L'année médias 2018 vue par... la rédaction de puremedias.com

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2018 vue par... la rédaction de puremedias.com
L'année médias vue par puremedias.com
L'année médias vue par puremedias.com © PM
Durant tout le mois de décembre, les personnalités du PAF ont pu retracer l'année médias écoulée pour puremedias.com.

Que retenir de l'année médiatique écoulée ? Pour la sixième année, puremedias.com a proposé à plusieurs personnalités de revenir sur ces douze derniers mois, avec la désormais traditionnelle "Année médias vue par...". Au tour de la rédaction de puremedias.com !

À lire aussi
"Touche pas à mon poste" : Cyril Hanouna s'en prend aux auto-promos de C8 et menace de quitter le plateau
TV
"Touche pas à mon poste" : Cyril Hanouna s'en prend aux auto-promos de C8 et...
Audiences : Retour musclé pour "Koh-Lanta", "Caïn" 2e sur France 2, gros flop pour "Enlèvements" sur C8
Audiences
Audiences : Retour musclé pour "Koh-Lanta", "Caïn" 2e sur France 2, gros flop pour...
Tweet de Charline Vanhoenacker sur Emmanuel Macron : Cyril Hanouna conseille à l'humoriste de "fermer sa gueule"
TV
Tweet de Charline Vanhoenacker sur Emmanuel Macron : Cyril Hanouna conseille à...

La personnalité médiatique de l'année ?
Kevin Boucher : Netflix. Evénement sur événement. Quelques ratés passés quasiment sous silence.
Pierre Dezeraud : La colère. Qu'elle s'exprime dans les urnes, dans la rue ou sur les réseaux sociaux.
Christophe Gazzano : Johnny Hallyday qui, même mort, a quasiment fait chaque semaine la Une de la presse people, a sorti un nouvel album vendu à plus d'un million d'exemplaires et a gagné "La France a un incroyable talent" !
Florian Guadalupe : Kylian Mbappé. Ce gamin d'à peine 20 ans a fait la Une des titres de presse à travers le monde. Visage phare des Bleus, il a fortement contribué à notre deuxième étoile. Mention spéciale à Benjamin Pavard et son but venu de nulle part.
Benjamin Meffre : Daniel Kretinsky, le "Citizen Kane" tchèque aux ambitions mystérieuses.

La personnalité politique de l'année ?
Kevin Boucher : Les Gilets jaunes. Un mouvement citoyen, pas très bien organisé, avec du positif et du négatif certes mais qui a été le premier à faire plier le gouvernement.
Pierre Dezeraud : Jair Bolsonaro, président élu du Brésil, dont l'arrivée au pouvoir traduit la profonde crise politique, morale et économique traversée par la huitième puissance mondiale. Là encore, c'est la colère qui a guidé l'élection de ce populiste dont l'application du programme pourrait avoir des effets dévastateurs sur l'environnement. De quoi nous inquiéter pour notre bien commun alors que le Brésil est déjà le champion mondial de la déforestation.
Christophe Gazzano : Jean-Luc Mélenchon en raison de ses nombreux dérapages, en particulier lors de la perquisition des locaux de la France Insoumise, durant laquelle il n'a pas hésité à s'en prendre à des policiers et à un procureur.
Florian Guadalupe : Le député anciennement LREM Joachim Son-Forget. Une belle percée en ce mois de décembre sur les réseaux sociaux. Personne ne l'attendait parce que personne ne le connaissait. Il aura réussi à se mettre tout le monde à dos et à faire rire le monde de Twitter en ces fêtes de fin d'année.
Benjamin Meffre : Donald Trump, deux ans après son élection, un éternel point d'interrogation pour les médias.

Le coup médias de l'année ?
Kevin Boucher : L'interview d'Emmanuel Macron par Jean-Pierre Pernaut au "13 Heures" de TF1. Un lieu atypique, un dispositif spécial et bien étudié, une première pour un JT de mi-journée depuis très longtemps...
Pierre Dezeraud : "Le Monde" qui a révélé l'affaire Benalla le 18 juillet dernier. Pas le Watergate mais la plus grave crise politico-judiciaire du quinquennat. Et un incroyable feuilleton médiatique, par ailleurs très mal géré par l'Elysée.
Christophe Gazzano : C'est un moment de grâce : l'annonce de la démission de Nicolas Hulot en direct sur France Inter dans la matinale de Nicolas Demorand et Léa Salamé. Un coup médias que ni les journalistes, ni le principal intéressé n'avaient vu venir quelques minutes avant le début de l'interview.
Florian Guadalupe : MediaPro. Personne ne l'a vu venir. Surtout pas Canal+.
Benjamin Meffre : Les Gilets jaunes, un mouvement né sur les réseaux sociaux et bousculant les médias traditionnels.

Le mensonge médiatique de l'année ?
Kevin Boucher : Le Refuge qui admet avoir menti dans l'affaire du canular jugé homophobe de Cyril Hanouna.
Pierre Dezeraud : La fiction "Jacqueline Sauvage" sur TF1. En épousant sans nuance la vision de Jacqueline Sauvage, c'est toute la complexité de l'affaire qui a été gommée et la justice qui a, une fois encore, été niée. À ce sujet, relire la lettre ouverte de Frédéric Chevallier, avocat général lors du procès, qui a été publiée par "Le Monde" en octobre.
Christophe Gazzano : La violente interpellation policière d'un étudiant à Tolbiac, hospitalisé dans le coma, avec en bonus le témoignage d'une étudiante en état de choc après avoir assisté à la scène. En réalité, l'étudiant n'a jamais existé et la jeune femme a fini par avouer qu'elle n'avait rien vu... Petite pensée pour Guevara, le chien de la communauté de Tolbiac, qui a dû en voir des vertes et des pas mûres durant l'occupation de l'université...
Florian Guadalupe : Ces commentateurs du monde sportif qui expliquaient par "A+B" que Didier Deschamps était incapable de remporter la Coupe du monde de football avec les Bleus.
Benjamin Meffre : "Nous avons peut-être une longueur d'avance", Fanny Agostini après l'échec de son nouveau programme baptisé "Premier de cordée" sur France 3.

L'émission TV de l'année ?
Kevin Boucher : "Pékin Express". Quel plaisir de retrouver ce programme, revenu à ses fondamentaux !
Pierre Dezeraud : "C dans l'air". On ne fera jamais plus efficace.
Christophe Gazzano : "Affaire conclue", la machine de guerre des après-midis de France 2.
Florian Guadalupe : "C Politique". La meilleure émission politique du PAF. L'émission dominicale incarnée par Karim Rissouli n'a pas bougé sa ligne éditoriale. Et ça paye. Des invités pertinents, des reportages intéressants, du décryptage. Pas étonnant que le programme ait dépassé la barre du million.
Benjamin Meffre : "Motus", de Thierry Beccaro, pour sa fraîcheur.

L'émission radio de l'année ?
Kevin Boucher : "Les Grosses Têtes". Que dire de plus ?
Pierre Dezeraud : "RTL Soir" de Marc-Olivier Fogiel pour un tour complet de l'actu. "Musique" d'Emilie Mazoyer sur Europe 1 pour la détente.
Christophe Gazzano : La libre antenne de Caroline Dublanche, qui a réussi son passage d'Europe 1 à RTL à la rentrée.
Florian Guadalupe : La matinale de France Inter. Toujours aussi complète. C'est "the place to be".
Benjamin Meffre : "Un jour dans le monde" de Fabienne Sintès sur France Inter, avec une mention spéciale pour Jean-Marc Four.

La série de l'année ?
Kevin Boucher : "Hippocrate". Un bijou porté par deux actrices formidables, Louise Bourgoin et Alice Belaïdi. Merci Canal+.
Pierre Dezeraud : La française "Hippocrate" et l'américaine "Handmaid's Tale". Plus inégale, la britannique "Bodyguard" vaut le coup d'oeil.
Christophe Gazzano : Difficile de faire un choix, mais je dirais "Un si grand soleil" sur France 2. Le troisième feuilleton quotidien français a trouvé son public en quelques semaines seulement, ce qui n'était pas gagné d'avance. Les intrigues sont certes loin d'être originales, mais les décors et la réalisation sont particulièrement soignés. Une bonne surprise.
Florian Guadalupe : "Baron noir" sur Canal+. Kad Merad est toujours aussi bon dans son rôle de politique "ripou". Pour la saison 3, les scénaristes auront pour challenge d'être aussi original que notre actualité politique. Bon courage.
Benjamin Meffre : "Happy !" sur Netflix.

Le dérapage médias de l'année ?
Kevin Boucher : L'affaire Eric Zemmour/Hapsatou Sy. Non pas pour l'accrochage en plateau mais pour toute la polémique qui en a suivi et qui était juste... ahurissante.
Pierre Dezeraud : Les petites phrases estivales d'Emmanuel Macron. Le dérapage, c'est celui des spin doctors de l'Elysée qui n'ont pas été en capacité d'anticiper leur effet dévastateur dans un contexte de défiance grandissante.
Christophe Gazzano : Le traitement du mouvement des Gilets jaunes par les chaînes d'information. Était-il nécessaire d'être en édition spéciale chaque samedi ?
Florian Guadalupe : Les propos homophobes et misogynes de Jean-Claude Van Damme dans "On n'est pas couché" sur France 2.
Benjamin Meffre : Pascal Prau chantant du Francis Lai, sur CNews.

Le flop TV/radio de l'année ?
Kevin Boucher : Europe 1. A chaque vague d'audience, je me dis qu'elle ne pourra pas tomber plus bas... Dommage pour une radio qui ne mérite pas cela.
Pierre Dezeraud : Laurence Boccolini sur Europe 1. Une émission lancée sans concept, rognée au bout de quelques jours et une animatrice qui jette l'éponge au bout de trois mois. Mauvaise volonté de l'animatrice ou manque de compréhension avec la direction ? C'est un fiasco hallucinant compte tenu de l'état de la station.
Et, dans un autre registre, le piteux début de saison du RCT...
Christophe Gazzano : "L'info du vrai, le mag" sur Canal+ et ses audiences infinitésimales.
Florian Guadalupe : Les interviews de Françoise Nyssen, l'ancienne ministre de la Culture.
Benjamin Meffre : "Une ambition intime" de Karine Le Marchand sur M6.

Le/la journaliste de l'année ?
Kevin Boucher : Catherine Matausch. La reine.
Pierre Dezeraud : Ceux qui ont laissé leur peau. 80 cette année selon le funèbre rapport annuel de RSF. Dont une majorité d'assassinats.
Christophe Gazzano : Jean-Pierre Pernaut, qui a été absent de nombreuses semaines de son "13 Heures" sur TF1 en raison de problèmes de santé. Il a joué la transparence sur le sujet, marquant ainsi une nouvelle fois sa proximité avec les téléspectateurs.
Florian Guadalupe : Les journalistes de la PQR et des antennes régionales de France Bleu et France 3. Un travail monstre sur le terrain, surtout en cette période de méfiance envers les médias.
Benjamin Meffre : Jamal Khashoggi.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Kevin Boucher : Camille Combal. Quelle prouesse d'imposer sa patte si rapidement, avec autant de naturel et sur un programme pourtant très cadré comme "Danse avec les stars". Je n'avais pas vu cela depuis bien longtemps !
Pierre Dezeraud : Alain Chabat pour le retour réussi de "Burger Quiz". À part cela, morne plaine. La télévision ne produit plus de grands animateurs. Question d'époque, sans doute.
Christophe Gazzano : Catherine Ceylac. L'arrêt de "Thé ou Café" sur France 2 n'était pas sa volonté, ce qui ne l'a pas empêché d'offrir une fin très digne à son émission du week-end.
Florian Guadalupe : Pascal Praud. Il sait faire le show, capter l'attention, lancer des débats, alterner entre Emmanuel Macron et karaoké. Il est capable du meilleur comme du pire. C'est hypnotisant. A consommer avec modération.
Benjamin Meffre : Patrick Sébastien, viré après avoir fait tourner tant de serviettes.

La personnalité médiatique qui marquera 2019 ?
Kevin Boucher : Le/la nouveau/nouvelle président(e) du CSA.
Pierre Dezeraud : L'Europe, forcément. Voire même l'Europe des colères.
Christophe Gazzano : L'homme ou la femme qui parviendra à s'asseoir sur le trône le plus convoité de l'univers des séries à l'issue de l'ultime saison de "Game of Thrones", attendue au printemps.
Florian Guadalupe : Emmanuel Macron. Il est attendu en France comme à l'étranger.
Benjamin Meffre : Michel Houellebecq.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
guilem2

Oui ;)



guilem2

Réponses variées et intéressantes, ça change par rapport à tous ceux qui ont expédié le questionnaire.



SauceDZ

Grave ! Il y a combien de matinalières aujourd'hui ?



poupinae

J'ai apprécié lire cet interview... Sympa de faire intervenir toute l'équipe :)



bigtv

Beurkkk..



walter

Très sympa de votre part de vous être "mouillés".
Et merci à Pierre Dezeraud pour son courage et sa pertinence sur le "mensonge médiatique de l'année". Ça ne devrait pas faire plaisir à tout le monde et pourtant...



LeMoi

Oui, il dit qu'on ne montre que le point de Mme Sauvage et pas du tout celui de la justice. Après je n'ai pas vu la fiction donc je ne sais pas s'il dit vrai ou pas ^^



LeMoi

"Christophe Gazzano" ❤️ pour une fois que je suis d'accord avec toutes les réponses de quelqu'un ^^ (sauf l'émission radio que je ne connais pas !)



NorbertGabriel

Ecoutez France Inter ...



NorbertGabriel

Même pas pour raccommoder le problème technique ...



NorbertGabriel

Tout dépend de quel côté on se situe, dans cette complexité justicière.. On peut noter aussi que la justice intègre des notions de "codes culturels" pour exonérer un violeur, au motif qu'il n'a pas vraiment compris qu'en France une femme n'est pas une proie disponible.. Dans ce cas, on a une victime qui s'est un peu trop énervée face à un homme qui s'énervait un peu trop souvent.. C'est complexe; mais c'est jupitérien... Ça répond pas tout à fait à la question, mais on fait ce qu'on peut pour décomplexifier les choses..



Laliberté

"Pierre Dezeraud : La fiction "Jacqueline Sauvage" sur
TF1. En épousant sans nuance la vision de Jacqueline Sauvage, c'est
toute la complexité de l'affaire qui a été gommée et la justice qui a,
une fois encore, été niée. À ce sujet, relire la lettre ouverte de Frédéric Chevallier, avocat général lors du procès, qui a été publiée par "Le Monde" en octobre."

Quelqu'un à compris sa réponse ?



Jon75

Comme la radio ?



Jon75

Mais pour combien de temps ? le plus longtemps possible.



Jon75

Bonnes réponses variées.



NorbertGabriel

et moi l'animateur de l'année, ça va te plaire..
"
""Benjamin Meffre : Patrick Sébastien, viré après avoir fait tourner tant de serviettes.""



Vanessa Ritchi

L'espoir fait vivre ...



bigtv

Oh c'est bon , le nouveau monde , ca te parle ? ; ))).....



bigtv

Je ne retiendrais qu'une réponse , l’émission Tv de l'année :

Christophe Gazzano : "Affaire conclue", la machine de guerre des après-midis de France 2.
Merci qui ? merci Cricri ...



Declan528

Et lequel d'entre vous s'occupe du tableau ? Qu'il se dénonce !

SauceDZ

Pas assez.



Spontex - granddebat.fr

Combien ?

Spontex - granddebat.fr

Juste de jolies stagiaires de 25 ans

SauceDZ

La télé c'est un truc de mecs.



wistiti

Ben non...



comments powered by Disqus
l'info en continu
"Astrid et Raphaëlle" : Sara Mortensen et Lola Dewaere héroïnes du pilote d'une nouvelle série de France 2 le 12 avril
Programme TV
"Astrid et Raphaëlle" : Sara Mortensen et Lola Dewaere héroïnes du pilote d'une...
Elisabeth Quin dénonce le rôle "incroyablement pervers" de BFMTV dans le traitement des Gilets jaunes
TV
Elisabeth Quin dénonce le rôle "incroyablement pervers" de BFMTV dans le...
"Un homme parfait" : Odile Vuillemin héroïne d'un téléfilm sur France 2 ce soir
TV
"Un homme parfait" : Odile Vuillemin héroïne d'un téléfilm sur France 2 ce soir
Ruth Elkrief (Débat de BFMTV) : "Je ne parle pas pour moi, je parle pour tous"
Interview
Ruth Elkrief (Débat de BFMTV) : "Je ne parle pas pour moi, je parle pour tous"
"Michael Jackson : Leaving Neverland" : Pourquoi M6 ne diffusera pas le documentaire choc dans son intégralité
TV
"Michael Jackson : Leaving Neverland" : Pourquoi M6 ne diffusera pas le...
L'Union européenne inflige une amende de 1,5 milliard d'euros à Google
Business
L'Union européenne inflige une amende de 1,5 milliard d'euros à Google
Vidéos Puremedias