L'année médias 2016 vue par... Thomas Joubert

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2016 vue par... Thomas Joubert
Thomas Joubert
Thomas Joubert © Europe 1
Pour la quatrième saison, puremedias.com vous propose "L'année médias vue par...", votre série de fin d'année.

Que retenir de cette année médiatique ? Pour la quatrième saison, puremedias.com propose sa série d'interviews des personnalités du PAF, qui vous livrent leurs coups de coeur et coups de gueule. Au tour de Thomas Joubert, aux commandes du "Grand direct des médias" sur Europe 1 à 9h tous les jours.

À lire aussi
"On se voit dans les couloirs et on se dit bonjour" : Inès Reg revient sur son altercation avec Natasha St-Pier dans "DALS" sur Europe 1
Radio
"On se voit dans les couloirs et on se dit bonjour" : Inès Reg revient sur son...
RMC : Deux champions de handball rejoignent la radio pour les Jeux Olympiques de Paris 2024
Radio
RMC : Deux champions de handball rejoignent la radio pour les Jeux Olympiques de...
"On est dans la team Inès" : Laurent Ruquier clame son soutien à Inès Reg dans "Les Grosses Têtes"
Radio
"On est dans la team Inès" : Laurent Ruquier clame son soutien à Inès Reg dans...
"Non mais là je pense que c'est une blague" : Pascal Praud piégé par Julien Courbet sur Europe 1
Radio
"Non mais là je pense que c'est une blague" : Pascal Praud piégé par Julien...

La personnalité médiatique de l'année ?
Renaud pour son retour fracassant sur le devant de la scène. Après toutes ces années d'errance, c'était un plaisir de le retrouver toujours aussi touchant. Sur scène, sa voix est certes abîmée, mais comme il le dit lui-même, on ne vient pas voir Céline Dion !

La personnalité politique de l'année ?
Emmanuel Macron, qui a eu le courage de quitter le gouvernement pour se lancer dans la campagne présidentielle à 38 ans et sans jamais avoir été élu. C'est inédit dans l'histoire politique française.

Le coup médias de l'année ?
"
Une ambition intime" de Karine Le Marchand. L'animatrice a parfaitement réussi son coup en interviewant les politiques autrement. On aime ou on déteste, mais ça n'a laissé personne indifférent, ni le public, ni les politiques eux-mêmes.

Le mensonge médiatique de l'année ?
La victoire annoncée d'Hillary Clinton aux Etats-Unis. La grande majorité des journalistes (dont moi) pensait que la victoire de Donald Trump était absolument impossible. Les Américains ont prouvé le contraire. Comme quoi aucune élection n'est jouée d'avance.

L'émission TV de l'année ?
"Quotidien" sur TMC. On avait du mal à imaginer Yann Barthes ailleurs que sur Canal+ et pourtant il a pleinement réussi son pari en passant sur TMC. L'émission s'est installée tout de suite et prouve chaque jour qu'on peut rester irrévérencieux même dans le groupe TF1

L'émission radio de l'année ?
"La Revue de presque de Nicolas Canteloup" sur Europe 1. L'imitateur et ses auteurs restent les meilleurs pour caricaturer l'actualité au quotidien. C'est toujours bien senti et jamais malveillant. Et Nicolas Canteloup a un talent énorme dans l'improvisation en direct.

Le dérapage médias de l'année ?
La gifle de Joey Starr à Gilles Verdez dans "Touche pas à mon poste". C'était sans doute la séquence de trop dans la guerre entre Cyril Hanouna et "Nouvelle Star". Ce jour-là on a senti que "TPMP" pouvait aller trop loin.

Le flop TV/radio de l'année ?
Canal+ pour l'ensemble de son oeuvre. Les émissions en clair n'existent quasiment plus dans le paysage médiatique. Et l'image de la chaîne s'est complètement brouillée. En espérant que Canal se redresse vite.

Le/la journaliste de l'année ?
Les journalistes grévistes d'iTELE représentés par Antoine Genton. Ils ont livré un combat digne et fondé. Grande tristesse de voir mon ancienne rédaction décimée. Gâchis énorme de voir Laurence Haïm privée de couverture de l'élection américaine.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Cyril Hanouna. Qu'importent les tempêtes il est toujours le roi de l'access.

La personnalité médiatique qui marquera 2017 ?
Au risque de ne pas être très original, le futur président de la République marquera l'année prochaine. D'autant plus que personne ne peut prédire aujourd'hui qui sera élu à l'Elysée en mai prochain.

Thomas Joubert
Thomas Joubert
L'année médias 2019 vue par... Thomas Joubert
Thomas Joubert : "Je souhaite bonne chance à mes successeurs"
Audiences radio : Joubert moins fort que Morandini, Trapenard au top, les GG et Nagui en forme
l'info en continu
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...