Guerre en Ukraine : Facebook autorise dans certains pays les appels à la mort de Vladimir Poutine

Partager l'article
Vous lisez:
Guerre en Ukraine : Facebook autorise dans certains pays les appels à la mort de Vladimir Poutine
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Facebook, Whatsapp, Messenger et Instagram ont subi une énorme panne récemment © Abaca
Le groupe Meta a indiqué, ce jeudi, "faire preuve d'indulgence pour des formes d'expression politique qui enfreindraient normalement" ses règles.

Modération à géométrie variable. À l'heure de la guerre en Ukraine, le groupe Meta a confirmé, ce jeudi, autoriser les appels à la violence quand ceux-ci visent les Russes. Concrètement, cela signifie que les réseaux sociaux du groupe, Facebook et Instagram, ont pris la décision de ne pas supprimer les messages hostiles à l'armée et aux dirigeants russes.

À lire aussi
"Je vais essayer de ne pas chialer" : François-Xavier Ménage bouleversé par des scènes de guerre en Ukraine
Guerre Ukraine
"Je vais essayer de ne pas chialer" : François-Xavier Ménage bouleversé par des...
Russie : Le groupe Meta (Facebook, Instagram) banni pour "extrémisme"
Guerre Ukraine
Russie : Le groupe Meta (Facebook, Instagram) banni pour "extrémisme"
Ukraine : La mise au point de "Quotidien" après une séquence sur le double discours supposé d'Emmanuel Macron
Guerre Ukraine
Ukraine : La mise au point de "Quotidien" après une séquence sur le double...

Cette annonce est la conséquence de la révélation par l'agence de presse Reuters de documents actualisant la politique de modération du groupe Meta, après l'invasion de l'Ukraine par la Russie. "Dans le cadre de la guerre en Ukraine, le groupe Meta permet aux utilisateurs des réseaux sociaux Facebook et Instagram d'appeler à la violence contre les Russes et les soldats russes", a ainsi pu lire Reuters dans des mails échangés en interne.

"Indulgence pour des formes d'expression politique"

Les appels au meurtre des présidents russe et biélorusse, Vladimir Poutine et Alexander Lukashenko, sont aussi autorisés, toujours selon ces mails envoyés en interne aux modérateurs, à condition que les publications contiennent moins de deux "indicateurs de crédibilité", comme le lieu, la date ou la méthode employée par l'internaute qui souhaiterait mettre ses menaces à exécution.

"En raison de l'invasion russe de l'Ukraine, nous faisons preuve d'indulgence pour des formes d'expression politique qui enfreindraient normalement nos règles sur les discours violents telles que 'mort aux envahisseurs russes'", a confirmé à l'AFP Andy Stone, responsable de la communication de Meta, la maison mère de Facebook, à Reuters. "Nous continuons de ne pas autoriser des appels à la violence crédible contre des civils russes", a-t-il pris soin néanmoins de préciser.

Cette nouvelle politique s'appliquerait, selon Reuters, dans des pays tels que l'Arménie, l'Azerbaïjan, l'Estonie, la Géorgie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie, l'Ukraine et la Russie, où Facebook a été interdit. Le 24 février, a repéré BFMTV, le site "The Intercept" avait également dévoilé des documents internes montrant que "Facebook autorisait l'apologie du régiment d'Azov, un groupe militaire néonazi luttant contre les Russes. Une exception valable à condition que les publications évoquent explicitement leur rôle dans la défense de l'Ukraine".

Facebook bloqué en Russie

Comme la Corée du Nord et la Chine avant elle, la Russie a bloqué Facebook dans son pays la semaine dernière. L'accès à Twitter n'est que limité. Cette guerre de communication ne cesse de s'intensifier depuis une dizaine de jours.

En guise de réplique à la suspension, le 2 mars, des médias financés par la Russie, RT France et Sputnik, dans l'Union européenne, le Parlement russe avait adopté, quarante-huit heures plus tard, un texte criminalisant la diffusion "d'informations mensongères" sur les actions des forces armées russes en Ukraine. Le régime de Vladimir Poutine entend ainsi punir de diverses peines de prison pouvant aller jusqu'à 15 ans les journalistes russes et internationaux ne reprenant pas les informations officielles du Kremlin. Dans le cas contraire, ces journalistes seraient considérés comme des émetteurs de fausses informations.

Plusieurs médias occidentaux, comme la BBC, ont, en conséquence, suspendu le travail de leurs correspondants à Moscou.

Mise à jour à 15h30 : Le Kremlin a contre-attaqué, selon l'AFP, après la communication de Meta. Des poursuites ont été engagées, vendredi 11 mars, contre l'entreprise américaine pour "appel aux meurtres de ressortissants russes de la part des collaborateurs de la société américaine Meta". Parallèlement, le parquet russe a demandé que Facebook soit considéré comme une organisation "extrémiste", de bloquer l'accès à Instagram et de restreindre celui de Whatsapp dans le pays (actuellement, seul Facebook y est bloqué). C'est désormais chose faite.

Des parlementaires russes ont par ailleurs annoncé avoir formulé la même demande au régulateur des médias et d'Internet du pays.

Facebook
Facebook
Meta (ex-Facebook) menace d'interdire les contenus d'actualité
Meta (Facebook) va licencier 11.000 personnes
Russie : Le groupe Meta (Facebook, Instagram) banni pour "extrémisme"
Voir toute l'actualité sur Facebook
l'info en continu
Frédéric Moget, directeur général de Paramount France : "En 2022, toutes les étoiles se sont alignées pour nous"
Interview
Frédéric Moget, directeur général de Paramount France : "En 2022, toutes les...
"Vous me prenez pour une conne !" : Roselyne Bachelot, agacée, s'emporte contre Éric Brunet sur RTL
Radio
"Vous me prenez pour une conne !" : Roselyne Bachelot, agacée, s'emporte contre...
"La France a un incroyable talent" : Qui sont les finalistes de la saison 17 sur M6 ?
TV
"La France a un incroyable talent" : Qui sont les finalistes de la saison 17 sur M6 ?
Journée de la laïcité : LCP diffuse ce matin une reconstitution avec des comédiens des débats de la loi de 1905
TV
Journée de la laïcité : LCP diffuse ce matin une reconstitution avec des comédiens...
Audiences access 20h : "Touche pas à mon poste" en repli sur C8
Audiences
Audiences access 20h : "Touche pas à mon poste" en repli sur C8
Audiences access 19h : Nagui large leader sur France 2
Audiences
Audiences access 19h : Nagui large leader sur France 2