L'année médias 2016 vue par... Aïda Touihri

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2016 vue par... Aïda Touihri
Aïda Touihri.
Aïda Touihri. © C8/Canal+.
Pour la quatrième saison, puremedias.com vous propose "L'année médias vue par...", votre série de fin d'année.

Que retenir de cette année médiatique ? Pour la quatrième saison, puremedias.com propose sa série d'interviews des personnalités du PAF, qui vous livrent leurs coups de coeur et coups de gueule. Au tour de Aïda Touihri, qui co-présente la matinale week-end chaque samedi et dimanche de 7h à 10h sur iTELE.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

La personnalité médiatique de l'année ?
Yann Barthès, LE transfert de l'année. Son "Quotidien" fait désormais partie du mien, c'est même un programme que je regarde en famille. Mon fils de 12 ans ne s'est jamais autant intéressé à la politique depuis qu'il a découvert le programme à la rentrée. Je trouve que Yann Barthès a réussi à se renouveler sans véritablement changer son ADN, avec une équipe très créative. Mention spéciale au "Petit Q" de Willy Papa, et à la rubrique de Nora Hamzawi le mercredi.

La personnalité politique de l'année ?
Sans conteste, Donald Trump. Passée la sidération de sa victoire qui en a trumpé plus d'un, il faut bien admettre qu'il est le reflet d'une Amérique qui a tourné le dos à ses plus grands principes ; l'expression aussi d'un repli sur soi qui gagne l'Europe : le Brexit en Grande-Bretagne, le "Renzit" en Italie... Mais au-delà de la politique de Donald Trump, c'est sa personnalité, son bagout... et son argent qui l'ont porté vers la victoire.

Le coup médias de l'année ?
La révélation par une centaine de rédactions du monde entier des Panama Papers, ou comment des chefs d'Etat, des grands noms du sport, des milliardaires, des célébrités et même des milliers d'anonymes ont recouru à des montages financiers douteux dans des paradis fiscaux pour dissimuler leurs actifs. Cette plus grosse fuite d'informations jamais exploitée par les médias a révélé un gigantesque système de triche organisée. Tout comme l'affaire, plus récente, des Football Leaks. On en arrive à la même malheureuse conclusion : plus on est riche, moins on partage.

Le mensonge médiatique de l'année ?
La vraie fausse agression des nageurs américains aux Jeux Olympiques de Rio, avec Ryan Lochte dans le rôle du mytho de l'année. Lui et ses coéquipiers avaient fait croire qu'ils s'étaient fait braquer par des policiers en sortant d'une soirée très arrosée au Club France (mais pourquoi au Club France, hein ?). Ils n'ont pas hésité à donner des interviews avec force détails et trémolos dans la voix... jusqu'à ce que la police brésilienne, caméras de surveillance à l'appui, révèle que ce sont les nageurs, complètement ivres, qui ont vandalisé une station-service avant de prendre la fuite... La loose totale ! Depuis cet épisode, Ryan Lochte est devenu à la fois la risée et la honte de son pays, un magazine américain ayant même publié "le petit guide parodique de Ryan Lochte pour devenir un con olympique" !

L'émission TV de l'année ?
J'en ai deux mon capitaine ! "La Nouvelle Edition" et "Salut Les Terriens" ! Pour Daphné Bürki comme pour Thierry Ardisson, c'était un sacré pari de passer d'une chaîne à l'autre... Et je trouve qu'ils ont tous les deux réussi ! Thierry, c'est la valeur sûre. Quant à Daphné, son grain de folie me régale. Je trouve qu'elle a su s'entourer de chroniqueurs très différents qui amènent un vrai plus dans le traitement des sujets... bref, je l'adore !

L'émission radio de l'année ?
La matinale de France Info, avec Fabienne Sintes, l'une des (trop rares) voix féminines à la radio le matin. J'appréciais déjà beaucoup ses reportages lorsqu'elle était aux infos génés à France Inter, je me rappelle encore lorsqu'elle avait couvert le procès Guy Georges... puis son départ comme envoyée spéciale permanente aux Etats-Unis. Elle a une façon unique de raconter les histoires, retracer les parcours, faire parler les gens... Il y a chez elle une chaleur, une empathie qui nous la rend très proche. Depuis son retour à Paris, je l'écoute tous les matins. Et j'aime beaucoup son ton !

Le dérapage médias de l'année ?
J'hésite entre la claque à Gilles Verdez et la sextape de Mathieu Valbuena, même si elle traîne depuis plus d'un an... alors je vais dire la sextape de Gilles Verdez.

Le flop TV/radio de l'année ?
En toute humilité, je ne crois pas être trop mal placée dans le classement des flops de l'année avec "Midisport", l'émission qui voulait vous faire aimer le sport... et qui n'a pas passé les phases de poule. En réalité, on ne peut pas gagner si on n'a jamais perdu. Ou comme le dit bien mieux Michael Jordan : "J'ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c'est pourquoi j'ai réussi."

Le/la journaliste de l'année ?
Celles et ceux qui ont fait iTELE, celles et ceux qui vont faire CNEWS.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Valérie Damidot ! Parce que c'est une femme entière, pleine de ressources... et de surprises. Elle m'a beaucoup touchée cette année dans "Danse avec les stars" parce qu'elle est brute d'authenticité. Il n'y a pas la Valérie de tous les jours et la Valérie de la télé, c'est la même, sans filtre, avec son côté cash qui la rend attachante. Tout est dit dans le titre de son livre autobiographique qu'elle vient de publier : "Le coeur sur la main, le doigt sur la gâchette". Elle peut être la meilleure copine du monde, mais faut pas l'emmerder.

Le/la personnalité médiatique qui marquera 2017 ?
Donald Trump, aux Etats-Unis. L'homme est aussi incontrôlable qu'imprévisible. Avec lui, la politique ressemble à une émission de télé-réalité. Quant à Emmanuel Macron, en France, sa marche forcée vers le pouvoir pourrait bien être l'épine du pied de la gauche à la prochaine présidentielle.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias