L'année médias 2016 vue par... Loic Prigent

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2016 vue par... Loic Prigent
Loic Prigent.
Loic Prigent.
Pour la quatrième saison, puremedias.com vous propose "L'année médias vue par...", votre série de fin d'année.

Que retenir de cette année médiatique ? Pour la quatrième saison, puremedias.com propose sa série d'interviews des personnalités du PAF, qui vous livrent leurs coups de coeur et coups de gueule. Au tour de Loic Prigent, journaliste pour "Stupéfiant!" sur France 2, réalisateur de nombreux docs sur la mode pour Canal+, Arte et bien sûr auteur du compte twitter @loicprigent

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

Le coup médias de l'année ?
Yann Barthès et Laurent Bon quittent Canal+ sans polémique et rebâtissent leur maison sur TMC.

Le mensonge médiatique de l'année ?
Qu'on ne pouvait rien faire pour Alep.

L'émission TV de l'année ?
"Stupéfiant!", sur France 2.

L'émission radio de l'année ?
"La marche de l'histoire" de Jean Lebrun, sur France Inter. Ses intros sont limpides, sa voix est parfaite et grave, les interviews sont toujours étonnantes, et même quand il parle de Charles Quint, il parle d'aujourd'hui. Les extraits qu'il met en intro me rendent dingue.

Le dérapage médias de l'année ?
Les centaines et centaines d'articles qui disent que c'est la faute de Facebook. Tous les jours dans les quotidiens français, des papiers expliquent que c'est la faute de Facebook. Sur les sujets les plus farfelus et les plus essentiels. Et cette idée que Mark Zuckerberg devrait présenter des excuses. C'est assez délirant et triste.

Le flop TV/radio de l'année ?
La tête des animateurs américains le lendemain de l'élection de l'extrême droite à la Maison Blanche, secoués, avachis, découragés, livides, désespérés, impuissants.

Le/la journaliste de l'année ?
Nous tous sur Facebook. Facebook est devenu un média dont chacun est le micro rédac chef et en choisissant nos amis on choisit ce qui alimentera notre mur médiatique.

L'animateur/animatrice de l'année ?
John Oliver sur HBO, capable de faire rire et résister avec ses émissions sur les grands dérapages de société. Et manifestement le mélange rire/angoisse a de l'avenir.

La personnalité médiatique de l'année ?
Hedi Slimane. Zéro interview ou presque : il n'a parlé qu'à Vogue Paris, Yahoo News et au Financial Times pendant ses trois ans chez Yves Saint Laurent, et en 2016, il n'a donné aucune interview. Rien. Cette année, il s'est à nouveau laissé filmer pour ses deux derniers défilés pour Saint Laurent, en février à Los Angeles et en mars à Paris. Des défilés éblouissants, étourdissants et le monde de la mode qui avait franchement détesté/incompris ses débuts chez Saint Laurent, soudain a compris (trop tard), a applaudi à tout rompre, et c'est trop tard et qu'Hédi Slimane est écarté de la direction artistique de Saint Laurent. Jusqu'au bout il a divisé, même pour le tout dernier défilé de Paris, beaucoup de critiques négatives chez les anglo-saxons. Mais surtout, indifférence médiatique incroyable en France. Où sont les couvertures du Monde, de Libé, des Inrocks ? Que faut-il faire dans ce pays pour que l'on réalise qu'un génie s'en va ? Hédi Slimane a fait un travail de refondation incroyable chez Saint Laurent, il a triplé le chiffre d'affaires en trois ans, faisant passer la barre du milliard d'euros, mais nada. Quel businessman a réalisé une telle prouesse ces trois dernières années ? Il a fait les défilés les plus polémiques depuis ceux d'Alexander McQueen il y a vingt ans, mais rien. Le départ d'Hédi Slimane de chez Saint Laurent est un événement business, mode et même culturel majeur de 2016, que personne n'a couvert en France.

Le/la personnalité médiatique qui marquera 2017 ?
Néron.

Loïc Prigent
Loïc Prigent
"5 minutes de Mode" : La nouvelle pastille de Loïc Prigent dès ce soir sur TMC
A voir ce soir : "Habillées pour Sonia Rykiel" sur Canal+
Loïc Prigent : "Catherine Deneuve va interpréter mes tweets sur Arte" (Médias le mag, l'interview)
Voir toute l'actualité sur Loïc Prigent
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias