Emily VanCamp : "Je rêve de tourner dans 'Dexter'"

Partager l'article
Vous lisez:
Emily VanCamp : "Je rêve de tourner dans 'Dexter'"
Entretien avec l'actrice américaine, qui évoque son personnage dans "Brothers & Sisters", l'évolution de la série, et... les terribles scènes de dîner familial !

Le Festival de Télévision de Monte-Carlo s'est terminé jeudi, mais Ozap a ramené dans ses valises quelques interviews de stars des séries américaines. Parmi elles, Emily VanCamp, qui incarne Rebecca dans la série familiale Brothers & Sisters, que la chaîne ABC diffuse chaque dimanche à 22h depuis quatre ans. L'actrice a intégré le cast au milieu de la première saison, après avoir campé le personnage d'Amy Abbott dans Everwood pendant quatre ans.

De passage à Monte-Carlo pour assurer la promotion de Brothers & Sisters, l'actrice a accordé quelques minutes à Ozap pour évoquer son personnage, à l'origine une jeune fille rebelle qui s'est finalement calmée, ainsi que l'évolution de son couple avec Justin. L'actrice s'exprime également sur certains choix un peu polémiques des scénaristes, révèle ses pires souvenirs de tournage, et son rôle de rêve. Attention, cet entretien contient inévitablement quelques spoilers.

« Rebecca devait grandir... ou aller en prison ! »



Tu es l'un des personnages qui a le plus évolué dans la série depuis ton arrivée. Au début, tu étais une jeune fille perturbée, pleine de colère, et aujourd'hui tu es une fille bien sous tous rapports... Que penses-tu des changements qu'a vécus Rebecca ?

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué pour "Top départ" sur M6
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué...


Je pense que ça a été très intéressant. Tous les jeunes d'une vingtaine d'années vivent des transitions assez énormes, c'est une période pendant laquelle on apprend à se connaître soi-même. Je pense que Rebecca a vraiment commencé à changer quand les Walker l'ont accueillie, elle a vraiment trouvé un but dans sa vie. Et puis sa relation avec sa mère a toujours été très intense... Mais c'est une évolution très intéressante, et ça a été un plaisir de la jouer.

Avant de jouer Rebecca, ton rôle le plus marquant était Amy Abbott dans Everwood, et là encore, tu étais une jeune fille bien sous tous rapports. N'as-tu pas peur de t'enfermer un peu dans ce genre de rôles ?
C'est justement ce qui m'a plu, à l'origine, dans le rôle de Rebecca : elle était un peu rebelle, sombre... Mais tu sais, on ne peut pas tirer un personnage comme ça en longueur, il ou elle doit grandir, tourner la page, ou alors... aller en prison ! (Rires) Donc je ne pense pas que le personnage de Rebecca pouvait rester dans cette dynamique-là. Et comme on ne contrôle pas la durée de vie d'une série, je suis contente qu'il ne l'ait pas laissée comme la fille rebelle et qu'elle ait pu grandir et évoluer.

« Rebecca et Justin ? Je ne savais pas trop quoi en penser »



Que penses-tu de l'évolution de la relation entre Rebecca et Justin ?
Là aussi, l'évolution a été assez intéressante - étant donné qu'ils pensaient être frère et soeur ! (Rires) Au début, c'était un peu bizarre. Mais on ne contrôle pas ses sentiments, on ne choisit pas de qui on tombe amoureux. Et puis il y avait une vraie alchimie entre Dave Annable et moi, et je pense que c'était finalement moins bizarre que si on était resté frère et soeur. Ca se passe très bien en tout cas, j'adore Dave et on s'amuse beaucoup. Mon personnage a vécu tellement de choses qu'elle le mérite.

Tu comprends que cette relation ait fait grincer des dents du côté des téléspectateurs, au début ?
J'ai complètement compris la réaction des gens, oui. J'ai eu la même ! Je ne savais pas trop quoi en penser, en fait. Certains ont adoré cette évolution, d'autres l'ont détestée... Mais c'est ça, la télévision, c'est aussi un peu la controverse. Et je pense que notre série aime bien, de temps en temps, sortir des sentiers battus.

« On a la possibilité de changer un peu les scénarios »



Est-ce que tu serais capable de quitter une série si tu t'y ennuies, même si ça implique que tu te retrouves sans travail ?
Pour moi, le plus important, c'est d'être heureuse sur un plan créatif et d'être toujours stimulée par les personnages que je joue. J'ai toujours suivi cette ligne de conduite pour prendre mes décisions, et pour l'instant ça m'a plutôt réussi. J'espère continuer dans cette voie, et j'espère qu'on écrira toujours des personnages forts et intéressants que je pourrai jouer. Et je pense que c'est toujours bien d'essayer de nouvelles choses, même si on se plante après. On ne peut pas reprocher aux gens de tenter de nouvelles expériences, de relever des défis. Parfois on y arrive, parfois non.

Dans le cas de Brothers & Sisters, as-tu déjà exprimé tes réserves vis-à-vis d'un aspect du scénario qui ne te plaisait pas ?
Oui, tout à fait. Tout le monde est très ouvert du côté des scénaristes, et il y a toujours eu une véritable collaboration. Ce n'est pas comme ça partout, on a beaucoup de chance ! On a la possibilité de changer un peu les choses, et puis je pense que c'est aussi positif pour les scénaristes. Ils écrivent pour un cast très conséquent, donc le fait de lâcher parfois un peu de lest créativement parlant, ce n'est pas plus mal, parce qu'ils ont beaucoup, beaucoup de travail.

« Les scènes de dîner sont très, très longues »



Quel est votre plus mauvais souvenir sur le tournage ?
(Rires) On a eu des scènes de dîner très, très longues. (Rires) Elles sont très drôles à tourner pendant les deux premières heures, mais au bout de la sixième heure, on se dit « mon Dieu, combien de fois je vais encore devoir dire cette réplique ? ». Certaines ont été parmi les pires de toute la série.

Et le meilleur ?
Il y en a tellement... Quand on travaille avec des gens qui accordent tant d'importance à leur boulot, et qui essaient de créer quelque chose de vraiment bon, on n'a que des bons souvenirs. Il y a bien sûr des mauvais moments, mais pas de mauvais souvenirs à proprement parler. Les mauvais moments ne ternissent en rien tous les bons souvenirs. Je pense à une scène où Scotty doit chanter devant toute la famille... C'était très bien fait, et très émouvant. Mais Luke MacFarlane a dû rechanter la chanson, encore et encore. J'avais de la peine pour lui. On était tous tellement fatigués !

Dans quelle série aimerais-tu jouer, si tu n'étais pas dans Brothers & Sisters ?
Dexter ! Je jouerais même une figurante dans cette série ! Je l'adore !

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
Politique
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le 14 novembre
Programme TV
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le...
"J'espère qu'il écoute Europe 1" : Le lapsus de Thomas Sotto sur RTL
Radio
"J'espère qu'il écoute Europe 1" : Le lapsus de Thomas Sotto sur RTL
"Wheeler Dealers France" : La saison 4 arrive le 14 novembre sur RMC Découverte
Programme TV
"Wheeler Dealers France" : La saison 4 arrive le 14 novembre sur RMC Découverte
Hervé Gattegno nommé à la tête de "Paris Match"
Presse
Hervé Gattegno nommé à la tête de "Paris Match"
Jarry ému aux larmes sur Europe 1
Radio
Jarry ému aux larmes sur Europe 1
Vidéos Puremedias