Jean-Jacques Bourdin s'emporte contre Jean-Luc Mélenchon : "Ca, je ne l'accepte pas !"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Jacques Bourdin s'emporte contre Jean-Luc Mélenchon : "Ca, je ne l'accepte pas !"
Jean-Jacques Bourdin s'emporte contre Jean-Luc Mélenchon © Dailymotion
Invité ce matin de l'émission de Jean-Jacques Bourdin, Jean-Luc Mélenchon s'est agacé contre les reformulations du journaliste, et l'a provoqué sur le temps de parole du Front national.

Ambiance tendue ce matin dans "Bourdin & Co" sur RMC et BFMTV. Jean-Jacques Bourdin recevait pour son interview quotidienne le leader du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, dont les rapports avec les journalistes sont connus pour être particulièrement problématiques. Et ce matin encore, l'homme politique n'a pas failli à sa réputation.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...

Dans un premier temps, c'est contre la manie de Jean-Jacques Bourdin de terminer ses phrases et de reformuler ses déclarations que Jean-Luc Mélenchon s'est emporté. "Il y a quelque chose qui est toujours énervant chez un journaliste, c'est qu'il finit les phrases à votre place (...) Je n'ai pas besoin que vous répétiez ma position à votre sauce", s'est-il ainsi agacé.

"Pardon ? Qu'est-ce que c'est que cette allusion ?"

L'atmosphère s'est légèrement détendue, le débat a repris, jusqu'à ce que la situation se reproduise. "C'est toujours cette même manie de redire les choses à ma place. Pourquoi faites-vous ça ? Quand on rencontre un journaliste, il vous fait perdre votre temps à essayer de vous arracher des mots pour faire du buzz", a lancé le leader du Front de gauche, avant de demander à son interlocuteur de l'écouter - "pour une fois que ce n'est pas le Front national qui parle ici"...

Une remarque qui a provoqué la colère de Jean-Jacques Bourdin. "Pardon ? Qu'est-ce que c'est que cette allusion ? Ca, je ne l'accepte pas, Jean-Luc Mélenchon !", a lancé le journaliste. "Ca veut dire que lors des municipales, le CSA a établi que BFM a donné la parole à 46% au Front national", a répondu l'homme politique. "Je vais m'arrêter parce que c'est une accusation que je ne peux pas accepter au nom de la chaîne", a alors tranché le journaliste.

"Cessez de me parler sur ce ton !"

"La parole qu'on a donnée au Front national, c'était une parole critique. Les reportages qu'on a faits, c'était pour critiquer, pour évoquer l'incapacité du Front national à trouver des candidats", a argumenté Jean-Jacques Bourdin. Le journaliste a forcé son interlocuteur à reconnaître qu'il était fréquemment invité sur BFMTV et qu'il disposait donc d'un droit de parole fréquent. Jean-Luc Mélenchon a alors tenté de changer de sujet...

"Quel est le sens de cette émission ? Faire le bilan de FM ?", a-t-il ainsi lancé, regrettant que son temps d'interview soit consacré à l'éclaircissement de la répartition du temps de parole sur BFM. Jean-Jacques Bourdin l'a invité à poursuivre, agaçant à nouveau son invité. "Cessez de me parler sur ce ton ! Pourquoi sommes-nous en train de nous disputer ? Parce que vous ne supportez pas la critique ?", a regretté Jean-Luc Mélenchon, avant de repartir sur le temps de parole mesuré sur le CSA... "Je croyais que vous vouliez parler de votre programme", s'est amusé Jean-Jacques Bourdin. puremedias.com vous propose de découvrir cet échange musclé.

Ce n'est pas la première fois que Jean-Luc Mélenchon se plaint du manque de visibilité accordé au Front de gauche. A la fin du mois de mars, il avait ainsi indiqué qu'il refusait de se rendre sur les plateaux de France Télévisions pour les soirées électorales du deuxième tour parce qu'il avait été "maltraité" en termes de temps de parole.

Sur le même thème
l'info en continu
Attaque à proximité des anciens locaux de "Charlie Hebdo" : Des personnes blessées à l'arme blanche
Attaque à proximité des anciens locaux de "Charlie Hebdo" : Des personnes blessées...
Mort de Juliette Gréco : Les chaînes modifient leur programmation pour lui rendre hommage
TV
Mort de Juliette Gréco : Les chaînes modifient leur programmation pour lui rendre...
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...
Audiences : Records pour "A prendre ou à laisser", "C dans l'air" et "Crimes et faits divers, la quotidienne"
Audiences
Audiences : Records pour "A prendre ou à laisser", "C dans l'air" et "Crimes et...
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 en forme, "Les Marseillais" au top, "Scènes de ménages" au plus bas
Audiences
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 en forme, "Les Marseillais" au...
Audiences access 19h : Nagui plus fort qu'Ingrid Chauvin, Cyril Hanouna faible, "10 couples parfaits" au top
Audiences
Audiences access 19h : Nagui plus fort qu'Ingrid Chauvin, Cyril Hanouna faible,...
Vidéos Puremedias