Hop : Circulez, y a rien à voir !

Partager l'article
Vous lisez:
Hop : Circulez, y a rien à voir !
Quand l'été arrive et que le cinéma américain bat son plein, il y a du bon, du moins bon et parfois du très moins bon. Et "Hop" de Tim Hill (Alvin et les Chipmunks, Garfield) est clairement LE film jeunesse à éviter en ce début juillet.

Sorti en avril dernier aux Etats Unis, la cinquième merveille de Tim Hill arrive avec trois mois de retard - et bien malgré nous - en France. Et on s'en serait bien passé. Pour être honnête, ce film est une énigme, d'autant qu'il est porté par un cast prometteur, au premier rang duquel Hugh Laurie qui double le Lapin de Pâques. James Marsden, le héros en chair et en os, est plutôt bon acteur et a notamment fait ses preuves avec son rôle de Cyclope dans la trilogie X-men ou dans le dérangeant The Box. Mais ici, on le retrouve en Tanguy idiot, glandeur, sur-jouant et (comble !) croyant au lapin de Pâques comme un gamin de 4 ans croît au Père Noël.

N'ayant aucun but précis dans la vie, note héros se voit alors confier par sa sœur Sam (Kaley Cuoco) la somptueuse villa californienne de son patron qu'elle ne peut garder car il y a des chiens très très méchants et elle en a très très peur. Attendez la suite. Chemin faisant, il manque d'écraser Robbie (Russell Brand !), fils du célèbre Lapin de Pâques (Hugh Laurie, donc), fraîchement échappé de l'usine de Pâques pour l'usine à rêves d'Hollywood afin de tenter sa chance comme batteur. Tous deux voulant échapper à leur destin tout tracé par le patriarche, ils vont s'unir et se soutenir mutuellement dans la quête de leur rêve, bla bla bla bla...

What the f*** !



Les scénaristes du très bon Moi, moche et méchant étaient-ils sérieux quand ils ont pondu cette trame sans âme ? Non mais, franchement ? On a rarement été subjugué devant autant d'idioties face à ce film qui aurait dû directement atterrir au rayon jeunesse de la FNAC plutôt que d'occuper une salle de cinéma. Les enfants, au dessus de 5 ans, ne tiennent pas en place, les parents, agacés, se regardent en se rejetant la faute et, résultat, ce machin n'atteint pas son objectif de séduction grand public.

Techniquement passable, nous étions beaucoup plus enthousiastes devant un certain Roger Rabbit (1988). Les personnages, aussi bien animés que réels, manquent de pertinence humoristique et tous les gags sont grotesques. Kaley Cuoco (The Big Bang Theory), en sœur dévouée, cabotine tant elle est fadasse avec ses apparitions éclairs. D’ailleurs, on se nettoie encore les yeux en se demandant s'il s'agit bien de David Hasselhoff qui a sûrement du voir de la lumière, pointer le bout de son nez (sobre) et faire son petit come-back en juré de télé-crochet. Rien que ça.

On imagine très bien Universal, hyper enthousiaste à l'idée de lancer une nouvelle franchise, faisant appel à des valeurs sûres hollywoodiennes, seulement on se demande comment ils ont pu oublier de s'interroger sur l’absurdité de ce produit à 63 millions de dollars (tout de même). En espérant que les Schtroumpfs feront la différence.

Tim Hill
Tim Hill
l'info en continu
"Vous avez des questions un petit peu plus conséquentes ?" : Vincent Dedienne charrie Anne-Elisabeth Lemoine
TV
"Vous avez des questions un petit peu plus conséquentes ?" : Vincent Dedienne...
"Ils sont en train de chercher une nouvelle radio" : Alex Vizorek tente d'attirer sur RTL les auditeurs de France Inter
Radio
"Ils sont en train de chercher une nouvelle radio" : Alex Vizorek tente d'attirer...
"C'est un choix narratif" : Pourquoi Jeremy Lewin (Timothée) est absent du début de la saison 4 de "HPI" sur TF1 ?
TV
"C'est un choix narratif" : Pourquoi Jeremy Lewin (Timothée) est absent du début...
"C'était la moindre des choses d'être un peu décent" : Comment la production de "Plus belle la vie" a imaginé l'intrigue expliquant la mort d'Abdel Fedala (Marwan Berreni)
TV
"C'était la moindre des choses d'être un peu décent" : Comment la production de...
"Ça me manque terriblement " : Céline Dion en larmes dans les premières images de son documentaire sur le combat contre la maladie
Plateforme
"Ça me manque terriblement " : Céline Dion en larmes dans les premières images de...
Événement, "C ce soir" sur France 5 diffuse ce soir "Moi aussi", le court métrage de Judith Godrèche présenté à Cannes, en présence de la réalisatrice
TV
Événement, "C ce soir" sur France 5 diffuse ce soir "Moi aussi", le court métrage...