Mokhtar menacés de mort sur Instagram : L'auteur des...
La plainte de Booba contre Magali Berdah pour "pratiques commerciales trompeuses" a été classée sans suite
Justice
La plainte de Booba contre Magali Berdah pour "pratiques commerciales trompeuses"...

A l'origine de la plainte : Milorad Trkulja. Ce producteur de musique avait été associé à la pègre de Melbourne après s'être fait tirer dans le dos dans un restaurant de la ville en 2004. Si l'enquête n'a jamais abouti, la première phrase ressortant d'une recherche Google sur son nom mentionne qu'il ait été atteint par "un tueur à gages".

Pour la justice australienne, Google doit être tenu responsable des contenus qu'il héberge au même titre que les bibliothèques ou les marchands de journaux "auxquels a parfois été reconnue la qualité d'éditeur dans le cadre de la loi contre la diffamation". De surcroît, le géant de Mountain View n'a pas bloqué le contenu mis en cause malgré les demandes du plaignant en octobre 2009.

A noter que cet Australien de 62 ans avait déjà remporté un procès similaire face à Yahoo! : il avait empoché 225.000 dollars australiens (184.000) de dommages et intérêts pour les mêmes motifs.

l'info en continu
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et passé par "Stade 2", est mort
TV
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et...
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente agression, Olivier Ménard de retour sur la chaîne L'Équipe
TV
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente...
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant détrône le phénomène "Sous la Seine"
Netflix
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant...
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la production lui cherche une remplaçante
TV
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la...
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend les pieds dans le tapis face à Benjamin Duhamel sur BFMTV
Politique
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend...
Mort de l'acteur Donald Sutherland, vu dans "Hunger Games" et sur TF1 dans la série "Crossing Lines" avec Marc Lavoine
Personnalités
Mort de l'acteur Donald Sutherland, vu dans "Hunger Games" et sur TF1 dans la...